Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mardi 9 juillet 2013

Le Nouveau Roman d'un tricheur: Chapitre 3-Et Dieu recréa Sarkozy

Il était leur champion, il a été la victime d'un affreux complot, le martyr du Conseil Constitutionnel.
Maintenant, c'est en sauveur qu'il veut apparaitre, et il se réinvente: la politique avec Nicolas Sarkosy, c'est aussi simple qu'une apparition.
Ce n'est pas son grand retour mais c'est sa renaissance: il apparait comme celui qui répare ses erreurs. Ne croyez pas que ce n'est pas calculé, même si c'est précipité. Il a du voir que de trop s'exposer en fait une cible. Il fera donc trois petits tours de passe-passe, le temps de renflouer l'UMP et puis s'en ira, pour mieux revenir.
Il sera celui qui a réparé l'UMP, et celui capable de réparer la France en 2017. C'est très habile car personne n'a rien vu.
Il est donc devenu celui qui a appris de ses erreurs, le Nouveau Nicolas Sarkozy et le pire est que beaucoup vont y croire, certains y croient déjà.

Seulement, il va y avoir un gros hiatus, un gros couac, un souci.

Sarkozy sait qu'il ne peut plus gagner en jouant sur les terres du FN. C'est ce qui lui a coûté sa réélection..
Et puis, il a enfin touché du doigt ces cercles fermés internationaux qui dirigent le Monde, il croise des très riches hommes d'affaires, des chefs d'état très puissant, et là. il est enfin admis comme un des leurs.
C'est ce qu'il a toujours voulu, en fait, quelque part. Sarkozy a toujours été en mal de reconnaissance, un des moteurs de sa vie politique.
Dans l'ombre de Chirac, il a du prendre son contrepied pour exister: Sarkozy est opportuniste, il sait quand le vent tourne.
La place au centre, celle des gaullistes sociaux, celle des européens humanistes, des libéraux progressistes est maintenant libre à droite et au centre. Qu'à cela ne tienne: Sarkozy s'y place sans complexes.

Une des erreurs que nous faisons, c'est qu'il n'est ni raciste, ni conservateur, l'animal. Il a adopté le langage qu'il fallait, en ouvrant effectivement une boite de Pandore, cette droite "décomplexée" qui pue l'extrême-droite, qui était facile, en outre, à manipuler, aimant le culte du chef, du Messie très catholique dans ses accents de ferveur.

Deux motivations l'animent actuellement: remettre leur champion en selle pour ce qu'elle estime être la place de la France.
Savent-ils tous que leur chef aime la compagnie des hommes d'affaires et chefs d'états influents qui viennent de tout ce qu'ils exècrent: les pays arabes et l'Asie? Savent-ils que Nicolas Sarkozy s'est bien rendu compte que le Monde a bien changé et qu'on doit donc changer nos règles du jeu, si on veut gagner? Savent-ils que Sarkozy sait, lui, qu'on ne peut plus employer le langage de Buisson et de Gaino, des anciens colons supérieurs et pleins de morgue, car la France est devenu un pays européen au milieu d'un Monde où les rapports de force s'inversent?
Bonnes questions.

Pourtant, Nicolas Sarkozy ne se cache pas: il veut remettre le Progrès, ce terme tellement haï par ses supporters et les "réacs" en avant, car la France ne bougerait plus, serait hors du Monde et par là , la source de la crise s'explique. Il n'a pas tort, dit comme cela. Et cela ne mange pas de pain que de l'affirmer, faut avouer.
Pourtant Nicolas Sarkozy se pose en garant d'une future Europe forte, fustige le FN, se dit non partisan, ni de droite ni de gauche, que ces clivages sont dépassés: on dirait du Bayrou dans le texte, voire du Chirac bon teint.

Il n'a pas fait la gueule en coulisses à Fillon, bien qu'il se pose, comme de Gaulle, en rassembleur...

Le Sarko nouveau est donc humaniste, pro européen, progressiste, réformateur mais plus casseur du système, rassembleur, à l'écoute de tous les Français qui vivent en France.

Oui, bien sûr, on peut se moquer de cette dernière phrase mais c'est là qu'il est habile, en maniant la langue de façon apparemment malhabile: il veut être utile à tous les Français de France, sans distinction aucune.

Nicolas Sarkozy n'a pas parlé des assistés, des délinquants, des minorités, ne les a accusé aucunement.
Il a même eu une pensée pour ceux qui souffrent...il devient social et compassionnel envers les faibles, les pauvres, les petits... A l'opposé du langage de 2012.

Il n'a d'ailleurs rien dit sur ses soutiens divers, de la Droite "Molle" à la Droite "Forte", ni en bien ni en mal.
Il est au-dessus de cela. Il attend que ses éventuels dauphins et rivaux fassent des faux pas, afin de devenir l'homme providentiel de 2017.

Et s'il doit trahir ses lieutenants, il le fera, même ses soutiens fervents, sans état d'âme. Il l'a fait avec la Chiraquie, il le fera aussi avec Copé, Hortefeux et compagnie, si cela lui ouvre les portes pour un deuxième mandat. Sarkozy ne s'est même pas déplacé à la fête de la violette, c'est dire...

Oui, Sarkozy, s'il joue bien, risque d'être un adversaire sérieux, s'il se représente en 2017, si ses démons ne le reprennent pas.

S'il ne revient pas réellement en politique active maintenant, il s'est néanmoins refondé, replacé, recréé pour la suite.

Mais avons-nous envie d'un nouveau mandat en 2017 de Sarkozy, réellement?
Cela fait deux fois qu'il montre qu'il a changé...
A suivre...

Liens blogosphère:
http://bembelly.wordpress.com/2013/07/09/le-million-damis-facebook-de-nicolas-sarkozy
http://www.bahbycc.com/2013/07/nicolas-sarkozy-fils-prodigue.html
http://sarkofrance.blogspot.fr/2013/07/sarkozy.html
http://libreaffichage.blogspot.com/2013/07/arretez-de-croire-tout-ce-qu-vous.html

articles:
http://www.francetvinfo.fr/nicolas-sarkozy/a-la-fete-de-la-violette-l-ump-en-pleine-sarkolatrie_364264.html

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/sarkozy-a-l-ump-ceci-n-est-pas-une-rentree-

http://videos.lexpress.fr/actualite/video-le-retour-de-nicolas-sarkozy-un-vaudeville-grotesque-pour-marine-le-pen_1264698.html

http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202881534301-sarkozy-redescend-dans-l-arene-ce-lundi-apres-midi-a-l-ump-583845.php?google_editors_picks=true

http://f24.my/1aV5cft (France 24: Nicolas Sarkozy devant l'UMP)

4 commentaires:

  1. "ce qui lui a coûté sa NON réélection" Rosa :)

    Mais tu as raison sa dernière phrase est très subtile et volontairement ambiguë et alambiquée:
    on ne sait pas
    -s'il va seulement parler aux Français de France
    -s'il va expliquer la France aux Français mais dans ce cas lesquels ? Ceux de l'étranger, ceux des ex-colonies, ceux du continent ??
    -s'il ne va pas parler aux étrangers de la France
    -s'il ne va pas parler aux étrangers vivant en France

    Et surtout, remarquable constante de sa personnalité ; il deviendrait tout à coup le seul à comprendre ce qu'est la France, un spécialiste ès France, diplômé d'Etat, conseiller ou "coach" pour présidents surtout de gauche.
    C'est d'ailleurs dans ce but qu'il parcourt la planète , sans doute pour leur conseiller comment tricher aux élections! Avec Poutine ça a du être "fastoche". Et dire que pour ça aussi il est grassement rétribué. Ca fout les pétoches.


    RépondreSupprimer
  2. Et bien je pense que,depuis toujours,les gens ont la mémoire courte et que oui..Sarkosy peut tres bien etre réélu en 2017.
    Oui je sais Hollande est arrivé a un mauvais moment,pas facile de vouloir faire avancer la France en cette période et,comme le disent les syndicats il écoute beaucoup mais n'entend pas..
    Alors,encore une fois,je me dis que le Parti Socialiste,comme il l' a fait bien des fois,prépare le nid de la droite pour les prochaines élections...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison le nid de la droite forte UMPFN. M pas d'argent, pas de travail, transformation du sociétal, Faire promesse a moitié tenus etc etc... Une seule chose, en ce moment le vote cumul mandat est fait, G honte quand je vois le résultat ? Pourtant une majorité de Français et Françaises veulent le non cumul. Pas facile pour un changement utile. Deux pas en avant trois en arrière.

      Supprimer
  3. Un pantin de caoutchouc, avec des ressorts dans les bras et les jambes pour rebondir quelle que soit la façon dont il tombe et retombe. Voilà ce que c'est, et rien de plus. Un clown de cauchemar. Beaucoup de choses en somme, mais pas un humain.

    "Quo non ascendam" : voilà sa devise de fait, proche de celle de Nicolas... Fouquet. Avec jusqu'à présent plus de chance que lui.

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer