Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

dimanche 14 décembre 2014

Philippot , le gay commun ?

Je suis effarée des réactions des uns et des autres concernant l' homosexualité supposée de Florian Philippot, ce racisme qui s'exprime, ces préjugés complètement insensés.

C'est clair que ça fait jaser dans les chaumières, surtout les vieux membres FN je pense, ceux qui suivent la protégée de Jean-Marie, Marion Maréchal, qui a défilé contre le mariage pour tous et contre l'"abomination"...

Pour Marine le Pen, on lit que les révélations de Closer lui ont semblé insupportable. Elle est comme cela , la patronne. Elle dénonce les agissements du tabloïd mais a du mal à condamner avec la même énergie l' usage de la torture par la CIA, chez Bourdin, elle comprenait.
Marine incarne cette extrême droite new look, on le voit bien...

Mais ce qui me fait bien plus bizarre, c'est le fait que savoir que des homosexuels avec des idées d'extrême droite, ça en choque certains parce qu' ils ont sacralisé la figure du gay tolérant, large d'esprit, héros des temps modernes, sachant, à coup sûr élever des enfants mieux que nous pauvre hétéros , seulement humains et non à demi dieu...
Un racisme à l' envers , quoi.
Ben non, le gay ou la lesbienne commune peut être con, raciste, intelligent, ouvert, détestable, minable ou respectable.

Depuis quand la sexualité définit quelqu'un comme bien ou mauvais?
Et moi, je me fiche des habitudes sexuelles de Philippot ou de Briois, d' ailleurs. Ce sont leurs idées qui me dérangent.

Quand les gens arrêteront de cataloguer les autres en les assignant à des cases, on avancera peut-être...

mardi 9 décembre 2014

Crier au loup

En ce moment, je suis occupée et vu ce qui se passe dans l'actualité, franchement, ça m'arrangerait presque.

Voir Nicolas Sarkozy déterrer Copé et l'avoir en spectacle tout le weekend dernier, ça donne pas envie de se bouger et d'écrire.
Voir Valls et Cazeneuve faire les guignols, ou se faire dépeindre comme des guignols, Hollande se ridiculiser dans une photo, bof, bof...

Et puis, j'ai lu cet article hier, sur la manière de se défendre du loup et de vivre avec.
Cela m'a redonné le moral dans cet océan de stupidités et de brutalités que sont les nouvelles.

L'homme est un berger et il explique que, jurassien, il est allé dans le Vercors apprendre comment protéger les brebis du loup. Il suffit en fait de ne pas avoir trop de bêtes à surveiller, 300 têtes c'est bien, 1000 c'est trop. Il suffit d'avoir des patous avec lesquels on apprend à communiquer, ce ne sont pas que des armes afin de défendre, on se doit d'avoir une vraie relation de chien de berger avec. Le patou est ce chien élevé avec les brebis qui s'identifie aux bêtes et les protège coûte que coûte.
Il suffit aussi de se parler entre berger, de communiquer.
Il suffit de rassembler le troupeau, voire les troupeaux et de mettre des filets de sécurité la nuit.
Le loup finit pas se décourager et ne revient pas. Il adopte un autre comportement afin de se nourrir.

Sur cet été, en se groupant avec un autre berger et ayant appliqué toutes ces règles, il n'y a eu qu'une attaque mortelle de brebis, le patou ayant défendu la bête morte jusqu'au bout, le loup s'étant enfui.
Il y avait trois autres bergers séparés et ne travaillant pas ainsi dans l'estive, ces trois troupeaux ne se parlant pas ont eu attaques sur attaques.

Ce berger accuse les éleveurs qui préfèrent payer un berger pour 1000 bêtes, c'est moins cher et on peut crier au loup, on peut toucher des sous à chaque bête morte, et en prime, on a le droit à une bonne petite chasse divertissante et une belle histoire catastrophe dans les médias...
C'est curieux comme cela ramène à certaines similitudes dans notre société...

Ce matin, on ne parle que de l'Observatoire de la Délinquance, ça on en parle.
Mais un Observatoire du Civisme, il n'y en a pas...et jamais on ne parle d'en créer un , on se demande pourquoi.
C'est tellement bon de crier au loup, on dirait. Avec nos médias, ça marche encore très bien.
Alors, oui, cet article lu hier sur cette symbiose entre l'homme et ses animaux domestiques, cette histoire a tellement paru ...Humaine...

mardi 18 novembre 2014

des jihadistes français d'origine fils de bonne famille

On ne sait effectivement pas si tous les jeunes qui sont partis en Syrie ont ce même profil mais force est de constater que les familles qui se sont manifestées afin de demander de l'aide sont d'une banalité française affligeante.

10% seulement ont un grand-père d'origine étrangère ...les actes de délinquances sont en grande minorité, la plupart des familles sont athées, les gamins ont même eu des épisodes de dépression...
Les jeunes sont décrits comme très sensibles, influençables, bref, comment se fait-il qu'ils se soient transformés au point de tuer de sang-froid de manière aussi abominable tout ce qu'on leur demande de tuer, chrétiens comme musulmans, d'ailleurs...

Faut dire qu'on n'explique pas en général aux gens que le takfirisme, le salafisme radical, Al Kaeda et ces autres sectes bien éloignées de l'humanisme des monothéismes, c'est pas ça l'Islam. La plupart des musulmans n'ont rien à voir avec Daesh, heureusement.

Faut dire qu'on a des manques cruels d'idéal de vie en ce moment, car si on regarde bien, le consumérisme règne, la laïcité a fini par avoir un côté désincarné, froid, confondu avec une société également froide, qui condescend à avoir pitié de ses pauvres et ses malades mais pas trop quand même, on ne dérange pas les bonnes gens quand ils dinent le soir, et une fois qu'ils ont maté la soirée des Enfoirés et du Téléthon, ils se détourneront des SDF.

Faut dire que l'enseignement , l’Éducation Nationale n'enseignent plus vraiment , en fait...

Et quel avenir radieux, quel futur magnifique, on leur présente, à nos jeunes? Un chômage chronique entre deux CDD, une retraite à 80 ans, une assurance maladie privée? Est-ce qu'on les a pas privé d'espoir, quelque part?

Et le fait que nos jeunes, d'origine ou non, de bonne famille ou non, puissent se faire endoctriner par des monstres pareils et en devenir également, ce fait devrait nous alerter sur nos valeurs et les principes que notre société transmet, nous tous, et nous remettre en question sur la place que nous laissons à nos jeune: aucune.

Et bien non, comme d'habitude, personne ne se remet en question.

Les sectes et les monstruosités comme Daesh ont poussé comme des furoncles sur une fesse qui ne sent pas très bon : la nôtre.
C'est pourtant un fait.

Non, Nicolas Sarkozy n'a pas changé


Le mariage pour tous nous a empoisonné ce quinquennat, entre autres.

Oui, je dis entre autres, parce que s'il n'y avait eu que cela...le fameux quinquennat de la Jeunesse..Bon, Hollande les a soigné, faut dire, jusqu'à ce que mon fils me dise que Sarkozy avait fait moins de boulettes à ce sujet. Il a fallu faire une piqure de rappel. Sarkozy n'a rien fait réellement, il a laissé les différents ministères augmenter le coût de la vie pour étudiants de manière intolérable.
Mais bon, si c'était pour ne rien faire pour la Jeunesse, pourquoi alors claironner en début de mandat que ce quinquennat serait celui de la Jeunesse, vu qu'ils sont sacrément en pétard maintenant...

Donc, oui, le quinquennat du président normal, c'est pas la joie non plus.
Faut dire que, comme disait une caissière, il n'y aurait plus rien de normal, de nos jours, alors, un président normal, on aurait du se méfier...

Mais nous voilà avec un Nicolas Sarkozy qui essaie de rebondir en voulant refondre la loi sur le mariage pour tous, et certains de s'interroger: serait-il devenu opportuniste, démago? Lui? Nooooonnn....
Sarkozy n'a pas changé, hélas, on aurait tellement voulu qu'il ait pu prendre du recul, qu'il s'arrange, mais non, il ne change pas.
Si Hollande est tellement décevant, au point que , lorsque Vendredi, un amuseur public comme Sébastien se grime en lui, les gens dans la salle ont sifflé, il ne suffit pas de cela pour qu'un Nicolas Sarkozy puisse nous sembler virginal, surtout en essayant de remuer le couteau dans la plaie...de ce mariage pour tous qui a été un épisode douloureux quelque part, de ce début de quinquennat pas si normal.
Mais qu'est-ce qui est vraiment normal, dans ces temps que nous vivons?

liens sur la blogosphère:
Elody
Gauche de Combat
Jegoun


dimanche 16 novembre 2014

Polémiques et légèreté


C'est vrai que c'est qu'une chanteuse, Zaz, même si elle fait des jolies apparitions aux Restos du Coeur et autres chansons humanistes...euh...vous avez dit humanistes? Depuis un sacré moment, les Restos, les chansons engagées sur le SIDA et autres, on a l'impression que les artistes ne font ça que pour se montrer et faire leur pub, comme cela, des pros de l'humanitaire, comme Zazie, tiens, comme Nolwenn Leroy, sinon on s'en ficherait pas mal et on les oublierait sans souci.
Bon, je m'en fiche pas mal de la charity business mais c'est vrai que Zaz n'est qu'une chanteuse et qu'elle ne connaît rien à l'histoire et aux grandes tragédies de la seconde guerre mondiale.
On est engagé quand ça rapporte, nom de Zeus, c'est bien ce que soutient notre Biolay national, tiens, lui, si il veut disparaître, je veux bien, aussi. Il ne me manquera pas.

Assaillie d'un doute, je suis brusquement.
Et si Twitter était un moyen tout aussi pratique pour qu'on parle de lui?
Et oui, Biolay est sur Twitter, fait un tweet afin de défendre Zaz, qui ne lui a rien demandé, d'ailleurs, et ça marche...Je me retrouve en train de faire un billet sur ça...

Ah, mais vous ne savez pas ce qui s'est passé?
Zaz a qualifié le Paris occupé de ville légère, oui, ben, c'est comme si elle avait dit que notre ville s'était prostituée à l'Allemand car du coup, ça a gueulé...Libé n'a pas digéré la "forme de légèreté" sous l'occupation...Ben quoi, au moins, elle avoue la collaboration de certains, non?
Quoi qu'il est vrai que Sacha Guitry en est mort, d'avoir été jeté en prison injustement à la Libération pour une collaboration qu'il n'a pas fait, sorti de cette taule où le léger Tout Paris l'a laissé croupir, il n'a fait que décrépir.

La légèreté...Faudrait peut-être qu'on le soit plus.
Je conseille quand même à beaucoup de relire Milan Kundera et son "insoutenable légèreté de l'être".

D'ailleurs, je ne comprend même pas que cela crée une polémique.
Zaz n'est qu'une chanteuse, c'est vrai. Elle a un beau brin de voix. Mais bon, aller chercher de la profondeur chez cette jeune femme, d'ailleurs est-ce que c'est ce qu'on lui demande vraiment?

Sous l'Occupation, un gars s'est enfui du STO et n'est jamais rentré dans la Résistance. Il est monté à Paris et y est resté un moment, caché plus ou moins. Il s'appelait Georges Brassens.

Il y a trop de gens qui croient qu'ils auraient eu le courage de rentrer dans la Résistance si ils avaient vécu à ce moment-là et jugent beaucoup.

Donc qu'on laisse les chanteurs faire des disques, qu'on les achète ou non et qu'ils arrêtent de se pavaner dans les concerts des Resto s'ils n'ont pas vocation à être réellement engagés et restent comme on les a faits: légers.
La légèreté, c'est bien aussi.

jeudi 13 novembre 2014

Cafouillage et lâcheté d'une démocratie qui ne dialogue plus

Je reviens sur le décès de Rémi Fraisse dont on sait plus, maintenant, grâce à Médiapart, dont ce site donne retranscription.

Ce qui se dégage du récit de cette nuit donne froid dans le dos.
Tout ça est d'une incroyable violence.
Il y a des tensions exacerbées de chaque côté, des gendarmes mobiles à qui le Préfet demande d'être d'une extrême fermeté, des manifestants vraisemblablement en colère et des éléments incontrôlés (dont on sait que certains ne sont pas des manifestants).
Le dialogue avant que tout ceci dégénère? Les discussions? Un éventuel référendum ? de réelles tractations?

Il n'y en a pas vraiment eu, simplement le déroulement d'une procédure administrative froide, désincarnée, et au milieu, des manifestants qu'on n'entend pas, qui ont quand même un certain sens de la justice, qu'il soit réel ou non, c'est subjectif, c'est humain. L'administratif ne connait pas le sens subjectif et humain, on le sait.
Il n'y a qu'un formidable engrenage à broyer, dans l'administration, tout ce qui ne va pas dans son sens. Les décisions sont prises quelquefois, d'ailleurs, sans respect des lois, des notes et des circulaires d'obscurs chefaillons à de grands décideurs déconnectés de l'humain, font  maintenant office de loi, dans le mépris de notre Constitution qui, elle, met l'humain au cœur de notre démocratie.

Malheureusement, au milieu de tout cela, il y a des humains, des gendarmes et des manifestants. Pour tout dialogue, on envoie des gendarmes et des CRS.
Et ça cafouille, cela devient un gigantesque bordel meurtrier, où les responsables ne sont pas à chercher chez celui qui a lancé la grenade, ou le chef de celui-ci mais chez tous ceux qui préconisent de remplacer le dialogue par le maintien de l'ordre, tout en n'écoutant plus les citoyens, chez tous ceux qui se protègent derrière la "circulaire" du jour ou la décision qui est proprement inhumaine, injuste, horrible.
C'est pas moi, c'est les ordres.
Le pire est que cette attitude est bien moins blâmable pour des militaires dont l'essence est d'obéir aux ordres que du simple citoyen faisant partie de l'administration exécutant une décision parce que c'est pas lui, c'est d'en haut que ça vient, et tous les rouages de cette administration font de même, jusqu'à ceux qui sont sensés décider mais qui ne se justifient jamais réellement, sauf scandale, comme quand ils mangent ensemble...quelle pitié que tout ça...
Le pire est que ceux d'en haut, on les a élu pour que ça change, tout ça.

Un jour de mai 2005, un référendum donna tort aux décideurs. Traumatisés, ils décidèrent d'ignorer alors toute réelle consultation, jusqu'à faire une loi d'initiative populaire vide de toute réalité...
Or, quand on ne dialogue plus, quand on n'écoute plus, que reste-t-il de la démocratie?

mercredi 12 novembre 2014

Vol au-dessus d'un déjeuner de cons : le point politique closer du jour

Ces temps, je suis moins présente mais j'ai pas forcément envie de faire du bashing pour du bashing.
Mais force est de constater que l'actualité politique ne vole pas haut et qu'on peut paraphraser des titres de films en ce moment.

Vol au dessus d'un nid de coucou.

C'est ce type-là qui s'est promené en avion le jour du 11 novembre 2014 qui devrait avoir honte, à Notre Dame de Lorette, alors que Hollande inaugurait un mémorial de 14-18 commencé en 2011, sous l'impulsion vraisemblable de son prédecesseur et de la Région, un anneau mémorial dont l'idée est fantastique: tous unis, les vainqueurs comme les vaincus , dans ce monument, car, de toute manière, quand on meurt à la guerre, ce n'est ni en vainqueur ni en vaincu, surtout dans cette guerre-là.

C'est ce type-là, qui a trimbalé brièvement une bannière Hollande Démission qui est une honte pour notre pays.
Ce jour, Hollande n'était ni de droite ni de gauche, c'était notre Président.
Et on s'en foutait du reste.

Le type qui s'est trimbalé avec Hollande Démission au cul de son avion, c'est un type qui ne fout rien de sa vie apparemment, et qui serait de la Manif pour Tous, qui appelle à une espèce de révolution, chez Bourdin, il a joué celui qui était outré, en plus.
Sans doute doit-il voter pour l'UMP ou le FN, dommage que Bourdin ne lui ait rien demandé à ce sujet.
Le gars semble être un espèce de dingue qui doit être jugé pour des faits similaires, déjà , actés il y a un an, un autre 11 Novembre 2013.

Je ne soutiens plus Hollande depuis un sacré moment, mais là, s'attaquer à lui de cette manière-là en attaquant un symbole de concorde nationale qui existe toujours lors de cérémonies mémorielles et de commémorations sur les guerres...

Le Déjeuner de cons:

C'est quand même énorme:
Fillon, Jouyet et un autre clampin sont dans un restau. Jouyet tombe à l'eau...euh non, c'est pas exactement ça mais cela devient absurde d'en discuter autant, de croire qu'il y aurait un soit-disant complot de l'Elysée...

On a eu un traitre qui est passé du PS à Sarkozy, enfin, plusieurs même et on les a laissé de côté.
Là, on a un Jouyet, meilleur ami de Hollande, ayant travaillé sous Sarkozy avec Fillon, qui est retourné avec son premier amour sans que cela ne choque personne.
Mais quand il s'agit de déjeuner avec son ex Fillon, et bien, là, cela devient une affaire d'état...bref...
Quand on dernier quidam, grand copain de Fillon depuis le début si j'ai bien compris, un UMP du début, le voilà qui dit qu'à ce déjeuner, on n'a jamais parlé de politique intérieure...
C'est bien connu, deux politiques mangent ensemble afin de savoir si le tricot et les madeleines vont redevenir à la mode bientôt, la laine couleur madeleine ou les boutons en forme de madeleine? Ou les gâteux en forme de chandail? Vous reprendrez bien un peu de Chablis, cher François? Passez-moi le sel, cher Jean-Pierre...et bwa bwa bwa...
Et c'est tellement bien de nous prendre pour des cons...

Moi, le seul truc assez curieux que je trouve à tout cela, c'est que Jouyet ait pu passer d'un gouvernement de droite dur à un gouvernement, pour le coup, qui semble assez mou. Je sais, l'image était tentante mais c'est pas moi qui ait commencé. Bref, que Jouyet joue le rôle du con, l'aurait-il cherché? on se demande...en tout cas, cela ne volait vraiment pas haut ces derniers temps...au final, qui essaye-t-on de prendre pour des cons? Mmmmmm...?
 

jeudi 6 novembre 2014

Le Gorafi au secours de François Hollande: brisons le silence à notre tour!

Ce journal si sérieux, que nombre d'entre nous consultons, afin de nous tenir au courant et ne pas déprimer, nous livre une info ultra intéressante : il y a eu des points positifs à mi-mandat dans l'action de Hollande, même si ceux qui le disent ont tenu à garder le silence...
Quoi qu'il y a des courageux qui continuent à le soutenir. Rendons-leur hommage et à notre tour , trouvons des points positifs dans la politique menée depuis 2012.

1-Hollande a donné ses lettres de noblesse au concubinage et à l'union libre car depuis que les homosexuels ont le droit de se marier, vivre sans ce fameux mariage est quasiment source de respectabilité, d'ailleurs, même François ( le pape) veut reconnaitre l'union libre dans l'Eglise Catholique et ça, c'est grâce à Hollande, qu'on le veuille ou non, car il a désacralisé le mariage! Et oui!

2-Hollande a réussi à rendre Alain Juppé sexy en futur hypothétique président et c'est une sacré réussite, à cela, il est aidé par Manuel Valls, on a l'impression que Juppé ne fera pas de conneries, enfin, si, juste celles qu'il aura annoncées. On a même l'impression que le programme de 2012 de la présidentielle de l'UMP était un programme de gauche, au niveau des impôts et du reste...et que la TVA sociale aurait été moins douloureuse...Il ne faut donc pas être mauvaise langue car si le programme de l'UMP ne semble pas si terrible, Sarkozy n'est toujours pas revenu dans les bonnes grâces des gens. Hollande a donc réussi à imposer une voie alternative: celle du retour de la Chiraquie.

3-Hollande a fait trois guerres et nous a impliqué au niveau international: au Mali, en Centrafrique et en Irak. Qui a dit que le rayonnement de la France n'a pas augmenté?

4-Hollande a finalement fait exploser la règle des 3% budgétaire, ben oui, elle ne s'est pas assouplie, il ne la respectera pas et pis c'est tout.

5-Hollande a réussi enfin à nous sortir de l'obsession que nous avions tous sur le chômage, on sait maintenant qu'il n'y aura pas d'inversion et que c'est plus la peine d'espérer mieux, mieux vaut penser à ne pas tomber dans la misère, vu que 92% d'entre nous craignons pour notre futur, il a en plus enfin, avec l'unanimité contre lui, groupé les gens autour du sentiment qu'on va de toute manière être dans la merde, tous!

6-Hollande a montré que l'ouverture à droite en politique était possible dans son propre parti, Manuel Valls en est l'exemple parfait, avec un Bayrou qui s'est mis à aimer le PS, une fois de plus. Je t'aime, moi non plus...

Bref, nous sommes quand même de mauvaise foi, à ne l'aimer qu'à 12%, m'enfin!





Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer