Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

samedi 4 août 2012

Valls m'étonne

Je ne suis pas une fan de Manuel Valls: pourtant, quand nous l'avons découvert en 2005, lors des émeutes de la banlieue, je l'avais trouvé humain, ouvert, compréhensif.
Vous vous rappelez comment cela avait commencé?
Deux enfants qui n'avaient rien fait ont eu peur des policiers et se sont faits enfermés dans un transformateur électrique: une mort bête, cruelle, de deux innocents qu'on a montré comme des criminels pour justifier l'innommable...deux enfants qui s'appelaient Ziad et Banou, qui avaient 15 et 17 ans, la vie devant eux.
C'est horrible, la mort par électrocution, ils ont vécu leurs derniers moments dans la peur, face à ceux qui auraient du être les symboles de la sécurité et qui étaient devenus au fil du temps les premiers stigmates de la ségrégation des Banlieues.
Dans le monde entier, on montrait les images des émeutes en parlant de guerre civile, des grenades lancées dans des mosquées...

J'avais apprécié Valls à ce moment, c'est là qu'on l'a découvert.

Puis il a changé d'attitude, allant dans un sens presque trop droitier avec un discours autoritaire, sécuritaire.
Il s'est rapproché de Strauss-Kahn, puis très vite de François Hollande, avec une attitude dévouée mais presque trop opportuniste, se convertissant très vite à la philosophie du Candidat...

J'avoue que je ne suis pas  enthousiaste quand il parle de démonter les camps de Roms. Ce n'est pas tenable de savoir qu'ils vivent dans des endroits insalubres mais la difficulté est de savoir vraiment ce qu'il faudrait faire...Ce ne sont pas tous des voyous, loin de là...On se demande parfois si on n'a pas trop vite cédé aux sirènes du marché et de la délocalisation, intégrer la Roumanie, c'était trop tentant pour installer ses usines avec des travailleurs sous-payés et dociles...Il aurait fallu vraiment régler la pauvreté des Roms en Roumanie plutôt qu'ils nous les exportent en ayant détourné les aides destinés à s'occuper de cette population.

C'est vrai que d'organiser une "rétenue" afin de pouvoir vérifier l'identité des étrangers arrivés ici illégalement, c'est mieux qu'une garde-à-vue et un entassement dans des camps pêle-mêle entre adultes et jeunes enfants, derrière des barreaux dans un camps de rétention aux allures de prison...Ce n'est pas la panacée non plus.
Je vais peut-être surprendre mais il faut à la fois trouver des solutions humaines mais il faut savoir aussi être vigilant.
Pour la plupart des immigrés clandestins, c'est quand même chez eux qu'ils seraient mieux, si on leur donne une vraie chance de pouvoir y vivre dignement. 


Mais là, il m'a fait vraiment plaisir, Valls, quand il a dit que s'attaquer à une mosquée, c'est s'attaquer à la République.
Et c'est vrai : profaner un lieu saint pour ceux qui le considèrent comme tel est inacceptable du point de vue de nos institutions, qui garantissent la liberté de culte et punissent toute stigmatisation et ostracisme, tout racisme et discrimination.
C'est la voix de la France et c'est le message que j'attends de lui: la sécurité pour tous, la justice pour tous.
Notre Constitution, dont on ne peut contester les fondements sous peine d'outrage à la Nation Française, le rappelle assez.
Là, il m'étonne à nouveau dans le bon sens. Espérons que cela continue.


illustration issue de islamophobie.net

2 commentaires:

  1. C'est en matière de droit social que je ne partage pas du tout ses idées : il ne faut rien lâcher aux "ultra-libéraux" : pour redresser la France qu'ils ont cassée sans faire progresser le moins du monde les pays pauvres,il faut au contraire renforcer le droit du travail, empêcher les industriels ou les prestataires de services d'aller sur-exploiter (*) (=salaires bas, horaires de travail de malades,pas de vacances, pas de sécu,pas de prévoyance,pas de retraite) la main d'oeuvre des pays pauvres tout en jetant la nôtre à Pôle Emploi.
    Par contre M.VALLS met en place les politiques convenables en matière de droit des étrangers, y compris le retour des Roms dans les pays de l'UE dont ils sont ressortissants et qui ont perçu des aides européennes pour améliorer leur sort là-bas.
    Justement, si certains pays pauvres ont été intégrés à l'UE,c'est pour des raisons de Défense,c'est vrai, mais aussi pour pouvoir les aider, comme nous l'avons fait en son temps pour l'Espagne, le Portugal, l'Italie, la Grèce : toutes anciennes dictatures en Europe. On voit à quel point c'est difficile puisque justement, ces pays sont les plus menacés actuellement. On voit aussi la démonstration que si on aide d'un côté et si de l'autre, on mène des politiques ultra-libérales avec destruction des services publics et des administrations,ces pays replongent dans le chaos en deux/trois ans (Cf Directive Services du 12 Décembre 2006).

    Sous l'angle des principes républicains : ça, n'en doutons pas ! Manuel Valls est exemplaire depuis toujours. Il a su gérer dans sa ville d'Evry,la plus importante mosquée d'Europe. On ne prie pas dans les caves ... On ne confond pas musulmans et terroristes. On ne laisse pas les fondamentalistes dire aux autres qu'ils sont de mauvais musulmans ... L'école laïque est laïque de A jusqu'à Z,les restaurants scolaires aussi : on ne sert pas des scorpions grillés aux enfants dont ce n'est pas la culture d'en manger, ni de jambon à ceux qui ont un interdit culturel à ce propos.Mais on ne sert pas non plus de denrées bénites : qu'on se le dise une fois pour toutes.
    Bravo camarade Manu.

    (*) (=salaires bas, horaires de travail de malades,pas de vacances, pas de sécu,pas de prévoyance,pas de retraite) Cf. chez moi, note sur PSA en Iran

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais simple d'analyser la personne, surtout quelqu'un comme Valls: merci!

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer