Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

dimanche 10 août 2014

Police de la pensée des blogs

Dans les années 30, une grosse partie des Français étaient anti-juifs, c'était comme cela, dans l'air du temps, il fallait des coupables, et on a désigné le personnage fantasmé du Juif.
Dégueulasse, mais réel, lorsque le régime de Vichy arrive au pouvoir, très peu de Français résistent.
Les communautés juives deviennent "sémites" afin de les séparer du reste du pays.
Le terme antisémite est une survivance de ce racisme, on utilisait ce terme sans complexe, le Juif devenant dans la tête de certains un étranger à notre civilisation, incapable de s'intégrer.

Faut pas croire, ceux qui ont sauvé et caché des Juifs durant la Seconde Guerre Mondiale en France, ils n'étaient pas nombreux.

Nous sommes dans les années 2010 et maintenant, c'est le maghrébin qui est visé, c'est l'arabe, c'est le musulman, qui devient l'islamiste, comme si avoir une religion différente en faisait un étranger, un qui n'arriverait pas à s'intégrer.
Ce phénomène est tellement puant et sournois que beaucoup en sont imprégnés.
Malheureusement, que cette imprégnation soit légère ou sévère, elle est là.
Celui qui en est atteint prend comme une attaque personnelle chaque remarque , chaque analyse tirée de fait, encore plus celui qui ne veut pas s'en rendre compte car cela touche à son ego.

Il devient agressif. Il devient mauvais. Il ment. Il propage des rumeurs.
Il n'a juste que les insultes et les injures et comble de connerie, il en devient machiste.

Extraits.
" La blogueuse qui disait que les juifs étaient présents dans le coin depuis l'après-guerre seulement continue à pondre des billets pour étaler une science qu'elle a visiblement eue par la lecture partielle de quelques bouquins et pour dire : « ah vous voyez bien, j'avais raison, les autres sont des cons. » C'est mignon."

Alors, espèce de lâche qui n'a pas supporté qu'un nana en sache plus que toi sur la question, où tu as vu que j'ai dit qu'il n'y avait aucun Juif dans le secteur, vu qu'il y avait des Juifs PALESTINIENS, mais que l'état d'Israël est une construction occidentale purement artificielle dans le secteur, car se baser sur un livre religieux pour fonder une légitimité quand on dit qu'on déteste les religions, explique-moi donc qui dit des aneries et qui étale son manque de connaissances, qui n'est pas un crime, si on s'en rend compte.
Ton ton condescendant, tu te le gardes. Merci.
Si tu as un problème avec moi, envoie-moi ton numéro de portable, et profite de tes vacances pour venir me voir, on en discutera autour d'un verre et on verra si tu auras le même comportement en face.

Autre extrait:
" Mais il n'a pas toute sa raison, le pauvre. Bientôt, il va défendre le droit des islamistes à massacrer les chrétiens. Je pense qu'il fait un concours avec Rosa."

On va redire ce que je dis à longueur de journée: un musulman qui vire extrémiste et veut le Grand Khalifat, c'est aussi abject qu'un Juif qui vire pro-sioniste et veut la grande Israël, Eretz Israël, renseigne-toi un peu, t'a un nouvel ordinateur, tout autant qu'un chrétien qui vire nazi et qui veut une grande Europe Blanche.
Jamais je n'ai défendu ce genre de chose.

Donc, Jegoun, si tu veux continuer ton jeu qui n'amène rien à personne sauf à fatiguer tes lecteurs, fais-le en face, sans ordi interposé.

Quand à Fred Camino, dit El Camino, j'aimerais te dire que j'avais rien contre toi, que je ne t'ai jamais même critiqué, que ton obéissance servile ne te sers pas.
Mais là, tu dépasses les bornes:

Tu ne vaux pas mieux que ceux chez qui tu voudrais que j'aille, entre la fessée que tu as déjà menacé de me mettre, alors viens essayer de me la mettre, vu que tu viens souvent chez nous. On t'attend afin que tu m'expliques tout ça.

Si tu veux lécher lui lécher le cul, à ton copain de beuverie, fais-le mais pas sur mon compte.

" Rosaelle qui, à force de nous expliquer que la haine c'est mal et que les islamistes c'est pas leur faute, finira par gagner un voyage chez les pires raclures islamistes de merde (sans être pour autant islamophobe) pour essayer la burqa intégrale et la lapidation dans le pur respect de la Charia"

Et toi, qui donne des leçons, tu oses vouloir défier tous ceux que tu accuses de tes travers?
Qu'est-ce que ça peut te foutre, que des gens choisissent la religion qu'ils veulent? T'as bien le droit de n'en avoir aucune...

Tu te rends compte que tu ne supportes pas, en fait, comme ton pote, qu'une nana puisse l'ouvrir?
Tu te rends compte que tu te comportes comme le pire des machistes, que tu souhaites que je me fasse lapider et que je porte une burqa, comme ceux que tu dis enculer à sec, sans compter que tu confonds allègrement musulman avec islamiste et intégriste, ainsi qu'extrémiste?
Entre parenthèses, ça m'étonnerait sincèrement que tu en sois capable dans la vraie vie.
Vu que tu confonds islamiste et musulman, je t'invite donc à imprimer ton dernier billet et à le distribuer à la sortie d'une mosquée, et d'attendre les réactions. Tu risquerais d'être surpris, d'ailleurs, de la gentillesse et de la sagesse de ces vieux musulmans qui te sauveraient, pour le coup, le cul.

Il n'empêche que je n'ai plus rien à voir avec vous, vu que dans vos délires de blogueurs bien imbus de vous-même, amis de la liberté d'expression, vous avez décidé de me bannir (puis vous imaginez la lapidation, pauvres types) et ensuite décidé dans un beau geste de croisade de me pourchasser, je suppose que vous allez faire pression sur les amis qu'il me reste chez vous, comme Ervé, comme d'autres.

En fait, vous croyez que mon blog vous appartenait et que je devais fermer ma gueule et écrire ce que vous m'autorisez à dire.
En fait, j'étais là pour applaudir et adouber ce que vous disiez mais j'avais aucun droit de penser?

Sacrément beau, comme attitude.
Me harceler pour me faire fermer ma gueule...

Il y a une chose que je n'enlèverais pas à certains de la "réacosphère" que vous fréquentez, c'est qu'ils n'avancent pas masqués, gonflés de bonne conscience, et se croyant des gens bien à ce niveau.
Ils assument ce qu'ils sont.

Je ne connais pas ce Polluxe dont vous parlez, à peine, d'ailleurs, il devrait être assez grand pour se défendre. Faut dire qu'à force de dire islamiste pour amalgamer avec musulman...ça fait beaucoup d'approximations...
Une précision importante: Bush a foutu la merde en Irak, alors que Saddam Hussein protégeait les minorités religieuses (ce qui n'enlève rien au caractère autoritaire de l'ancien régime) et les USA ont financé l'EIIL, tout le monde le sait, faut dire...c'est ce qui s'appelle la real politic, la théorie des domino de Foster Dulls, celle-là même qui a favorisé l'ascension des Khmers Rouges au pouvoir. Mais pourquoi je discute de ça avec des gens qui n'y connaissent rien. C'est pour que mes lecteurs ne perdent pas trop leur temps...

Je connais Corto, mais c'est sûr qu'on peut lui reconnaître une chose, c'est qu'il est franc du collier, et ça me fait chier de reconnaître cela, mais c'est la vérité, il ne supporte pas l'islam, sauf si elle sert ses intérêts. Il a une méconnaissance totale de l'Islam mais il ne veut pas en entendre parler, tiens, comme Didier Goux.
Ils n'avancent pas masqués, eux.

Ils ont cherché à me faire fermer ma gueule, comme d'autres, comme Woland, comme Skandal etc...mais ils savent très bien que mon blog existe parce que ils existent, qu'on est adversaire. Ils le savent et ils n'ont jamais cherché à me manipuler et à m'inféoder. J'écris et je les emmerde. Ils écrivent et ils m'emmerdent, heureusement, d'ailleurs, qu'ils en viennent à m'apprécier tout le temps me ferait mal, d'ailleurs.
Je me poserais des questions si je me mettais à les fréquenter physiquement.

D'ailleurs, vous aimez boire des bières et bouffer avec ces gens-là, sauf Corto, il vous faut bien une tête de turc, afin de vous montrer mieux que ces gens que vous condescendez à fréquenter afin de montrer votre ouverture d'esprit, faut bien se mêler au petit peuple, même s'il est un peu puant, quand même...
Vu que l'ouverture d'esprit , elle a ses limites, vu que moi, étant leur inverse, j'aurais plus le droit de l'ouvrir...
Cherchez l'erreur.


Et dire que tout est parti du fait que Christine Tasin a été condamnée pour propos islamophobes...voir chez Gauche de Combat et chez Corto ( lien nauséabond)...Curieuse coïncidence, quand même...


Quelqu'un qui est anti musulman, anti arabe, antisémiste, islamophobe, j'ai fait une grossière erreur en croyant qu'en expliquant les choses de manière rationnelle et intelligente, il finirait pas réfléchir et comprendre, et arrêter ses tendances xénophobes et racistes.
Je me trompais.
Je les ai pris pour plus intelligents qu'ils ne le sont.

En fait, la seule manière qu'ils changent, c'est sans doute que "la mode" sur la discrimination change, il y a 80 ans, c'était les Juifs, sans doute dans quelques années, ce sera les Chinois. Ils oublieront qu'ils avaient été islamophobes. Et d'ici 30 ans, ce sera les Africains en général. Si on aura pas crevé de notre xénophobie, entre temps, car dans un monde qui devient de plus en plus ouvert et coopératif ( sauf  l'Occident), se croire encore le nombril du monde et refuser d'être au même niveau que les autres, et  juger les cultures, les modes de vie, les croyances différentes de 1 à 2 milliards de personnes sur le comportement d'une infime minorité extrémiste, cela devient un luxe qu'on va payer très cher.
Ce dernier point pour mes lecteurs que je remercie vraiment de leur fidélité, vu que mon audience augmente.

Quand aux autres, Thonon ou Annemasse a de très beaux cafés. Quand ils veulent.







 


25 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est du ras-le-bol de me faire insulter, fallait pas commencer.
      Qu'ils me blacklistent complétement, ça me va très bien.
      Mais qu'ils ne demandent pas aux autres de me "bannir", ils sont assez grands pour choisir.
      Pour qui ils se prennent afin de s'en prendre personnellement aux autres, comme cela?
      Le KGB des Blogs? Faut dire qu'il y a pas loin...
      Ils veulent la paix? Ils me lâchent!

      Supprimer
    2. Ah, ce n'est pas la première fois que X demande à certains de bien se comporter mentalement, pour la survie du bien-vivre à gauche.

      Supprimer
  2. Polluxe est une femme, d'après ce que je sais.

    Pour le reste, qui consiste à faire passer la plus outrée des propagandes palestiniennes pour de "l'information", vous êtes dans votre rôle, rien à redire. Heureusement, vous ne trompez pas grand-monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes dans votre rôle, vous affirmez des choses en croyant que c'est la vérité. Mais vu que vous ne savez pas reconnaïtre ou ne voulez reconnaître cette vérité...quand bien même on vous mettrait le nez dedans.
      J'avoue que vous, petit chien docile, servant à montrer la générosité des autres en fréquantant on sait qui, à
      moins que ce soit le contraire, vous êtes très bien placé pour parler.
      Rien que votre défense démontre ce que je disais.

      Supprimer
  3. Eh beh... J'aurais du rentrer de vacances plus tôt, je suis à rue.

    Sinon, juste comme ça au passage, Polluxe est une femme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée, Elody, ce billet ne t'es pas destiné.
      Comme quoi, je ne sais même pas qui c'est.
      Justement, elle n'est pas assez grande pour se défendre toute seule? C'est quoi ce paternalisme?

      Supprimer
    2. Ah oui, c'est une femme...
      Tu sais, moi, je sexue jamais celui ou celle qui écrit, dans un premier temps.

      Supprimer
    3. Non. Mais je te le disais comme ça en passant.
      Blague à part, étant donné que j'ai 10 000 lectures de billets en retard, je laisse tomber.

      Ceci dit (mais encore une fois, je ne suis pas au courant), qu'un blogueur ou une blogueuse prenne la défense d'un autre, ça n'en fait pas pour autant un affreux paternaliste hein.

      Supprimer
    4. Chacun est libre de penser ce qu'il veut, tant qu'il ne veut pas empêcher l'autre de faire de même.
      Non, c'était juste une remarque en passant basée sur certains faits que j'ai remarqués.
      Pour le reste, je ne connais pas assez cette Polluxe pour la juger. Et j'avoue que la connaître ou non, je m'en fiche un peu.

      Supprimer
    5. Élodie : cela dit, et non ceci dit ! Il faudra que je le répète combien de fois encore pour que ça rentre ?

      Supprimer
    6. Didier Goux. combien de fois aurais-je à le réitérer encore afin que vous l'assimiliez?
      Si vous corrigez, au moins, ayez un français parfait, "pour que ça rentre" est d'une banalité...

      Supprimer
    7. Ce n'est pas banal mais familier, ce qui était l'effet voulu…

      Supprimer
    8. Pour être familier, cela l'est, sans doute même beaucoup, ainsi qu'équivoque, mais cela était l'effet voulu?

      Supprimer
    9. Vous voyez vraiment de l'équivoque partout… Cochonne !

      Supprimer
    10. hummm....
      Etant donné que le "ça " est forcément indéfini, c'est donc équivoque.

      Supprimer
  4. La stratégie du chaos ou l’impérialisme décomplexé

    Par Odile Tobner, le 11 février 2014

    Les guerres de l’Otan menées à l’initiative des Etats-Unis en Afghanistan et en Irak ont donné le signal du renouveau des guerres impériales au XXIe siècle.

    Elles sont à l’évidence le modèle des interventions que l’armée française multiplie en Afrique depuis le bombardement de la la Côte d’Ivoire et de la Lybie en 2011, surtout par deux aspects que les unes et les autres partagent : vendues aux opinions publiques occidentales comme ayant pour objectifs la paix et la démocratie, elles aboutissent immanquablement à nourrir les dissensions civiles qu’elles étaient censées apaiser. C’est ce qu’on observe actuellement en RCA, mais cela se vérifie aussi, même si d’une manière moins éclatante, au Mali et en Côte d’Ivoire. Les interventions de l’Otan ont toutes abouti à l’ensauvagement des sociétés qu’elles étaient censées pacifier. Le précédent de l’intervention française au Rwanda laisse craindre qu’il en sera de même en Afrique francophone.

    Ce résultat ne saurait surprendre que ceux assez naïfs ou abêtis par le pilonnage de la propagande pour croire que la guerre qui s’étend sous nos yeux aurait réellement pour but d’établir la paix et la démocratie. Au contraire, l’intervention guerrière rend nécessaires d’autres opérations armées, dans un processus fou d’auto-engendrement de la guerre. La partition du Soudan sous pression occidentale provoque une nouvelle flambée de la guerre civile. Certains de nos dirigeants évoquent aujourd’hui la nécessité d’une nouvelle intervention en Lybie, devenue le foyer ardent d’un ébranlement de toute l’Afrique noire.

    Hic fecit cui prodest : seul le capital sort renforcé de ce chaos généralisé. Les pseudo-démocraties installées par des armées étrangères à coup d’élections bidons n’auront garde de s’opposer aux volontés de leurs parrains, et aux sociétés étrangères qui, arrivées à la suite des armées, se partagent les lucratifs marchés de la reconstruction et tout ce que la destruction des États offre comme opportunités : travaux publics de toutes sortes, construction et gestion des infrastructures et des réseaux d’eau, d’électricité, de télécommunications, et, last but not least, exploitation des ressources naturelles. C’est là le fin mot des bombardements occidentaux et du déploiement de tout l’arsenal de la guerre technologique : permettre au capital d’étendre encore son emprise vampirique sur le monde, jusqu’à la dernière goutte de pétrole, jusqu’au dernier gisement d’uranium, jusqu’à l’ultime forêt vierge, jusqu’à la dernière parcelle d’humanité libre.

    « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage » : la première décennie de ce siècle a plus que confirmé la phrase prononcée par Jaurès en juillet 1914, quelques jours avant son assassinat, dans un discours où il prophétise les massacres de masse qui vont ensauvager l’Europe. Dans ce discours, Jaurès accuse la politique coloniale de la France d’être un des facteurs de « l’état des choses horrible où nous sommes » : de la même façon, la politique guerrière des imposteurs qui gouvernent aujourd’hui la France en se réclamant de lui nourrit la catastrophe dans laquelle nous nous enfonçons.

    Certes, c’est aujourd’hui en Afrique, non plus en Europe, que s’accomplissent des massacres de masse, mais ne nous leurrons pas : nous aussi, citoyens du monde "libre", sommes de plus en plus soumis aux lois inflexibles de cette guerre folle du capital : paupérisation croissante de nos sociétés, gavées de faux biens destinés à nourrir le flux continu des déchets, réduction irréversible des libertés élémentaires, bombardement ininterrompu d’une propagande abrutissante, désespérance de nos jeunesses : quand le sang de l’Afrique coule, c’est l’Occident qui devient fantôme.

    Source: http://survie.org/billets-d-afrique/2014/232-fevrier-2014/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste.
      Cette stratégie devient juste auto-destructrice, car ne pouvant plus réellement coloniser, ils vons finir par nous coloniser.
      D'ailleurs, c'est assez intéressant à creuser: en enlevant le capitalisme, mais en se basant sur l'Histoire, le colonialisme Français a démarré réellement à grande échelle lorsqu'il est devenu impossible de classer les hommes selon leur naissance, entre les sujets et les nobles, les serfs et les hommes libres.
      On créait la République et la monarchie parlementaire, la démocratie gagnait du terrain et le colonialisme s'enflait, comme si ne pouvant plus piller le peuple et l'asservir de manière directe, on voulait asservir les autres.

      Supprimer
  5. Merci ma poule mais je ne donne pas de leçon. Et je ne suis pas islamophobe, j'ai juste tendance à chier sur les intégristes et je me méfie des gens qui font des bisous au Hamas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « je me méfie des gens qui font des bisous au Hamas. »

      D'un autre côté, un petit bisou avant de se faire mettre, ça humanise les rapports, je trouve…

      Supprimer
    2. Et il recommence...
      Au moins le trollage est inventif, ici.

      Supprimer
    3. Ben, tant qu'à faire que d'faire…

      Supprimer
  6. Fred, les intégristes, je ne les supporte pas non plus, y compris les laïcards extrémistes, bien intégristes dans leur genre.
    Où as-tu lu que je faisais des bisous au Hamas?
    Tu crois franchement que j'ai un niveau mental aussi bas?
    Où as-tu lu que les idées politiques du Hamas étaient les miennes, franchement?

    RépondreSupprimer
  7. J'ai entendu qu'on causait de moi alors je suis passu*.

    Ah ben ! Ça fight sec !

    Bon ben, moi, dans tout ce bordel** je dirai juste : zen les Ami(e)s, c'est assez le bordel mondial comme ça pour en rajouter une couche non ?

    Zen...

    Bonne journée Rosa.

    *j'ai bien écrit passu...
    **blogowar si j'ai bien comprendu***
    ***j'a bien écrit comprendu

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer