Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

vendredi 1 novembre 2013

Dédicacé à mon beau-père en ce jour gris



C'est curieux, je viens de lire que Gérard de Villiers est mort.
C'est curieux, ce jour, il me revient en mémoire ces livres, avec cette couverture désuète et vulgaire, ces femmes aux seins énormes et ce titre tapageur. Les livres étaient usés, la tranche tellement jaunie, la couverture écornée.
Ils trônaient sur la table de nuit ou dans le salon, dans la maison.

Ils étaient à mon beau-père, ouvrier syndicaliste communiste, reconverti dans l'enseignement technique.
J'ai essayé de lire ces livres, la curiosité aidant, aucunement les illustrations et tout ce côté matamore qui transpirait.
La lecture ne m'a pas passionné, loin de là. J'y trouvais une qualité médiocre.
Mais mon beau-père aimait beaucoup. Va savoir pourquoi, quand on connait l'auteur de ces romans de gare, les deux étaient pourtant incompatibles, au fond...

Mon beau-père est décédé depuis deux ans: c'était un homme généreux et tellement gentil. Il ressemblait trait pour trait à cet auvergnat dont Brassens parle dans la chanson du même nom.
En ce jour de souvenirs, où les décédés nous reviennent en mémoire, je veux dédicacer ce billet à celui qui ne jurait que par l'Internationale , les combats des pauvres contre le capitalisme, le jambon auvergnat et le pâté bourbonnais, le cantal et le Saint Nectaire, et la vraie et bonne chaleur humaine, ainsi que le Ricard, ce qui l'a emporté un peu tôt mais qui est parfait?

Tu fus le meilleur des grands-pères pour mes enfants. Aussi, quand dans l'actualité, on parle d'un statut des beaux-parents, c'est vrai que si je repense à toi, sans hésiter, je sais qu'il en faudrait un si tous les beau-pères étaient comme toi.
Toi qui était athée et violemment anti-religieux, c'est curieux de te parler ainsi...
J'espère que les truites sont grosses au Paradis auquel tu ne croyais pas.

source de l'illustration ici.

6 commentaires:

  1. M'avait l'air d'un homme très bien, ce beau-père !

    Cela dit, les SAS de Villiers sont, dans leur genre, d'excellents livres, l'auteur connaissant la géopolitique et le monde des services secrets mieux que quiconque. Certes, ce n'était pas de la littérature, mais lui-même n'y prétendait nullement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que tout le monde disait de lui:).
      Également, que vous dites de De Villiers, effectivement, à la télé, ils disent la même chose. Ils,parlent même d'une époque révolue qu'il incarnait.

      Supprimer
  2. Bonjour.
    Très beau billet.
    Pas facile de parler de ceux qui sont partis.
    Ému, je l'ai été.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour mon amie
    C jolie d' écrire ça a une personne proche a mes yeux pour toi Rosaelle. Je partage avec toi car je n'ai rien écrit moi pour mes parents qui sont la-bas.
    Rosaelle tu as réussi par ton écriture et ton ♥ à nous émouvoir. Merci.

    RépondreSupprimer
  4. Merci à vous deux! Cela me touche aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zut, encore un commentaire effacé à cause du Nokia: le voici

      "Jean-francois Moreau a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Dédicacé à mon beau-père en ce jour gris" :

      Rosaelle nous sommes des gens qui se connaissent pas M a travers des écrits, tweter ou autre, nous nous comprenons. "

      Et je répond: c'est tout à fait vrai! Et j'en suis heureuse

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer