Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

lundi 6 août 2012

Censurer la Censure?

Peut-on autoriser la censure? Ou doit-on la censurer?
La censure peut-elle avoir des côtés positifs?

Vaste sujet, qui ne se suffit pas d'un simple billet de blog.
Mais on peut au moins commencer d'en parler.

Tout d'abord, il y a des lois qui existent au sujet de toute publication et édition. Je le rappelle pour mes trolls qui n'hésitent pas à crier à la censure  quand je ne les publie pas. Mon billet d'avertissement est assez explicite.

Mais revenons à ce qu'on peut appeler de la censure en France.
Pourquoi protège-t-on de la diffusion certains écrits ou images?

Souvent, c'est pour protéger la dignité des gens.
En premier lieu, celle des enfants: ni violence gratuite et pouvant heurter la sensibilité. Ni étalage de sexe débridé. En tant que parents, nous connaissons souvent très bien le sujet. Cela semble normal mais pourtant, c'est de la censure.

En deuxième lieu, il est concevable de ne rien diffuser qui puisse nuire à quelqu'un ou à une population donnée. C'est le cas lorsqu’on s’attaque à la vie privée de quelqu’un en lui volant des photos intimes. C’est aussi le cas lorsqu’on propage des rumeurs.
Quand on diffuse des propos racistes et offensants, cela n’est pas acceptable et de par le côté humain, et de par la loi.

C’est bien là où le bât blesse: comment définir précisément ce qui relève de la liberté d’expression ou qui n’est que de la propagation d’idées haineuses…Il revient donc souvent au magistrat de trancher.

Lorsque le législateur s’en mêle et rajoute encore une loi sur celles qui existent déjà, on en vient à des absurdités pourtant:

Témoin l’interdiction en 2010 par la Circulaire d’Alliot-Marie assimilant le boycott à de la discrimination “nationale”…On nous rappelle dans cet article pourtant l’arme formidable qu’a été le boycott dans le passé.

Et donc que penser du boycott d’état qui a frappe l’Irak pendant plus de 10 ans, Cuba, l’Iran et maintenant la Syrie en vue de punir de discrimination nationale ou de faire changer les choses?

Oui, toute forme de censure a quelque chose d’hypocrite parfois…car le BDS dans les pays anglo-saxons porte ses fruits et un citoyen français a le droit de ne pas acheter un produit de son choix en toute légalité mais maintenant en France on n’a pas le droit en tant que citoyen d'appeler à le faire tandis que notre État peut interdire le commerce avec un autre État…

Revenons sur une des dernières polémiques en date qui n’est qu’une péripétie des guerres de discrimination nationale…
Va-t-on la faire ou pas?
Elle a été invalidée par le Conseil Constitutionnel mais on fait pression sur Hollande…
Tout  le monde a pensé que cette loi allait dans le sens des droits de l’Homme mais se mêlait aussi de l’appréciation de l’Histoire: la loi peut-elle ou non s’immiscer dedans?

Ce que peu de personnes savent, c’est que la Turquie a fait passé une loi s’appuyant sur la discrimination étatique pour pénaliser toute allusion au génocide algérien…
Une loi sur le génocide algérien et rwandais français est toujours en suspens et d’actualité en Turquie…Pour rappel: il n’y a toujours pas eu d’inventaire sur la responsabilité de la France dans la Guerre d’Algérie…


La censure est une chose donc très délicate: en témoigne l’inspiratrice de ce billet, Elody, qui a raison de souligner le côté néfaste des censures.
Mais je ne peux que m’interroger pourtant: si on prend comme je l’ai fait la notion dans un sens très large, que penser alors de la loi sur la burqa et le niqab…Car cela est vécu par certaines comme une atteinte à leur liberté d’expression et à leurs convictions religieuse, une forme de censure donc…

Dans les pays musulmans, certaines féministes se battent pour le port du voile afin de se préserver du machisme présumé qu’elles dénoncent…
Si on regarde le combat qui est mené contre le sexisme, on demande aussi une forme de censure: ne plus filmer ou mettre en scène des femmes dans des conditions que l’on considère comme dégradant pour elles, par exemple dans des publicités…
Où commence la défense des droits et la censure?
Je n’ai pas la solution. Et vous?


Pour y répondre avec moi, je tague Elody , Juan ,Cyril et Bembelly, en espérant qu'ils fassent passer le fil de la réflexion.

image issue de ce site

16 commentaires:

  1. c'est le boycott des produits du colonisateur israélien qui est interdit car traduit aussitôt comme antisémite et discriminatoire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'incitation, le boycott individuel ne l'est pas, mais effectivement cela revient au même.

      Supprimer
  2. Je viens de refuser un commentaire de Skandal.
    Je ne supporte pas le double langage. Cette personne se plaint d'être injustement traitée et censurée sur son blog.
    Ses commentaires, il n'y a qu'à les lire sur son blog dans un article intitulé justement "Censure".
    Quand on se permet de lancer des ragots sur ma personne en impliquant Nicolas Jegou qui me considérerait, selon les dires du Skandal en question, comme une parfaite idiote alors que c'est totalement faux,on ferait bien de ne pas se la ramener.
    Je n'accepte pas les discussions stériles style trollage et les commentaires qui pensent pouvoir me ridiculiser.
    C'est mon blog ici.
    Si je n'ai pas envie de publier une personne qui colporte des propos diffamatoires sur moi, c'est mon choix et cela rentre dans ma liberté en tant que responsable des publications.

    RépondreSupprimer
  3. je censure régulièrement les trolls. Tu n'as même pas besoin de te justifier. On fait ce qu'on veut chez nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins ça défoule! merci du soutien!

      Supprimer
  4. Baptiste N.8/06/2012

    "Oui, toute forme de censure a quelque chose d’hypocrite parfois". Chui d'accord.

    Mais qu'est ce que la censure apporte, plus qu'elle ne soustrait ?
    Car n'y a t il pas pire censure que celle qui finit par nous persuader de sa légitimité, tandis qu'elle nous ôte quelque chose ? La censure a t elle déjà était judicieuse ? Peut elle l'être ?

    Sans doute, que les enfants en bas age feront parti des éléments de réponses. Mais, si il y a quelque chose de sure c'est belle et bien, qu'un enfant dépassera toujours ces parents. J'entends dépasser dans tout un tas de sens possibles et imaginable. Et de fait est t il préférable que l'enfant soit accidentellement confronter a ce qu'il lui a toujours était réprouvé ? Bienheureusement la pédagogie, mais alors, quid de la censure ?


    Plusieurs pistes :

    -Une question d'ordre sociétale.
    -La censure appel toujours sont contournement.
    -Parce que l'interdis suscite toujours la convoitise.
    -Souvent elle semble exagéré (= qqch de passionnel).
    -Garante d'un pouvoir établit, une emprise exercée.
    -Ne sommes nous pas nos propres censeurs ?


    On peut en revenir a cette article traitant des idéologies, qui fut conclue sur le fait qu'il n'y avait pas d'idéologie foncièrement mauvaise, mais que seul l'idéologue pouvait l'être.

    Affaire a suivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout ce qui ne rentre pas dans le cadre de la loi doit être encadré, si la loi se fonde sur des principes humains dont la Déclaration des Droits de l'Homme et notre Constitution.
      La Censure en fait est une conséquence, mais oui, le problème est aussi de faire des esprits bien faits et ça, c'est une autre histoire...
      Vous avez raison, la censure pour la censure ne mène à rien, à part l'envie de transgression

      Supprimer
    2. Baptiste N.8/06/2012

      Petite anecdote. Mon prof de philo nous a proposer un sujet d'exposé, dont la problématique était : "Avoir des enfants, avoir des animaux est ce la même chose ?" A méditer ! ;p

      Il me semble que censurer c'est faire un premier pas vers l’échec, vous savez le refoulement tous cela. Tôt ou tard, les choses reviennent.

      Pour, ce qui est de transgresser, je crois que "malheureusement", il est difficile de faire autrement. Voyons les choses comme une forme de sublimation. Oui, encore et toujours de la psychologie... J'essaie d'échapper au comptoir... Mais lui aussi, un jour, aura ma peau.

      Supprimer
    3. Chercher les limites est souvent une constante
      Bonne soirée!

      Supprimer
  5. mangiavillano pierre8/06/2012

    Début de réponse à Rosa et à Elody

    Je viens de lire ton billet,Rosa, et celui d'Elody !
    Plein et trop de choses m'interpellent ! Vous deux, d'autres, moi,avons ( nous le croyons en tout cas) ce libre-arbitre que nous confère non pas notre intelligence mais la connaissance de certains faits historiques méconnus ou ignorés par les "braves gens"
    C'est à eux que s'adresse la censure et ils ne savent même pas qu'ils sont censurés : là est le problème ! Les censeurs sont presque toujours des menteurs : j'ai dit "presque" ! Donc, si vous me permettez de revenir vous en dire plus, je reviendrai ! Merci d'avoir ouvert ce débat et de l'ouvrir à tous et non à quelques pingouins fascistes ou racistes qui viennent pleurer misère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui auquel j'ai refusé de publier des commentaires est allé pleurer sur son blog, effectivement...et il se plaint aussi de toi...
      Et il n'a pas compris ta phrase"c'est à eux que s'adressent la censure..." Il l'a pris pour lui!
      Tu vois le niveau...
      Je te donnerai le lien en MP pour que tu ailles voir mais ne laisse pas de commentaire, c'est ce qu'il cherche et ça ne se fait pas de troller des personnes comme ça, cela leur donne plus d'importance qu'ils n'en ont et on a une meilleure éducation que ça...

      Supprimer
  6. mangiavillano pierre8/06/2012

    Réponse à Rosa et Elody (suite)

    Quelques réactions ou réflexions à chaud :

    Il n'y pas de société sans censure : Vivre ensemble nécessite des règles qui en excluent d'autres ! Notre Constitution a été choisi par les français. Rappel nécessaire pour tous ceux qui l'ignorent ou feignent de l'ignorer.La Déclaration universelle des Droits de l'homme, notre pays y souscrit après en avoir été le prometteur ! Evidence ? Non ! Ecoutez les cris et gémissements des racistes, fascistes et révisionnistes ! Le Front National vient de faire 6millions de voix. Ajoutons y celles qui à droite copulent sans vergogne avec ces ferments nauséabonds, cela fait beaucoup de monde qui ne respectent pas NOS REGLES ; celle de tous les français ! Peu de racistes osaient dire ouvertement qu'ils l'étaient en 1980... La faute à qui ? A la démocratie ? Aux ennemis de la démocratie qui profitent de ses failles et des faiblesses ?

    Rappel encore : j'ai vécu physiquement et en direct la main mise du FN sur Vitrolles. Premier acte de Megret et de sa clique nazie : épuration de la bibliothèque municipale : les quotidiens de gauche supprimés, les contes africains pour enfants dégagés,les oeuvres trop "républicaines" subitement hors de portée et Mein Khampt en présentoir spécial ! Des bibliothequaires furent poussés à la démission !
    Alors, la censure, oui, elle est détestable quand elle est faite au nom d'idées partisanes et néfastes! Ce qui compte d'abord c'est : dans quel pays, sous quelles lois, dans le respect de quelles valeurs voulons-nous vivre ? Le reste, c'est l'affaire du respect de la loi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement: tu peux voir que le nazisme en Allemagne a été jugé: Nuremberg, et censuré,il est encore étroitement surveillé.
      Il y a encore des poches de résistance mais globalement les allemands sont beaucoup moins racistes que nous.
      Je pense que c'est eux qui avaient raison.
      Par contre, je vais dire chez Elody ce que je pense de la "censure de fait" de Mein Kampf, car j'ai eu une discussion récemment à ce propos et je pense le développer dans un prochain billet. Elle a raison, en fait, même si je n'étais pas au départ pour la diffusion de ce torchon mais je pense qu'effectivement il faut traiter le mal par le mal: car remplace juif par musulman et tu es dans les mêmes discours fascisants. nos islamophobes ne savent en fait pas qu'ils le sont, et il faudrait leur mettre le nez dessus, qu'ils arrêtent de fuir leurs responsabilités et qu'ils assument

      Supprimer
    2. Baptiste N.8/06/2012

      J'aime assez votre conclusion. C'est une affaire de contexte, de personne et de contexte.

      Je vous cite : "dans quel pays, sous quelles lois, dans le respect de quelles valeurs voulons-nous vivre ? Le reste, c'est l'affaire du respect de la loi..."

      J'aime le terme vouloir, parce qu'au fond il y a du vouloir en chacun de nous (Jean-Paul Sartre). Je ne suis pas partisan de cette philosophie, mais au niveau sociétale elle me semble incontournable.
      Le couple lois - valeurs me plait tout autant ; la mise en abime de l’État dans l’état.

      Supprimer
    3. Baptiste N.8/06/2012

      Oh ... Non ce n'est pas grave ;) !! De rien.

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer