Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

jeudi 11 octobre 2012

J'écris ce que je pense

Durant ma jeune vie de blogueuse politique, j'ai déjà eu des soucis avec mes opinions, pas exactement politiquement correctes, ou pas dans l'air du temps, pas dans la manière de penser commune de beaucoup de gens.

J'ai eu aussi maille à partir avec des esprits étriqués et qui cherchent à endoctriner leurs lecteurs dans leur bataille imaginaire des civilisations. J'ai dit que je passais à autre chose. Je ne m'étendrai pas sur le sujet.

J'ai donc parfois des soucis de communication avec certains lecteurs de bonne foi.

Je m'en explique: j'ai souvent la manie de considérer le blogging comme une décontraction, un laboratoire d'idées, je croise donc l'humour, l'ironie, le langage fleuri, avec un vocabulaire plus soutenu: j'écris avec grand plaisir sans avoir les contraintes des codes que j'emploierais dans le travail. Il m'arrive même de faire des fautes et je n'en suis même pas mortifiée...tant que ce n'est pas trop grossier, après tout...

J'ai aussi des opinions qui sont personnelles et peuvent être sujets à polémique: je ne suis pas une féministe pur et dur mais en tant que femme, je pense avoir le droit de dire ce que je pense de la condition féminine. Mais en général, à part un gros malentendu issu d'un manque d'écoute peut-être mutuel, les féministes militantes ont compris ma démarche. Et je peux donc dire que je suis contre l'abolition de la prostitution, pour qu'on considère que certaines femmes puissent avoir l'envie, même si cette envie me dépasse, de se couvrir la tête pour des motifs personnels qu'elles ont choisis réellement. Je peux dire cela sans m'attirer des foudres vengeresses.

J'ai aussi une opinion assez différente de la norme dans ce cas-là: je suis pour le mariage des conjoints, quelque soit le sexe, en revanche, la question de l'adoption et de la procréation assistée ne rencontrent pas chez moi une adhésion franche et enthousiaste. Je ne sais pas quoi en penser. D'ailleurs, je n'arrive pas à avoir des opinions tranchées sur tout: ce serait trop simple.

Ensuite, pour mon combat en faveur de la lutte contre le racisme, les phobies des religions en général...Pour le racisme, on comprend à peu près mais c'est le cas particulier de ma lutte contre l'islamophobie qui prête trop souvent à polémique.
Car en plus, en tant que militante des droits de l'homme, ce qui n'est pas une injure contrairement à ce que certains sites frontistes veulent faire croire, il m'est tout à fait normal de défendre les droits des Palestiniens à avoir un vrai pays et à dénoncer des exactions faites par des israéliens sans être taxée à tout bout de champs d'antisémite!
J'exagère mais je trouve cela vraiment anormal de devoir à chaque fois justifier d'un attachement à la lutte contre l'antisémitisme, alors que cela va de soi quand on défend ma position.

Pour vraiment dissiper un malentendu, j'ai dit que je ne comprenais pas qu'on puisse essayer de tabasser Alain Soral parce qu'on n'est pas d'accord avec lui.
Je persiste: quoi qu'une personne pense, on n'a pas le droit de la battre physiquement pour cela.
Même si en mon sens, je ne suis pas du tout d'accord avec lui et ses idées, et je n'aime pas son côté populiste et le fait qu'il ait un peu trop tendance à se servir de la défense des palestiniens pour voir des complots partout qui servent un peu trop ses intérêts personnels, nonobstant ses théories par trop fumeuses et bancales.

Je prend l'exemple de la LDJ: désolée mais c'est un de ceux que j'ai en mémoire, et non, c'est pas de l'antisémitisme, je considère même que c'est injurieux vis-à-vis de la religion juive de considérer ces types comme représentant le judaïsme (un peu comme si un soldat israélien commettant une exaction se résumait à son identité religieuse: certainement pas! là, c'est tendancieux).
La LDJ attaquerait violemment des militants frontistes pour en découdre, je trouverait cela aussi honteux et vil de la même manière, et pourtant vous savez tous" l'amour immodéré "que j'éprouve pour les racistes nationalistes... 

Pour finir, je voudrais ajouter une chose que je pense profondément. Je suis laïque sur ce blog mais justement c'est pour cela que je parle autant de religion, pour la relativiser tout en l'observant de manière la plus neutre possible.
Je suis pourtant croyante. J'accepte l’athéisme en tant que conviction qui ne regarde que celui ou celle qui la professe. Je respecte cela alors que je n'arrive pas à concevoir que l'on ne puisse pas croire, si je m'écoutais, je pourrais donc chercher la controverse et vouloir imposer mon point de vue.
Mais je ne le fais pas. Car ce serait mon affect, mes émotions primaires qui parlent, pas ma raison et le respect que je dois avoir en tant personne civilisée  m'adressant à un interlocuteur afin d'avoir un vrai débat et d'échanger des idées.

Si j'agissais en méprisant une conviction qui est respectable, je ne vaudrais pas grand chose.
Je ne parle pas de ceux qui ont des tendances nationalistes et ne cherchent qu'une bagarre puérile par écran interposé.
Je parle de vrais interlocuteurs.

En conclusion, j'écris ce que je pense, je suis cohérente avec mes idées quand je les couche sur un écran d'ordinateur, quoi qu'il m'en coûte. C'est peut-être ce qui fait que je peux me regarder dans une glace sans rougir. Et je ne changerai pas cela pour rien au monde.
Et même si j'ai des sérieux doutes sur un sujet, il n'empêche que j'arrive à comprendre que d'autres aient des opinions différentes.
Je vous invite à aller voir le très beau texte de Cycee sur la famille homoparentale, qui est vraiment, comme très souvent, magnifique. Car pour se faire un avis, il faut avoir toutes les données du problème, pas seulement celles qui nous arrangeraient. C'est cela aussi le respect.

3 commentaires:

  1. Dire, s'exprimer est un exercice intellectuel qui n'est pas sans risques. La contre erse est souvent acerbe, le verbe du contradicteur pas toujours affûté etc...
    Le faire, c'est utile, pour soi, mais pas que...

    Amitié.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, l'essentiel est d'avoir des idées, et les exprimer peut aider à mieux les définir dans son esprit. Cela oblige à une démarche intellectuelle, et pas seulement sentimentale, en quelque sorte.

    C'est pourquoi j'aime venir ici, moi qui suis athée par démarche intellectuelle, et partisan de l'adoption conjointe homoparentale alors que je trouve le mariage - tous les mariages - dépassé et inadéquat aujourd'hui. Le PaCS est bien plus adapté, me semble-t-il. C'est dire que nous divergeons gentiment ici, ce qui est bien.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour le lien vers mon article. Même si tu n'es pas convaincue, pour des raisons personnelles, ce que je comprends, je crois que l'égalité des droits pour les enfants issus de couples homosexuels est un passage obligé...
    :)

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer