Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mardi 2 juillet 2013

La folie Snowden

Snowden est fou: fou d'avoir balancé son employeur, l'administration des USA, qui avait mis des petites et des grandes oreilles partout, afin de traquer le terroriste. Non, ce n'est pas la CIA qui avait un pet au casque, puisqu'il parait évident que l'Union Européenne, maintenant, est le siège des copains de Ben Laden.
Je rappelle, à toutes fins utiles, que l'espionnage à tout vat des USA, même chez eux, était justifié il n'y a pas longtemps par l'argument anti-terroriste. Et qu'Obama avait assuré son pays qu'il n'espionnait que chez les autres. Donc logiquement, le fait que les USA espionnent l'Europe se justifient par la présence de talibans salafistes d'Aqmi ou autre chez nous...
C'est parfaitement sain d'esprit, comme raisonnement.

Car Edward Snowden est fou: fou d'avoir balancé autant de documents compromettant qui montrent que les USA se torchent le cul avec leurs alliés. Oui, les USA nous disent: mais pourquoi est-ce que nos gentils copains européens sont tout fâchés? Entre amis, de toute manière, on ne se cache rien du tout. Allons, faut pas faire l'enfant...avoir un ami comme eux, c'est un peu comme inviter son voisin et ami de travail,le retrouver fouillant dans vos comptes et votre ordinateur, piratant votre compte Facebook et mettant une caméra sur les chiottes et dans votre lit, vous le surprenez en train de boulotter vos crackers et de boire votre bière dans le salon, en matant vos derniers exploits au lit ou sur le trône et quand vous vous énervez, il vous répond: mais pourquoi tu t'énerves? Entre amis, on ne se cache rien, voyons. Tiens, elle est bonne, ta gonzesse, tu me la passeras demain.
Edward Snowden est fou: pas Fabius qui demande un rendez-vous avec l'ambassadeur US, qui le met dans le vent.
Ben quoi, Fabius, faut pas te fâcher surtout. On va laisser le pique-assiette se servir de toi comme paillasson ou est-ce qu'il ne doit pas être foutu dehors manu-militari, en lui disant qu'il a intérêt à présenter des excuses bien pensées?

Au lieu de quoi...on se dit que peut-être, on va remettre le libre-échange avec les USA à plus tard. Vous avez raison, en Europe. On va réfléchir au fait de passer sa femme et son frigo au voisin qui a chié sur votre moquette...entre amis, hein...

Edward Snowden est fou: fou d'avoir été chez Poutine, en Russie parce que lui aussi , il est fou. Il dit clairement qu'il n'en a rien à faire si les Occidentaux s'espionnent entre eux. Cela montre bien la scission entre la Russie et nous. Quand je pense à Marine Le Pen qui lui fait du gringue...et que certains la pensent saine d'esprit. Les fous se disent toujours normaux.
Snowden est fou de se rendre en Russie, parce que les Russes ne donnent personne, a dit Poutine, autre preuve de sa haute folie.
Faut dire que Snowden vient de la première démocratie du Monde, parait-il, ce fou est donc allé protéger ses droits élémentaires, sa liberté, protégée pourtant par plein d'amendements au US, à Hong-Kong, chez les Chinois, ces fous furieux qui n'auraient aucune considération pour la liberté, des communistes faut dire.
Puis aller en Russie, une démocratie soupçonnée de dictature afin de se protéger du Patriot Act, le plus pur produit de la grande Démocratie Américaine. Il est fou, on vous dit.

Et faut dire que Poutine le laisse rester en Russie tant qu'il veut, tant qu'il arrête de balancer sur les USA. Bon, tout est parti en Équateur, tous les documents sensibles que Snowden a piqué aux USA qui prouvent que les américains espionnent tout le monde, ils sont déjà dans la nature et puis, comme Poutine est dingue, mieux vaut que Snowden s'explique avec un autre fou, et lui dise tout. Entre fous, on se comprend, n'est-ce pas?

Un autre qui était sain d'esprit, c'était Assange, réfugié en Angleterre, dans une démocratie, maintenant, la belle démocratie anglaise l'a assigné à résidence à l'ambassade équatorienne, attendant qu'Assange sorte pour le livrer à ses poursuivants...il aurait du être plus dingue, le Julian.

En fait, c'est vrai que voir un américain comme Snowden avec une conscience, c'est qu'il est vraiment fou, vraiment. C'est pas normal. C'est clair.

9 commentaires:

  1. Tout patys espionne autant qu'il le peut tous les autres, et pas seulement politiquement (industriellement, commercialement, etc.); et, si les États-Unis sont en pointe, c'est parce que ce sont eux qui disposent actuellement des moyens les plus puissants; mais chacun en ferait autant s'il avait la même puissance économique et technique qu'eux (et je suis sûr que la Chine, la France, la Russie, etc., font de leur mieux); ce qui est choquant, dans cette affaire, c'est l'indignation feinte de Hollande et d'autres chefs d' Etat, feinte obligée lorsque l'opinion publique apprend officiellement ce qu'elle ignorait jusque là- mais qu'elle était bien naïve de ne pas imaginer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @EA : -Personne n'ignore rien de l'hypocrisie des gens. Pour la naïveté des gens, je n'y crois pas.


      @Rosa : -La chose la plus agaçante semble bien être l'impunité attachée à cette état de fait... Comment faire respecter les loi aux gens, quand ceux qui la promulgue ne la respecte pas, mieux quand celles et ceux qui sont élus pour la faire respecter acquittent les contrevenants(avec le sourire)?

      De toute manière,sur l'autel du progrès rien n'est proscrit. Il faut bien se stimuler les uns les autres, pour évoluer .. Car l’évolution triomphes toujours ...

      Quoi ?? Darwin c'est déjà fini ?

      ;)

      Supprimer
  2. Ouais. Il y a beaucoup de tarés dans cette histoire.

    RépondreSupprimer
  3. En fait, cela se résume à : Tout le monde espionne tout le monde à la mesure de ses moyens, Snowden a seulement eu "l'indécence" de le révéler aux naïfs. Pas de quoi hurler au complot ou au crime.

    Le crime, de fait, c'est que le gouvernement des États-Unis utilise la puissance du dollar et de ses banques, pompant dans la trésorerie européenne en particulier (la plus juteuse) pour financer ces petites plaisanteries. Nos chômeurs cotisent pour se faire surveiller par Uncle Sam : on peut l'avoir mauvaise. Si l'Union Européenne n'était pas un simple pseudopode de la puissance US, elle aurait envoyé promener négociateurs et ambassadeurs de Washington promener depuis longtemps.

    RépondreSupprimer
  4. Beau texte.

    Il est vrai qu'il faut être particulièrement fou ou tourmenté pour s'attaquer à la premiére puissance du monde.
    Il est réconfortant d'observer des gens, pour des motifs qu'on ne déchiffre pas toujours, qui sacrifient leur existence pour l'idée qu'ils ont de la justice, de comptes à régler et, ou, de liberté.

    Chacun comprend bien qu'on entre dans une période de tyrannie technologique incarnée par les USA et dont les droits de l'homme sont un masque qui colle de moins en moins à leur véritable visage.
    Comme toutes les puissances hégémoniques de l'histoire, ce pays défend uniquement son intérêt en tentant d'apparaïtre comme le rempart contre une supposée barbarie qu'il a lui-même désigné.
    J'ai l'impression d'avoir fait trop pompeux et trop long... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que vous (si vous me le permettez) avez simplement visé juste, tout en étant court et clair.

      Merci d'avoir donné votre avis.

      Supprimer
    2. Commentaire de bab,j'ai fait une fausse manipulation hier:

      babelouest a ajouté un nouveau commentaire sur votre message "La folie Snowden" :

      La première puissance militaire du monde est aussi la seule à laquelle il convient de s'attaquer, puisque c'est elle qui attaque tout le monde.

      Supprimer
  5. Il est tout de même étonnant de voir un espion professionnel choqué par...l'espionnage.

    RépondreSupprimer
  6. Si Snowden est fou, les gouvernements européens de Paris et Lisbonne sont abjects. Et paillassonnesques. En refusant leur espace aérien, ils ont bafoué les conventions internationales au risque de mettre en danger la vie d'un Président du Monde Libre. Leur soumission envers Washington est gravissime et pathétique. De pareils gouvernements doivent être fustigés, voire destitués.

    Batho a été mise dehors ? Eh bien, le reste du gouvernement doit y passer. Le premier ministre en tête. Et là-dessus, le président doit démissionner.

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer