Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mercredi 30 avril 2014

Les USA associent enfin Israël et Apartheid

 Une nouvelle qui est passée très vite dans Google News, limite en catimini...
John Kerry ayant associé dans la même phrase Israël et un état d'Apartheid au cours d'une réunion informelle avec un groupe apolitique, enfin présenté comme tel:

Je cite:
"«La création de deux Etats sera la seule solution réaliste. Parce qu'un Etat unitaire finirait par être soit un Etat d'apartheid avec des citoyens de seconde classe, soit un Etat qui détruira la capacité d'Israël d'être un Etat juif », a déclaré le secrétaire d'Etat américain, toujours selon le «Daily Beast»."

Il y a une menace indirecte dans ces propos, pour qui connait un peu le langage diplomatique.
Les USA haussent le ton, même si les propos sont plus nuancés ensuite.

Nonobstant le fait qu'Israël est déjà basé sur un système d'Apartheid, vu que les Juifs de certains courants  ne sont pas libre en Israël de se marier avec celui ou celle qu'ils veulent et doivent se faire marier via le rabbin, et c'est un exemple parmi d'autres, sans parler du fait que ceux dits "arabes israéliens" soit les Palestiniens vivant en Israël et ayant été intégrés à Israël avec un passeport israélien sont discriminés parce que non Juifs.....

Dans ce discours, que voyons-nous? La deuxième hypothèse est intéressante: la capacité qu'aurait l'état d'Israël soutenant toujours mordicus son essence divine et son intrinsèque nature Juive, en refusant les deux états côte à côte en paix , de s'auto-détruire et de ne plus exister du tout.
Là est la réelle menace.
Kerry évoque la disparition d'Israël ni plus ni moins.
C'est quand même énorme.

La première hypothèse est néanmoins aussi curieuse: évoquer pour les USA le fait de finir par être obligés, par la force des choses et à cause du comportement des Israéliens même, d' imposer ou  suivre les sanctions que la communauté internationale a pris ou prendra, à l'instar de ce qui s'est fait en Afrique du Sud, et à mettre cet état au ban des nations comme le régime des Afrikaaners fut, il y a quelques années. Notons quand même que l'Occident fut la dernière partie du Monde à suivre l'élan international de lutte contre cet apartheid-là.

L'avancée de la politique Américaine est quand même énorme, même si la phrase est informelle et a du filtré sciemment, ce qui permet de se dédouaner néanmoins, et que ce n'est qu'une menace sciemment enrobée de langage diplomatique, juste une menace voilée...

Sans doute est-ce aussi, ne nous enthousiasmons pas trop vite, simplement parce que Israël refuse de prendre position franchement et fermement en faveur des Occidentaux dans le conflit Ukrainien, ayant peur de fâcher les Russes, alors qu'il est avéré que de nombreux observateurs israéliens étaient là durant la Révolution de la place Maidan...en appelant timidement à la reprise du dialogue entre Russes et Ukrainien, ce que les USA n'admettent pas, mais pas du tout, croyant auparavant à un soutien massif dont ils pensaient être en droit d'avoir de la part de cet Etat qu'ils soutiennent à bout de bras, et dans un bras de fer, en outre, avec toute la Communauté Internationale, à chaque réunion du Conseil de Sécurité.

Dans un monde sans principes, les meilleurs" amis" du monde peuvent se lâcher selon les intérêts égoïstes des uns et des autres. Les USA ont compris qu'Israël pourront les lâcher, si ils croient sauver leur peau, alors que l'Amérique a été, jusqu'à présent , d'une fidélité à toute épreuve, se mouillant pour eux.
Si demain, soutenir la Russie semble plus payant, Israël les soutiendra sur le net et traitera les USA d'antisémites notoires...
Et c'est à ça qu'on veut faire confiance, en nouant des alliances économiques?

Liens:


http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/16288478
http://www.lenouveleconomiste.fr/financial-times/le-silence-disrael-sur-lukraine-irrite-les-americains-22517/

7 commentaires:

  1. Les choses simples il faut les nommer simplement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf qu'il s'est déjà rétracté, le pauvre, il aurait été mal compris
      http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/apres-avoir-declare-israel-etat-dapartheid-john-kerry-se-retracte/id-menu-957.html

      Supprimer
    2. C'est la logique de l'informel, on dit, on menace et on se rétracte si besoin....mais c'est dit ;)

      Supprimer
    3. ça laisse une trace c'est ce qui compte.

      Supprimer
    4. Ton média , vérifie avec qui il est mouillé aussi, ça me fait mal de dire ça de cette société mais Cisco avec qui il bosse, n'est pas tout blanc, surtout avec ses sociétés en Israël.

      Supprimer
    5. http://www.globes.co.il/en/article-1000853192 désolée pas le temps de le mettre en html.

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer