Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

dimanche 15 juillet 2012

Comment voyez-vous 2030?

ludocortex.fr
En 2030, j'aurais la soixantaine.
Je serai sans doute encore en train de travailler, je me suis faite à l'idée depuis longtemps.
Mais ce n'est pas le sujet ici, enfin presque.
Je lance l'idée à ceux de la blogosphère qui la relayeront. Même aux moisisphériens, tiens, y a pas de raison...
Comment voyez-vous le Monde en 2030?
Jegoun, Juan, Bembelly, Cycee, o160, Gael, Melclalex, Lady Apolline, Elooooody etc...même si en vacances...et ceux que je connais moins:David Burlot, Slovar Yann Savidan, Politeeks, etc...
Ceux que je n'ai pas cité et qui veulent participer, bienvenue :-).
plasticseurope.fr

Un article très intéressant du Monde explique comment une cellule du Pentagone, payé pour ça (c'est les spécialistes des études qui ne servent pas à grand chose, aux USA), voit notre avenir:

Pour résumer, soit c'est la grande classe d'une alliance States-Chine qui conduit le Monde entier vers des lendemains qui chantent et des pays où coulent le miel et le bonheur...de la science-fiction, donc quand on connait les Chinois et leur amour des américains, immodéré, il faut dire...les guignols de l'info l'ont bien montré, d'ailleurs...
ghost on the shell 2030

Soit c'est la mouise intégrale: un climat instable, près à se désagréger dans des problèmes asiatiques( l'article ne précise pas) ou du proche-orient(on vous fait pas un dessein).
Ou autre avenir noir et horrible: la planète au bord du gouffre, rien ne va plus, faites vos jeux...
On voit pas trop la différence...

Prêtons-nous au jeu, puisqu'on n'est pas payé comme au Pentagone mais pour une fois qu'on rigole...

Si on continue comme ça, les USA vont finir par ressembler à un mélange de Mexique et de Roumanie pour la violence et la paupérisation, ne pouvant plus rien décider et exiger de la Communauté Internationale.
La BRICS va remplacer le G20, l'Europe va suivre le destin américain.
La France sera un pays touristique pauvre, où les riches du Monde Entier viendront passer des vacances, dans une paupérisation générale, les petits boulots seront la règle: une vraie Thaïlande, où seuls les plus futés et sans doute intelligents survivront.
L'Afrique sera le Continent phare où tout sera possible, avec une croissance record.
L'ONU aura vécu, les pays émergents imposeront leurs volontés.
issu de I am a legend

Je sais, c'est pas drôle du tout, pour nous...
Mais si on ne se réveille pas, on va tout droit à ce scénario.
Nos enfants émigreront pour survivre, et ils seront bien heureux de faire le boulot que les autochtones ne veulent pas faire et d'être mieux traités qu'on traite nos actuels immigrés...
A moins qu'on repense vraiment notre façon de vivre et nos relations internationales... 
Et vous, comment voyez-vous 2030?

15 commentaires:

  1. En 2030, je serai Maire de Lyon...

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. réfléchis deux secondes, si on s'ouvre pas, c'est ce qu'on aura

      Supprimer
    2. À ce niveau ce n'est pas à moi de réfléchir...

      Supprimer
  3. Franchement... Euh... Avec toutes les émissions débiles qui passent en ce moment sur la fin du monde, pourquoi, comment et où... Je ne vois pas trop quoi ajouter.
    Moi, en 2030 j'aurai la cinquantaine, j'espère bien que j'aurai un ou des gosses... Ça c'est pour mon quotidien.
    Pour le monde avec un grand M... Ton scénario en fin de billet, je n'y crois pas une seconde (enfin si: peut-être une seconde mais pas deux alors)... et puis comme je vis au jour le jour, bah...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une option, j'espère qu'on n'en arrivera pas là, quand même.
      Merci!

      Supprimer
  4. En 2022 le Présidentissime Hollande avait terminé le deuxième de ses mandats français durant lesquels il avait ouvert notre pays et en avait fait la première puissance mondiale grâce à ses réformes justes.
    La mesure d'interdiction du commerce avec Israël avait permis à notre pays de voir son industrie moribonde se relever et conquérir tant de parts de marché qu'il avait fallu relocaliser à tour de bras et faire venir d'Afrique des millions de chercheurs ultra-qualifiés pour assurer le développement de ses secteurs de pointe. Cela avait, dans un premier temps, hissé notre pays à la première place mondiale.
    Contrairement aux précédents leaders économiques mondiaux, la France n'avait pas mis sa puissance au service d'une domination égoïste mais fait bénéficier tous les pays du monde de ses savoir-faire avec pour conséquence la disparition des inégalités économiques sur l’ensemble de la planète. Car si la France était demeurée le leader, ce n'était pas en termes de PIB par habitant mais par son indéniable avance morale.

    Suivant son exemple, la planète entière s'était convertie bien vite au multiculturalisme. Ainsi avait-on vu suite à la séance extraordinaire de la Knesset où les députés, revenus de leurs erreurs, votèrent à l'unanimité la dissolution de l'état d’Israël et la dispersion de son peuple, les Palestiniens les supplier de rester. Au nom de la diversité, il était essentiel qu’ils participassent à l'émergence d'une Grande Palestine où chacun, suivant le droit qu'à tout homme de s'installer où il le désire tout en conservant sa culture, pourrait participer au développement moral du pays. Il va sans dire que M. Hollande n'était pas pour rien dans cette avancée.

    A la fin de son deuxième mandat français, M. Hollande avait été élu à l’unanimité au poste de Présidentissime Mondial. L’ensemble des nations avait souhaité qu’un tel poste fût créé afin que cet homme d’élite puisse les faire bénéficier de ses conseils. Fonction plus honorifique qu’exécutive dont M. Hollande s’acquitta avec autant de talent que d’efficacité tant il sut sagement inspirer les décisions du Parlement Mondial dont le rôle est, ne l’oublions pas, de prendre les mesures aptes à établir, consolider et augmenter le bonheur universel.

    En cette année 2030, le 11 août, après deux mandats de quatre ans, M. Hollande, sémillant septuagénaire, quittera la magistrature suprême comme il s’était engagé à le faire afin de ne pas rester en fonction au-delà de ses soixante-quinze ans. Souhaitons lui une heureuse retraite et, avec l’ensemble des peuples de la Terre, adressons lui un chaleureux : « Mission accomplie, Présidentissime ! »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien franchement, vous m'avez fait rire et impressionné: bravo!
      C'est une façon de se moquer de ce que vous croyez que je pense( c'est correct ça?il me semble...) qui est vraiment brillantissime.
      J'apprécie, chapeau bas à l'artiste!
      Sans aucune ironie, à part sur moi-même.
      Et ça fait du bien de se moquer de soi-même:-)merci
      Cordialement( une fois n'est pas coutume)

      Supprimer
    2. Vous devriez en faire un billet et même en rajoûter

      Supprimer
  5. Je suis très pragmatique et ne rêve pas l'avenir qui n'est somme toute, à l'échelle humaine, qu'une feuille de route établie sur des principes humanistes et démocratiques. Ou alors, je rêve l'avenir comme les enfants - j'en reste une - pour qui l'avenir, c'est l'heure du goûter; ou comme Vladimir Jankélévitch pour qui l'éternité est dans cette note de musique suspendue me guérissant de toute souffrance, dans "l'instant", "l'inachevé".
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bisous:-))
      Merci pour la poésie

      Supprimer
  6. Finalement, j'ai répondu dans mon annexe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci, en plus ta réflexion m'a emmenée sur une autre: il est vrai qu'il faut évoluer.

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer