Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

jeudi 3 avril 2014

Le coup de Jarnac : Valls le novice au milieu de Géants



Tout d'abord, je tiens à faire mon mea culpa : le commerce extérieur, la grosse boulette, au profit de Fabius, c'est la faute à Lolo. Donc Manuel Valls n'y est pour rien. Mais c'est déjà lui qui a pris à la place de Hollande.

J'ai failli dire un nain au milieu des géants, mais bon, c'était pas très cool, déjà qu'on m'accuse de Valls Bashing,  on a la première chose positive de ce nouveau gouvernement, en nommant le médiatique Manuel Valls, Hollande détourne les critiques et les attaques incessantes. Le Premier Ministre va encaisser les coups à sa place.
De toute manière, il n'y a jamais vraiment d'angélisme, à propos de ceux qui nous gouvernent, l'état de grâce, on peut même dire qu'il n'y en a aucun.
Ce matin, au moment de prendre le pain chez ma buraliste, un vieil homme venant payer son café a dit la chose suivante:
"Ségolène a appelé, maintenant, il faut que t'arrête de faire des trucs".
On n'a pas pu s'empêcher de rire. C'était inattendu et tellement vrai, quelque part.
Comment éteindre un homme politique qui semble flamboyant: imposez-lui une figure historique de la Politique, comme Royal, quelqu'un qui est réellement populaire, au point de l'appeler par son prénom, qu'on l'aime ou qu'on la déteste.

Hier soir, au JT de TF1, Manuel Valls était nerveux, peu à l'aise, les yeux mobiles , écarquillés, il tremblait par moment, animé par le souci de bien faire, de bien prouver que c'était un homme de gauche, en allant jusqu'à reprendre le langage de son meilleur ennemi, Arnaud Montebourg dont il parait, à première vue, qu'il soit aller chercher une alliance de circonstances vers lui, afin de consolider sa position: Valls nous vantait la globalisation et assénait avec des trémolos le rappel des méfaits de la mauvaise mondialisation...
Il était en service commandé, comme un chargé de communication, il faut dire que le journaliste n'a pas été tendre avec lui, c'est TF1, quand même, allant lui montrer un reportage sur...Grenoble.

Connaissez-vous le coup de Jarnac: c'est à la base une histoire de duel. Sachant que son adversaire était supérieur, le bretteur vainqueur prit conseil auprès d'un escrimeur italien, et imposa un équipement à son adversaire afin de le désavantager.
C'est intéressant car on a bien l'impression que c'est ce qui se passe pour Manuel Valls.
Quels réels fidèles et proches a-t-il dans ce gouvernement?
Combien de rival de sa propre formation politique a-t-il dans son gouvernement. Comme si on lui avait imposé de choyer des "serpents en son sein"...
Le numéro deux de son gouvernement n'est pas Fabius dans les faits, mais Ségolène Royal, comme l'anecdote plus haut le confirme, c'est elle qui marque les esprits, en charge de l'énergie, et accessoirement de l'écologie. La dame est aussi voire plus ambitieuse que lui, et a surtout le cuir bien plus épais.
Montebourg? C'est aussi un ténor expérimenté, qui a su évoluer et qui se retrouve quand même avec des prérogatives élargies, même si Fabius veut lui ravir la vedette.
Fabius : parlons-en, de l’Éléphant. Il se croit en position pour ravir la vedette aux USA, veut la grandeur de la France, style 1950...paumé, en fait... on a l'impression qu'on ne peut néanmoins se passer de lui, comme si on ne savait pas quoi faire à l'International, le souci est qu'il n'a rien à perdre, Fabius, sa carrière est faite et qu'il ne changera pas de cap sans qu'on le vire.
Fabius et Royal, Fabius et Montebourg, cela nous promet de jolies rivalités, comment Valls va-t-il gérer cela, sans que Royal et Montebourg s'unissent naturellement. Il ne faut pas oublier que Ségolène est président des socialistes à l'international. Elle connait ce dossier.
D'ailleurs, quelle réelle expérience sur le terrain a notre Lolo national au niveau du commerce international? Il n'a même pas géré une région...Il n'a même pas de vraie expérience locale...C'est Fleur Pellerin, pressentie, qui va l'appuyer?
Et puis, il y a Rebsamen, qui le déteste cordialement, en embuscade.

Image venant de +Mehdi Mebarki 

Hollande a composé le gouvernement avec Manuel Valls, c'est ce dernier qui l'a dit : avec Rebsamen, il faut ajouter Le Drian, Le Foll et Sapin, des fidèles de chez fidèles.
Il faut y ajouter Taubira, toujours là, qui s'est vissée à ce poste, semble-t-il. 
Il faut aussi voir que Hamon se retrouve ministre de l'enseignement, conforté, afin de donner des gages à l'aile gauche.
Mes collègues ont souligné que Valls était dans un gouvernement plus à gauche que lui-même, en fait il y est encadré, surveillé, stratégiquement coincé.
Il devient le fusible idéal, en position de faiblesse.
Le coup de Jarnac. On lui impose un équipement qui n'est pas celui qu'il aurait vraiment choisi et puis on lui porte un coup de revers, détourné mais parfaitement légal, comme cela s'est passé il y a longtemps dans un duel entre deux nobles...Voir sur le sujet l'avis de Bembelly.

On lui fait gérer un gouvernement ingérable. J'irai même jusqu'à dire que sa position ressemble à celle de Laurent Fabius en 1983, un ambitieux, jeune, les dents longues, qu'il faut calmer et remettre dans le rang, qui aurait certainement été plus médiatisé si les médias avaient eu le poids qu'ils ont maintenant.

Honnêtement, après avoir médité sur ce gouvernement, dont je n'ai pas eu le temps de faire l'analyse hier, je ne sais même pas comment ça va se passer. Tout ça est curieux.
On glose sur la continuité débile de la politique de Hollande, à droite, c'est ce que Bussereau, chez Bourdin, quelqu'un à droite que j'apprécie pourtant, a dit, et aussi sur le fait que l'arbitre Hollande risque d'être sollicité afin de désamorcer les conflits, surtout par Royal, ce qui est pourtant le rôle de Hollande. Mais Hollande va-t-il accepter de pondérer les éventuels couacs ? Va-t-il se sarkosifier, en mettant Valls dans le rôle d'un homme de paille comme Fillon a fini par l'être? Ou va-t-il jouer sur les deux tableaux....quelle ligne politique va émerger? Nul ne le sait réellement et  je ne suis pas Madame Irma. D'ailleurs, Valls le sait-il lui-même? Les Français vont-ils apprécier?
Et il n'y a , pour le moment, aucun ministère qui est tourné spécifiquement sur l'Europe...entre autres absences...

Il n'empêche que le coup de Jarnac est réussi: ce matin, on ne parle plus que de Royal et Montebourg, à croire que l'une va devenir le vrai chef de gouvernement, et l'autre le numéro 2. Les médias sont versatiles. Valls semble l'avoir compris trop tard.

En-tête issu de ce site.

6 commentaires:

  1. Et je n'ai pas évoqué la place de la vedette sur le ponton

    RépondreSupprimer
  2. Le coup de Jarnac? Excellente approche [et hop! dans mon billet (2ème partie)]
    Je pense effectivement que François Hollande l'a nommé pour s'en débarrasser, l'affaiblir comme le fit jadis Mitterrand avec Michel Rocard. Il comme à remonter dans mon estime Pépère ;)

    Merci.

    RépondreSupprimer
  3. "Je pense effectivement que François Hollande l'a nommé pour s'en débarrasser," tout le monde le pense un peu autour de moi,
    à eux de faire leurs preuves .

    RépondreSupprimer
  4. Je te rejoins et c'est ce que je voulais dire hier quand j'ai dit que tout le monde connaissait les vraies ambitions de Manuel Valls. Pas forcément pour 2017, mais sans doute pour 2022. Il ne peut donc pas faire n'importe quoi et la composition du gouvernement est là, un peu comme un garde fou.
    Rappelle-toi Manuel que ton gouvernement est plus à gauche que toi et que si tu déconnes, les grandes bouches bien connues qui le composent n'hésiteront pas à à l'ouvrir si tu déconnes.

    RépondreSupprimer
  5. Justement. parce que ce gouvernement est fait d'individualités qui ont intérêt à coopérer sous la menace d'une possible dissolution suicide. Ils feront d'autant plus gaffe d'éviter les couacs.
    La survie de chacun, du parti, du pouvoir, de l'avenir en dépend.
    Ce n'est qu'un avis.

    Merci pour le lien ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Coup de Jarnac, mais à l'intention de qui ? Patate chaude : Remaniement 2, c'est Raide

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer