Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

jeudi 14 novembre 2013

Hollande Bashing : Résident de la République

Oh, j'aurais pu aussi l'appeler Allo Bashing Bobo, ce billet. Mais ce clin d'œil à Alain Bashung, le dandy décadent de la chanson française me plait bien.

Pourtant, qu'il était beau, qu'il sentait bon le sable chaud, notre candidat. Il avait de la classe, de l'audace, et des idées. Il avait le vent en poupe, les medias lui embrassaient les pieds, il nous débarrassait du méchant Sarkozy.

Et quelques temps après....Flanby, Hollandouille et autres noms d'oiseaux ont fleuri un peu partout, et la gauche de gauche s'y est vite mis aussi.

Il y avait de quoi critiquer, c'est vrai. Il y a encore de quoi le faire aujourd'hui.

Mais hier, je tombe sur un message Facebook d'une amie, son statut disait "Hollande, démission!"

Pour comprendre quand même, mon amie a moins de 30 ans, vient de banlieue, est mobilisée dans l' associatif , et se retrouve flouée, quelque part: le quinquennat de la jeunesse a disparu, on sait pas où, la banlieue a plus vu Valls que Peillon ou Montebourg, et les sdf crèvent toujours de froid et de faim. Oui, je comprends son ressentiment, mais de là à scander le même slogan que certains UMP ou pire...

Ok, admettons que Hollande démissionne...On met qui, à la place? Copé, Fillon, le Pen, Sarkozy le retour tant qu'on y est?
Ou Mélenchon? On instaure la démocratie participative, une belle 6eme République? Je n'ai rien contre l' idée, qui est belle, mais pas en plein bordel, comme en ce moment...
Qui donc pour succéder en ce moment à Hollande, à gauche Valls, Harlem Désir?

Et qui trouverait grâce aux yeux des Français en ce moment? Même un de Gaulle n' irait pas loin, un Jaurès se ferait lyncher, un Mendes France idem.
Je ne parle pas d'un Obama, surtout maintenant...
Oh, je ne défends pas Hollande, non. Mais franchement, n' importe qui s'en prendrait plein la poire à l' Elysée dans cette période, et même un type sympa comme lui morfle un maximum, parce que les gens le trouvent sympa mais mou, gentil mais indolent. Bref, les défauts de ses qualités,
Tiens, un gars qui a de la poigne, du volontarisme, qui applique ses idées et impose à son pays la croissance, tient les financiers en laisse et n' hésite pas à mettre véreux et racistes en tôle, est dur contre les trafics en tout genre, inflexible contre les délinquants, sait se faire entendre à l' international...bon,jamais les Français voudraient de Poutine, faut être réaliste. Entre les jérémiades de tous et la réalité...

Fait pas bon être résident de l'Élysée en ce moment.

14 commentaires:

  1. Mais précisément, Rosaëlle, c'est un Poutine qu'il faudrait en France. Il est d'ailleurs apprécié en Russie. Malheureusement, oserai-je soulever que les peuples ont les dirigeants qu'ils méritent ? La France ne mérite pas un Poutine actuellement. C'est affreux de l'affirmer, pourtant...

    (là, j'attends la volée de bois vert, mais qu'importe)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non mais non, cela dit, c'est de l'humour de ma part, je ne suis pas sure du tout que la mentalité russe soit adaptée chez nous en plus

      Supprimer
  2. Tu mets le doigt sur le vrai problème (même si je n'aime pas cette expression) mais personne ne ferait mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup feraient pire, cela dit, Hollande en 2012 avait tout pour réussir. Je lui en veux un peu quand même pour ça. Mais faut pas être injuste non plus.

      Supprimer
  3. les français n'ont pas à tout attendre de leur président !!

    les députés couilles molles ont aussi leur responsabilité dans le marasme ambiant ! le seul pouvoir qui peut rivaliser avec le président ne fait rien.

    Bref c'est beau de rejeter la faute du président, mais ce n'est pas le chef de tout, il faut le rappeler (même si on le voit partout à la télé) il partage le pouvoir avec le parlement qui fout rien grRrRrR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a aussi notre part de responsabilité, non?

      Supprimer
  4. Je ne suis pas certain que les Français n'aimeraient pas un petit Poutine, celui qui irait chercher les Roms ou les clandestins "jusque dans les chiottes".
    Il me semble qu'en 2007 ils ont élu Sarkozy pour les mêmes raisons. Vous allez voir ce que vous allez voir était sa formule de prédilection. Casser l'esprit de 68, s'attaquer aux immigrés , aux "assistés" qui étaient à ses yeux la cause de tout , etc... Il avait choisi les thèmes préférés du FN et s'était d'ailleurs félicité ( on n'est jamais si bien servi que par soi-même) d'avoir réduit ce parti à sa plus simple expression ! On mesure bien aujourd'hui l'ampleur de l'escroquerie...et pourtant
    Il en a dit des tonnes et s'il n'a pas été réélu c'est parce qu'il y avait bien entendu une opposition de gauche très active mais aussi et surtout parce qu'il n'a pas tenu ses promesses , qu'il n'en a pas fait assez au goût de certains.
    Car même s'il n'est plus là ses idées ont pris racine, le petit génie des Carpettes dont nos chers éditorialistes essaient de préparer le retour a parcouru le monde et notamment celui de Poutine pour y glaner quelques leçons de dictature ..on ne sait jamais ça peut toujours servir.
    On s'est tellement habitués à cette hystérie quotidienne qu'on n'arrive plus à s'habituer à un président qui fait juste son boulot . Je ne dis pas s'il le fait bien ou pas, je trouve bien évidemment comme tout un chacun des tas de choses à dire mais je n'ai vraiment pas envie, mais pas envie du tout que demain nous recommencions à vivre 5 ans de pur cauchemar.
    Hollande aurait été élu "par défaut" , c'est possible , comme l'aurait été n'importe quel autre remplaçant de l'ancien hystérique.
    J'entends tout le monde dire "y'en a marre" , terme préféré des Français comme l'était à une époque "au jour d'aujourd'hui" ou "il faut donner du temps au temps" . Car il faut pour être un "bon" Français prendre en compte les petits malheurs et les petits soucis des autres même si au fond on n'en a rien à foutre.
    Le ras-le-bol des bonnets rouges en est une bien triste démonstration. Entre les patrons de l'agroalimentaire qui nous feraient bouffer de la m..., les agriculteurs de la FDSEA qui demandent le droit de polluer en silence et le désespoir des licenciés de chez Gad , amalgamer ces différentes actions est foncièrement indécent et malhonnête intellectuellement.
    Je me réjouis toujours quand une certaine droite descend dans la rue, c'est généralement bon signe .Il ne faut donc pas désespérer de tout.
    Mais si on continue à ce rythme pendant encore 3,5 ans je crains le pire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L' analyse est assez juste, je trouve dans l' ensemble.

      Supprimer
  5. Le point Poutine, presque aussi fort que le point Godiw! Quand t'as commencé ta description du président providentiel, je croyais que t'allais parler de Chavez mdr :p
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as vu, comment on arrive à créer un effet comique?
      on n'a pas besoin de Chavez, on a Meluche ;)

      Supprimer
  6. Même un de Gaulle ne pourrait qu'échouer, dites-vous en substance, et Nicolas de renchérir. Mais vous partez tous les deux de prémices (ou prémisses, je n'ai jamais réussi à les distinguer l'un de l'autre, ces deux-là !) fausses. On ne peut pas savoir, ni même imaginer, ce que ferait de Gaulle, puisque le propre des génies politiques est justement de partir dans des directions que personne d'autre qu'eux n'avait envisagées ni même entrevues.

    Cela me fait penser à ces jeunes andouilles qui, à l'époque où j'étais moi-même une jeune andouille, déclarait que « si Rimbaud revenait aujourd'hui, il ferait du rock ». Je leur répondais (j'étais déjà très pénible, alors…) que si Rimbaud revenait aujourd'hui, il ferait des choses dont nous n'avons aucune idée, et certainement pas du rock car ce serait revenu à faire la même chose que tout un tas d'imbéciles sans imagination ni, le plus souvent, sens artistique.

    Cela étant, de Gaulle se planterait peut-être tout de même. De toute façon, on n'en a pas en stock, alors…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, j'ai dit que même de Gaulle serait impopulaire en ce moment, nuance.
      Sciemment, c'était de l' esprit. De Gaulle a démissionné, étant désavoué par un référendum. Jaurès s'est fait assassiné, Mendès France a été viré par deux fois. C'est dire si la France est un pays difficile à diriger.
      ceci dit, pour être honnête, aucun homme providentiel en vue, effectivement.

      Supprimer
  7. Encore une erreur de manip sur ce commentaire supprimé par erreur, désolée Jean-François:

    Jean-francois Moreau a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Hollande Bashing : Résident de la République" :

    "Moi j'M pas trop écrire sur Hollande, bcp le dénigre, c vrais il n'a pas la carrure et le verbe haut d'un président ! Héraut c pareil. Ils ont des qualités, des défauts aussi. Il faut voir le cortex laisser, par la droite ? Maintenant l'orientation politique, est pas bonne, Tout le monde donne son avis, Ce matin g écouter Raffarin, qu'a t'il fait avec Chirac ?, tout le monde le sais du moins connaitre sa fameuse formule: la route est longue et bosselée!! tous le savent. Une autre: gérer la France en bon père de famille, tous connaissent le résultat. Alors quel direction prendre en France trop de structurel c vrais, NS a voulu faire quelques choses a sa sauce, ça lui a coûter le sénat. Dès que ça va pas tous dans la rue, regarder les calotins avec l'école ? L'avenir nous le diras, "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je réponds:
      Oui, la France est difficile à gouverner, voir plus haut ce que j'ai répondu à Didier Goux.

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer