Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

lundi 1 juillet 2013

Un tourisme français sinistré à terme si on n'y fait garde: Merci le FN

Le constat est sévère dans les médias et chez les professionnels du tourisme: les Français n'ont plus assez d'argent disponible pour leurs vacances. Ils privilégient donc les courtes durées, la France, ce qui serait une bonne nouvelle si un grand nombre n'allait pas dans sa famille, tout en faisant gaffe sur les dépenses annexes. En fait, il n'y a que les supermarchés qui tirent leur épingle du jeu.
Mais même là, les comportements changent: depuis quelques mois, on voit les étagères et rayons destinés aux premiers prix se vider plus vite que les fameuses "marques". Les boites et surgelés sont boudées, de lpus en plus de gens font l'effort de cuisiner afin  de manger mieux et d'économiser, mais comme les fruits et légumes sont parfois chers, on fait gaffe aussi ici.
Ceci pour vous dire que les prix vont encore augmenter chez nous, car je vis dans une zone touristique. Mais je ne me fais pas trop de soucis: depuis quelques temps, on voit fleurir des soldes sur la viande, quand elle risque de passer de date, même en périodes de vacances. Il suffit de bien gérer son congélateur.
De toute manière, on voit de suite quand les touristes arrivent: leur caddy déborde de produits en tout genre, plus seulement le rosé, les bières et le vin, agrémenté de merguez et côtes de porc. Maintenant, ils font une provision de tout, ce qui évidemment pèse ensuite sur le budget restaurant et sorties: à moins que ce soit l'inverse, comme les restos sont devenus hors de prix, on préfère louer chez l'habitant, ou squatter la famille et faire ses courses au supermarché du coin.
Une autre remarque: depuis qu'on ne peut plus fumer dans les lieux publics, et qu'il y a une tolérance zéro en matière d'alcool (ce qui se comprend), beaucoup de gens ont changé leurs habitudes, préférant rester l'hiver  soit dehors, soit dans sa voiture, avec une canette de soda ou une bouteille d'eau, plutôt que de boire un café en salle. Ils ont donc perdu le réflexe de la pause boulot au bar. Et beaucoup préfèrent les bouffes entre amis, quitte à rester dormir, plutôt que de risquer son permis et l'amende.
Et comme les transports en commun ne sont pas suffisants en France, d'une manière générale...

Tout ceci se retrouve dans les habitudes de vacances.
Les professionnels du tourisme vous le diront: les Français ne sont plus des bons clients, ils ne dépensent plus assez afin de faire tourner une saison.
Il faut compter sur les étrangers.

Seulement, voilà.
Même dans les stations d'été de montagne, de prestige, comme à Chamonix et Mégève, on remarque un ralentissement.
Même ici, chez moi, au bord du Lac Léman, on voit aussi la même chose. L'an dernier, les supérettes et les restaurants ont tiré la langue. Les gens ne dépensent plus assez.
Les étrangers ne sortent pas assez.

Des exemples: nous avons beaucoup de Russes ici, dans des grandes propriétés. Ils sortent peu. Ils restent dans leur communauté.
Les Arabes font de même, quand ils viennent.
Heureusement, le fait d'occuper des villas de prestige compense au niveau municipal leur manque de consommation.

A Chamonix, on se démène afin de récupérer les Chinois et les Japonais, car ils ne venaient plus, faute de services à la hauteur.

Le riche client qui venait dans toutes les boutiques acheter sans compter, c'est fini.

Si on prend l'exemple des pays du Golfe, ils se déplacent au gré de leurs envies et presque de leurs caprices.
L'an dernier, ils étaient tous à Paris, ce qui a fait du bien au tourisme de la Capitale mais cette année, rien n'est sûr. Autant, ils iront dans les stations de luxe des pays émergents.

Nous ne sommes plus seuls dans la catégorie "tourisme premium". Il nous faut compter avec les Maldives, l'Indonésie, l'Amérique du Sud, les Pays de l'Est. Tiens, la Croatie mise tout sur son tourisme, à l'instar de la Turquie qui a explosé les compteurs récemment.

Comment lutter?

Il y a un facteur clé dans l'attractivité d'un pays et d'une station touristique en particulier, c'est sa réputation en matière de qualité du relationnel.
Allez donc faire avaler à un Chinois, un Russe, un Arabe, qu'on est content de le voir, quand les menus ne sont pas traduits dans toutes les langues, sans parler des sites internet qui semblent dater du Jurassic, dont on a de la chance qu'ils soient traduits en anglais...
Allez donc faire avaler aux touristes étrangers qu'on les aime et qu'on va les soigner, avec la place que le FN a pris dans les médias et dans la vie politique, parce qu'on lui a laissé prendre une importance disproportionnée, les étrangers, dont en plus, la classe moyenne se développe, sont comme tout le monde, ils lisent les médias, et on a en plus la chance de pouvoir tout traduire, grâce à Google, par exemple....
Quand on a le choix de sa destination, on va là où on pense qu'on sera le mieux reçu. On ne va pas plébisciter un pays qui a la réputation d'être raciste et de risquer d'être très mal reçu. On ne va pas risquer que sa femme ou sa fille se fasse agresser, parce qu'elle porte un voile ou parce qu'elle a une apparence asiatique...

Méditez bien cela.  C'est juste un raisonnement de type économique, celui dont BFMTV se targue de vouloir vous apprendre, alors que manifestement ses gourous spécialistes ont oublié les bases du commerce : il ne s'agit pas d'avoir un produit à vendre, il faut qu'on ait envie ou besoin de l'acheter. Ici, le besoin n'est pas l'essentiel. C'est d'envie dont on parle, puisque la concurrence touristique est internationale.
Les étrangers ne sont pas masos : s'ils pensent qu'on a guère envie de les voir, puisqu'on parle de rejeter hors des frontières d'autres étrangers, ils ne viendront plus à terme.
Mais c'est pas grave: on pourra dire merci au FN, et à certains de l'UMP, de flinguer une des richesses qui nous restent au niveau économique, avec leur discours haineux et raciste.

C'est pas comme si notre pays avait besoin de ressources, suite à une crise...

illustration, dédicace à +Elodie Jauneau :-) site ici

14 commentaires:

  1. Et ben dites donc ça c'est de l'analyse....

    Par exemple ce Heureusement, le fait d'occuper des villas de prestige compense au niveau municipal leur manque de consommation. me laisse sur le cul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais réfléchir une seconde, c'est une bonne habitude.
      Quand tu occupes une baraque que tu as acheté qui coute entre 2 et 20 millions d'euros, comme c'est le cas ici, les moins chères de ce genre de villa sont à 800 000 euros, avec piscine, parc,et spa, je te garantis que la ville touche des impôts fonciers conséquents.
      Et ça fait largement bien plus qu'un camping entier de gentils FN en goguette!
      Donc ici, on n'en veut pas du FN.
      Parce que ces riches arabes ou russes ramènent un pognon dont nos gosses profitent, avec des activités, aident à entretenir les routes et même à financer tous nos vieux.
      Mais encore eut-il fallu que tu réfléchisses un minimum avant de poser un commentaire chez moi comme un chien pose sa merde.
      Désolée, je suis pas d'humeur pour te répondre gentiment, la bêtise m'indispose en ce moment.

      Supprimer
    2. Mais j'ai parfaitement compris très chère.
      Pour les contacts humains et peut-être aussi pour améliorer votre pension, devriez-vous vous mettre à la fabrication des loukoums.

      Parce que ces riches arabes ou russes ramènent un pognon dont nos gosses profitent, avec des activités, aident à entretenir les routes et même à financer tous nos vieux

      Esclaves.

      Supprimer
    3. Quezaco?
      T'as rien de plus cohérent en magasin?

      Supprimer
  2. Allons, allons, la situation n'est pas si sombre. Les Hongrois du Jobik, les partenaires de bal de Marine Le Pen, les Flamands du Vlaams Blok et autres se sentiront de plus en plus à l'aise et de plus en plus attirés par une France où le FN prend une place d'importance, et ils viendront visiter leurs frères, sans compter qu'on leur organisera des attractions sympathiques, comme la chasse aux Roms, aux Arabes, aux Africains, aux gauchistes…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, effectivement, on se demande...vu l'état catastrophique au niveau économique des pays où ces partis prospèrent...Faut dire :-)
      La Hongrie est en crise sévère. Quand à la Belgique, c'est pas glorieux du tout.
      Mais faut dire que les fantasmes permettent tout à l'extrême-droite...même de dire n'importe quoi.

      Supprimer
  3. Hahaha génial !

    Donc le tourisme ne pâtit pas de l'extrême insécurité à Paris qui font la Une des Jité étrangers mais du FN. Fallait la tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiètes pas, je pense qu'il y a plus de racistes que de voleurs à la tire, et si tu sortais un peu de ton trou, tu le saurais.
      Les femmes voilées qui se font agressées, ça tourne en boucle sur Al Jazeera et sur les télés du monde, même aux USA, c'est dire.
      Mais je supposes que tu crois que les étrangers n'ont ni la télé ni le web?
      Une simple info: la langue la plus écrite sur Facebook est l'arabe.
      Au même titre qu'on ne va pas dans un pays étranger quand on est européen et qu'on risque de se faire agresser pour cela, c'est pareil ici, sauf qu'on est en train de devenir, grâce à tes copains, les cul-terreux de la planète, les mange-merdes de la planète.

      Et pour ta gouverne, au Georges V, à l'Athénée, ou Place Vendôme, on ne risque pas l'insécurité des banlieues dont tu te repais, alors que tu n'aurais pas les couilles d'y aller, dans ces banlieues, tellement t'es trouillard. Mais on risque bien plus d'y croiser des racistes dans ton genre, dans l'imaginaire, surtout quand on sait où Clément Méric s'est fait tuer. Et tu crois qu'ils sont pas au courant?

      Mais t'es trop con, tu te prends pour un mec important. T'es jamais allé dans un palace, non plus. Je te conseille d'y aller, tu verras qui sont les boss de la planète: des "bougnoules", des "gnacwés" et même des "nègres", comme tu dis, et nos concitoyens sont obligés de s'humilier afin de récupérer tes conneries, vu que c'est pas toi ou moi qui allons faire tourner les boutiques Louis Vuitton, Cartier et Saint Laurent, quand on vient sur Paris.
      Ils sont obligés de faire tout afin de récupérer la vue basse et la connerie de gens comme toi, tellement stupides qu'ils se croient important, alors que ces gens-là, ceux que tu méprises, les riches Arabes et les Russes, ils jettent en une heure ce que tu te fais chier à gagner en un mois.

      Un autre exemple, en 2005, c'est pas une émeute qui a été décrite dans leurs journaux: c'est un mouvement de protestation réprimé dans la terreur, exactement ce qu'on a dit de Bahrein. Mais sans doute, t'est trop limité pour savoir ce qui se passe à Bahrein, faut dire.
      Reste donc dans ton trou, et surtout ferme-là, arrête de croire que ton parti n'est pas une nuisance, un parasite, un furoncle sur la France.

      Supprimer
    2. je rectifie: ils dépensent en une heure ce que tu gagnes en un an.
      Ce sont les classes moyennes de ces pays-là qui dépensent ce que tu gagnes en un mois.
      La France est le pays qui a le plus de racistes dans le monde, c'est l'image qu'on a et c'est le pays qui a le moins de perspectives pour sortir de la crise.
      Mais t'es trop con pour t'en rendre compte!
      Rentre dans ton trou et ferme-là.

      Supprimer
  4. Un touriste. Qu'y a-t-il de plus con, de plus vulgaire, de plus nuisible qu'un touriste ? De plus mal élevé, de plus sale, de plus sans-gêne ? Pour lui, on a saccagé le littoral afin le couvrir de merdes bétonnées et de clubs Mickey pour leurs insupportables morveux-rois. Apprendre qu'un connard de surfeur s'est fait croquer par un requin - lequel est chez lui - m'est toujours une douce vengeance. Que crève le tourisme, ceux qui le pratiquent comme ceux qui en vivent ! Allez donc sur Google Earth, et longez les côtes françaises (ou espagnoles, ou italiennes) : bagnole/béton, bagnole/béton, bagnole/béton… Pour qui a connu le Lacanau d'autrefois, par exemple, c'est juste consternant. Mais le touriste est roi, et il ne peut traîner son gros cul sur cent mètres jusqu'à la plage, il lui faut un parking les pieds dans l'eau… Une économie de prostitution, voilà ce qu'est le tourisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, tu confonds les promoteurs immobiliers, le tourisme de masse et le tourisme de luxe, toi.
      Sache que là où il y a tourisme de masse, il n'y a pas tourisme de luxe.
      Ensuite, ne confonds pas l'hôtellerie avec les chouchous de la plage.

      Supprimer
  5. Non seulement les entouristés salopent tout ce qu'ils touchent, mais, comme si cela ne suffisait pas, ils/elles censurent lorsqu'ils sont à court d'arguments. Voilà qui promet vraiment un monde meilleur ! Je vous laisse donc entre vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne pouvais pas attendre que je publie ton commentaire, avant de te répandre en invectives chez Fred Camino? T'as l'air malin, tiens.

      Supprimer
  6. Pas plus qu'un gros con bagnoleux en bermuda à fleurs.

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer