Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

vendredi 3 mai 2013

Petites conversations entre amis

Si je devais retranscrire les différentes discussions auxquelles j'ai assisté ou participé récemment dans la vraie vie dans différentes circonstances, cela donnerait ceci:

"le Guéant, il est fort, quand même! Vendre des toiles dix fois leur prix, lui!
-Ouaais...mais faut dire que la Justice, elle l'a pas loupé! tout ressort, dis-donc!
-Oui! Tiens dans l'affaire Cahuzac, d'ailleurs, ça a pas trainé, dis donc! Tiens, au moins tu vois que la justice, elle est libre, maintenant, c'est pas comme au temps de l'autre, là.
-Ouais mais le mur des cons, tiens...
-c'est quoi, ce mur?
-tu n'es pas au courant?
-non.
-mais, il vit dans une grotte ou quoi? T'es pas au courant? Vrai? Comment t'as fait pour passer à travers?
-ben non.
-Ok...voilà, je vais t'expliquer: c'est un journaliste qui a filmé dans un local syndical un truc qu'il aurait pas du filmer. Chez un syndicat de juges.
-Et il y avait quoi? C'était quoi?
-des photos de Guéant, Sarkozy, Hortefeux avec la note d'"homme de Vichy", il y avait même Valls, et Jack Lang
-Voui!! T'as vu qu'il a dit qu'il était honoré, le type! Respect, quand même!
-Respect, oui, sacré Jack!
-Donc si je comprends bien, c'était un truc de potache...mais ensuite? Le journaliste, il a filmé parce qu'il avait le droit? C'était un local privé? A quelle occasion?
-Pas du tout: le gars, il t'a filmé ça en douce, il était venu à l'occasion de l'affaire Bettencourt, il y avait trop de monde et on les a mis dans le local, sans doute pour les faire patienter, le mec, il avait apparemment une dent contre la justice et il a donné les images à Atlantico.
-Atlantico, c'est quoi ça?
-un site poubelle, trash, un site du style Gala pour la politique.
-bon, c'est pas le pire, quand même.
-Je sais pas ce qu'il te faut, à côté le Figaro...
-Je suis désolé, il y a de très bons articles sur le Figaro
-Rioufol, par exemple?
-attendez, Atlantico, ça ressemble à quoi? C'est un journal?
-pas exactement.
-T'iras voir, mais attends-toi à vomir.
-Bin, ce mur, il y avait qui d'autres?
-la clique à Sarko surtout.
-un truc potache?
-T'iras voir.
-c'est dégueulasse, ce qu'il a fait ce journaliste, dis donc... Moi, je serais pas fier.
-il est passé en Conseil de Discipline dans sa boite, faut dire qu'il bosse sur France 3 et que c'est son cameraman qui l'a balancé.
-ça se fait pas, ce qu'il a fait, c'est comme si on t'accueillait chez toi, et que le gars, il balance des images privées sur le net.
-Ouais."

J'ai aussi eu droit au "tous pourris":

"-tu sais, franchement, heureusement que la Justice fait son boulot.
-Oui, y a tout qui ressort.
-mais pourtant, vu le nombre de gens qui essaient de faire passer des trucs en douce vis-à-vis des impôts...
-attend, tout le monde est matraqué! On les comprend, oh!
-ok, tu m'expliques, alors, pourquoi les politiques, c'est pas pareil?
-eux, c'est les premiers à donner des leçons! Attend, le Cahuzac, tatati, faut sanctionner,être irréprochable, attention! Et il en a croqué! Pire que les autres!
-ok, mais regarde: Hollande, Montebourg, ils sont honnêtes et droits, non? Et Jospin, il y avait pas plus probe et net...ils sont populaires?
-mais ils font rien! On dirait des incapables!
-les autres, en face, ils ont fait quelque chose?
-faut chercher les gars honnêtes, à l'UMP, et aussi les mecs capables...tiens, tu comprends pourquoi on vote plus? "
Euh....

Et puis, il y a l'inquiétude, dans des conversations plus sérieuses: la peur de la déflation qui se profile, avec un euro trop fort...voir l'euro dévisser et l'onde de choc que cela va entrainer...savoir que le marché immobilier va prendre une claque. Se dire qu'on n'a pas encore vu le pic de la crise et attendre des mesures plus efficaces, une direction européenne plus ferme, attendre que les faits fassent enfin abandonner l'austérité, en espérant que cela ne sera pas trop tard pour l'industrie.
Rester optimiste malgré tout.
Dans la vie, il n'y a pas que le net. La politique, ça se joue souvent dans des petites conversations entre amis, car ceux qui ne connaissent ni Atlantico ni les blogs votent pourtant...ou pas...ou plus.

9 commentaires:

  1. Il est bien, votre dialogue (même si je n'aimerais pas avoir vos amis, mais la réciproque serait sans doute tout aussi vraie), mais il manque un peu de « allô, quoi ! » pour faire tout à fait vrai, ancré dans l'époque…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des limites à la modernité quand même!
      J'ai des amis sarkozystes aussi,vous seriez étonnés.
      En plus, je vous ai mis des fôtes d'orthographe et un "euh..."juste pour vous ;-)
      En fait, les fautes, c'est de l'inattention, comme à mon habitude, quand je relis mes écrits, je ne les vois pas, alors que je ne vois que cela chez les autres.
      Merci pour l'appréciation.

      Supprimer
    2. Je ne vous dirai pas le nombre d'amis gauchistes que j'ai : vous le savez déjà plus ou moins. En fait, j'en ai encore plus que ça, puisque je baigne depuis 35 ans dans le milieu des journaleux, et que ces andouilles votent à gauche à 75 % (et moi itou jusqu'à il y a dix ans…).

      Pour les fautes (de français ou de frappe) ne m'en parlez pas : je relis chaque mois mon journal trois fois avant de le publier et, une fois qu'il est, publié, la première chose que je vois c'est bien entendu l'énorme faute qui me nargue dès le second paragraphe…

      Cela tient, à ce que, lorsque l'on se relit soi-même, on n'arrive jamais totalement à s'abstraire du sens pour se concentrer uniquement sur la langue.

      Supprimer
  2. C'est vrai, aujourd'hui beaucoup ne votent plus : et sincèrement, à part pour des référendums (qui sont accordés au compte-goutte), à quoi sert de voter ? Je pense en particulier au second tour, où pour des raisons de propagande canalisatrice ne restent en général que ceux dont on ne veut pas. Quant aux scrutins de listes (régionales, parlement européen), c'est le grand n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, l'abstention m'inquiète.
      Mais je la comprends.

      Supprimer
  3. En réalité, il faut un système plus démocratique pour que le citoyen électeur se sente réellement concerné et reconnu quelques soit son vote, comme la prévoit la proposition de texte de la nouvelle constitution qui pourrait voir le jour pour une 6 e République. Vive la 6 e et vive la Sociale. Demain, tous à la Bastille. ARAMIS

    http://www.edilivre.com/on-a-tue-la-mere-michel-claude-carron.html

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas si tous ces gens sont tes "amis". En ce qui me concerne j'en ai aussi qui tiennent à peu près les mêmes discours. Mais ceux que je redoute le plus sont ceux ou celles qui ne disent rien et qui n'ont même aucun mouvement perceptible lorsqu'on parle du FN et de ses "thèses", mais qui par contre sont les premiers à s'indigner de la cravatte de travers de Hollande. On a les priorités qu'on se donne.
    Par contre je n'en connais aucun(e) qui dise qu'il(elle) n'ira pas voter, sauf peut-être blanc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand il s'agit de vote électronique, sans vraie vérification possible, même le vote blanc est entaché de manœuvres.

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer