Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

jeudi 7 novembre 2013

La France raciste? Meuhhh non! Quoi que

A l'heure où on voit que la classe politique arrive à ne pas condamner dans son ensemble les injures que Taubira a subie, dans une manif aux opposants aux mariage pour tous, où les médias nous font une crise existentielle à propos d'une parole raciste libérée...pour le coup, les Français sont en train de se transformer, selon nos médias, d'un coup, en clones de Didier Goux ou de la masse allemande subjuguée par Hitler...tous racistes, on vous dit!
Je mets un bémol: Si les français avaient tous la culture de Didier Goux, on n'en serait pas là, quand au caractère nauséabond de cestui-là, il lui appartient en propre. Non, les Français ne sont pas tous racistes et reacs, Heureusement, il y en a bien plus de cons que de racistes.

Autant nier que notre pays souffre encore de relents racistes et xénophobes (pas comme Didier Goux, lui adore les zétrangers mais chez eux, sauf que chez eux, c'est lui l'étranger donc il ne peut se détester lui-même), comme avant, était ridicule, et dangereux, autant penser que la France est entièrement raciste est débile, il y a un grand nombre de nos compatriotes qui sont ni racistes ni antiracistes, en fait, ils s'en fichent.

Il faut le reconnaitre, il y en a qui en bavent tellement qu'ils n'ont même pas le temps de penser au racisme et à l'envahissement supposé des immigrés ou des Sarrasins, infâmes propagandistes des suppôts du grand Satan...danger que Didier Goux combattra jusqu'à la mort, s'il le faut.
Ben de ça, il y en a qui s'en foutent, mais complet, comme ils se fichent de ce que nous disons, nous, ceux qui combattons le FN et la pensée raciste décomplexée, que les médias nous mettent à toutes les sauces.

Certains d'entre nous essaient de survivre le mieux possible.
Et quelques fois, ils rêvent de jours moins galère.

9 commentaires:

  1. Je n'ai aucunement honte de le dire, je suis raciste. Pas exactement de la même façon que les nauséabonds de service. C'est bien entendu lié à des options politiques où le propriétaire riche n'existe pas. Quant au racisme "ordinaire", si ceux qui le professent savaient réfléchir, ils appréhenderaient l'inanité de leur pensée et le mal fondé de ses origines.

    RépondreSupprimer
  2. Racisme ou xénophobie, rejet de l'autre ou hiérarchie des soi-disant "races", il est bien difficile de dire aujourd'hui qui est raciste et qui ne l'est pas. Le mot "racisme" est mis à toutes les sauces, comme "collabo" d'ailleurs ( il y en a un qui se reconnaîtra) et ça vient de tous les bords.
    On peut accuser tout et son contraire, les immigrés d'abord et puis la crise, cette fameuse crise que l'on nous ressert à toutes les sauces, on peut accuser "l'autre" d'être un traître à une cause, de pratiquer une religion qui ne viendrait pas de chez nous, etc... et ainsi se donner toutes les bonnes raisons de rejeter, de mépriser, de faire en sorte que le cercle se rétrécisse sur nos petits nombrils.
    Le racisme est bien présent, il est là , latent . Il suffit d'écouter les discussions de bistrots, dans les boulangeries et les bureaux de tabac,dans les usinent où certains ouvriers ne s'en cachent même plus. S'il se "décomplexifie" ( je ne pense pas que ce terme existe) , c'est qu'il était présent avant, il est seulement maintenant beaucoup plus visible , car maintenant on n'a plus honte ni peur de rien , on "assume", autre grand terme à la mode alors qu'on ne fait que ressortir notre fiel sur le premier bouc-émissaire qui passe.
    La phrase sur Taubira est symptomatique d'un état d'esprit général .
    L'atmosphère est hystérique depuis l'accession au pouvoir d'un petit agité du bocal qui se prenait pour super Dupont .
    De gauche de droite, ça fuse de partout . Tous les mots se valent et se dévaluent. Le langage ne sert plus qu'à véhiculer des vérités toutes faites, on n'a même plus le temps ni encore le loisir d'expliquer ce qu'on ressent parce que peu de personnes vous écoutent, toutes enfermées dans leurs petites problématiques plus urgentes à résoudre les unes que les autres.
    Oui, la France est raciste car elle n'a jamais vraiment entamer de réflexion depuis Vichy mais surtout depuis la guerre d'Algérie.
    On a toujours considéré que l'étranger était un danger , surtout celui qui vient d'Afrique et surtout du Maghreb car malgré les quelques efforts de quelques chefs d'état , on n'a pas la conscience tranquille tranquille.
    Et puis il y a eu le 11 Septembre qui a cristallisé les peurs et les haines. Et puis aujourd'hui Al Qaïda qui réapparaît avec l'assassinat des deux journalistes.
    Il y a aussi Marine Le Pen qui se présente comme la championne de la laïcité , celle qui consiste à dire on veut bien accepter une religion mais une seule, la religion catholique. Pinard et saucisson sont devenus les emblèmes de ces pseudo-laïcs.
    Pardonne-moi rosa, encore une tartine....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faire une tartine quand on vient de parler de saucisson me paraît la moindre des choses…

      Supprimer
    2. Ne vous inquiétez pas j vous laisse le pinard.

      Supprimer
  3. Comme l'illustrait fort bien Erby, le crobardier en chef hier sur notre blog : "La France est sur le blanc des accusés" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hhhheeeemmmmoi, ch..chhh.chhhhhui..... comp..hic plèt'ment..ment noir....

      Supprimer
  4. Je vois que tout le monde a vu que je traitais le sujet avec humour, au moins cela fait plaisir :)
    Non, Gérard, tu ne me gêne aucunement.
    Bab, même le racisme anti-riche, je ne l'aime pas.
    Lediazec, merci de vos passages sur le blog, vous y êtes le bienvenu.
    Didier Goux, si seulement ces défenseurs du cochon savaient reconnaitre un cul noir d'un porc de batterie et un vin de pays AOC d'une Villageoise...mais bon...je n'en dira pas plus, vous ayant assez cité dans le billet pour vous écorner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rosaelle, il ne s'agit pas de racisme anti-riches, mais d'une position contre le pouvoir de certains riches, qui abusent de leur position pour écraser les autres. Je pense que la nuance est importante.

      Supprimer
  5. Oui la guerre d’Algérie a certainement laisser trace. Avec le temps, le Racisme n'a pas disparu m ont en parlaient moins. Aujourd’hui si c dans toutes les bouches, en fin certaine bouches, en premier il a le marasme du chômage, les journaleux qui propage la bonne et mauvaise parole, les politiques ? mettent le feux sur la braise, avec toutes les promesses non tenues, le gens sont lassés plus de confiance. Seul le FN enfonce le clou, c comme la pub a force de le dire réussisse à le vendre. Aussi les gens sont changeant. Voici ma façon de répondre a toi, Rosaelle. :-))))

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer