Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

vendredi 21 juin 2013

L'épouvantail Islam et le vote FN

Je  vais faire plaisir aux paranos racistes de tout bord. Effectivement, l'Islam voit le nombre de ses fidèles augmenter dans le monde et en France. C'est le constat que la hiérarchie catholique fait, en haut lieu.
150 mosquées sont construites par an, contre 60 église en 10 ans, le nombre de musulmans pratiquants est supérieur, selon une enquête de la Croix, au nombre de catholiques pratiquants, d'ailleurs, il faudrait 4000 mosquées en France afin de subvenir aux besoins de ce culte, selon Dalil Boubaker. Les conversions ont doublées en 10 ans. Sur Marseille, on en aurait enregistré 130 en un an.
Et ce n'est pas tout: un organisme indépendant estime à environ 57 millions le nombre de musulmans en Europe en 2030.
 Même le Pape François a reconnu que l'Islam est la première religion mondiale, avec 19% de croyants dans le monde, alors que le catholicisme est devenu la deuxième, avec 17%.

Forcément, ça inquiète les gens, dit comme cela, surtout que le 11 septembre et la propagande bushiste sont passés par là. Surtout que Al Kaida ronge comme un cancer une bonne partie du monde.
Certains convertis, ou d'autres qui trouvent dans leur religion d'origine une identité que la France leur refuse, adoptent des postures publiques voyantes, comme les habits issus d'une culture allogène, des habitudes allogènes, pour beaucoup de gens. Certains extériorisent leur révolte contre ce pays qui ne semble pas les adopter, alors que deux voire trois générations de leur famille ont vécu et sont nées en France, il existe encore des gens qui les dévisagent en les traitant comme des étrangers, alors pourquoi vouloir se fondre dans le décor quand le décor vous refuse?
Je ne défends nullement le fait de se trimballer en djellaba et voile noir ici, je constate simplement.

Et puis, il y a le pouvoir d'achat de ces croyants, qui a généré un marché, celui de la viande hallal. On fait de la pub maintenant pour ces marques. Il y a des rayons en supermarché. Pour le Ramadan, les enseignes font des promotions et animations, comme pour Noël et le Nouvel An chinois.
Il y a une émission religieuse sur l'Islam le dimanche matin.

Et surtout, il y a la méconnaissance totale de cette religion, les préjugés savamment entretenus, d'autant plus que les musulmans normaux non salafistes ne font pas de prosélytisme, considèrent leur foi comme privé et ne l'étalent pas au grand jour, n'en parlent pas. On sait quand même qui est musulman quand le prénom est visible ou quand l'aspect fait penser à un" type maghrébin" , dans l'inconscient. Mais le musulman moyen ou la musulmane, en jean ou costume, blond, brun  à la peau claire, il ou elle passe inaperçu. Cela fait peur en même temps. On ne sait pas exactement combien ils sont et comment ils vivent. Tous ne vont pas à la Mosquée. Certains boivent de l'alcool, d'autres sont abstinent, 30% d'entre eux ne font pas le Ramadan. Il y a des asiatiques, des sud-sahariens, des français de souche même.
Mais en fait, l'Islam reste méconnu et on en fait une caricature sur la base de ceux qui sont visibles, les salafistes en général, des femmes voilées souvent...

C'est un bel épouvantail sur lequel même les gens modérés ne peuvent s'empêcher d'en avoir peur, si on les pousse un peu.
Les musulmans leur apparaissent comme des gens curieux, sur lesquels ils plaquent très souvent leur anticléricalisme primaire issu de centaines d'années de mainmise de l’Église catholique.
Ainsi, l'affaire de la crèche Babyloup a mis en émoi un petite partie de l'opinion française, non pas parce que cela était dangereux, mais parce que cela faisait remonter en surface une vieille peur : celle des bonnes sœurs sèches et impitoyables qui éduquaient les enfants dans le dogme catholique et les châtiments corporels, dans les temps anciens, lisez Bergson, vous comprendrez mieux la notion d'inconscient collectif.

 Effectivement, la peur de savoir qu'une femme voilée pouvait s'occuper de petits enfants, avec le risque de prosélytisme, l'a emporté sur le bon sens, à savoir que ce cas était isolé et que cette crèche était installée dans un milieu multiculturel, ayant du, depuis des dizaines d'années, appris à vivre dans cette mixité, les mères portugaises allant boire le thé chez les mamas africaines, puis étant toutes invitées à partager un couscous. Je vous renvoie à l'excellent film Il était une fois dans l'Oued, si jamais vous voulez découvrir ce qu'est réellement la banlieue.Cela fait longtemps que les enfants de chaque famille sont gardées par les voisines, indépendamment des signes distinctifs religieux, allant de la vierge en plastique sur la fenêtre au grigri. Mais bon, les braves gens ne savent pas tout ça. Donc, lorsqu'une crèche qui s'installe dans ce quartier, refuse d'employer une femme avec un foulard, considérée comme faisant partie de ce type de quartier, quand la directrice est affichée clairement chrétienne, ça coince. J'ai pas dit que j'approuvais la crèche ou l'employée licenciée. J'ai même dit qu'on devrait autoriser les crèches confessionnelles et les laïques, et nous lâcher avec ça, de toute manière.

La figure du musulman intégriste a remplacé celle du juif communiste des années 30. C'est un exutoire contre lequel on s'autorise à peu près tout. C'est dans l'air du temps. Mais chaque fois qu'on dit que la montée de l'Islam est dangereuse, on favorise les extrêmes: on favorise le vote FN, car même si vous dites combattre ce parti, les sympathisants FN ne retiennent que ce qui les arrangent, ayant jusqu'à dire qu'on serait alors hypocrite. Vous favorisez les intégristes fous musulmans, bien contents que vous mettiez tous les musulmans dans le même sac, de force s'il le faut.

Intégristes salafistes et islamophobes radicaux se complaisent dans les mêmes thèmes, au fond, ramenant l'Islam au même niveau, celui de l'obscurantisme le plus total. La caricature qui en ressort n'est bénéfique qu'à ces deux types de groupes, qui ont en commun d'être anti démocratiques, et qui, dans l'hypothèse où ceux-ci prendraient le pouvoir, s'en prendraient en premier lieu, d'ailleurs, aux musulmans moyens, ceux qui ne sont ni intégristes ni dangereux. C'est ce qu'on voit dans tous les pays où ce schéma a été mis en place.

Certains seraient tentés de croire que le vote FN pourrait être un garde-fou contre la montée de l'Islam en termes de nombre de croyants de cette religion. Il n'en est rien. On pourrait même se rendre compte que plus on stigmatise une religion, plus celle-ci se renforce, pour la  raison que ceux qui étudient un peu ladite religion se rendent compte que la vision de celle-ci a été faussée et qu'on leur a raconté un peu n'importe quoi. Certains se convertissent même dans la foulée. Un des meilleurs exemples est le Christianisme dans l'Empire Romain.
En Angleterre, c'est manifeste. Les poussées agressives et violentes de la mouvance ultra-droitière sont utilisées par les salafistes afin de se placer en victimes, ce qui leur attire d'ailleurs des conversions.
L'Islam est tellement dépeint de manière satanique qu'on ne peut être que surpris en mieux quand on fréquente des musulmans, c'est le problème des caricatures.

J'ai aussi vu l'argument contre l'Islam pour la défense du mariage gay, qui serait interdit si l'Islam devenait dominant....dans 150 ans? Là, je vais mettre un bémol. La France sera toujours la France à ce niveau. Je ne crois pas qu'une religion puisse la transformer. Même l’Église catholique a du se plier à la France et non le contraire.

C'est méconnaitre aussi, encore une fois, les musulmans. Je ne dis pas qu'une bonne partie ne veut pas du mariage pour tous, la même partie traditionaliste qui correspond à celle des catholiques traditionnels, d'ailleurs. Mais grosso modo, le comportement et les avis des musulmans s'aligne sur ceux des autres français, même au niveau de la dernière élection présidentielle, malgré la grosse légende urbaine qui a suivi, propagée par les torchons en tout genre: non, 96% des musulmans n'ont pas voté pour Hollande, aucune différence de comportement n'a été décelé par les instituts de sondage.

De plus, les musulmans ne sont pas tous homophobes, loin s'en faut. En tout cas, il existe des courants gays et lesbiens musulmans dans tout l'Occident. Tiens, au Pakistan, le présentateur vedette est un travestie. En Iran, les changements de sexe sont carrément encouragés. Je n'ai pas dit que les pays musulmans étaient un havre de paix pour les homosexuels, faut dire que la dépénalisation de l'homosexualité en France date d'environ 30 ans. Mais nous sommes tellement prompts à donner des leçons sur les autres, ça, il y en a qui savent faire.
Et quand on parle du Coran qui interdirait l'homosexualité, je dirais que c'est faux. Il existe assez d'interprétations différentes qui démontrent que c'est aussi soumis à controverse que ce que dit la Bible, car les versets discutant de Sodome et Gomorrhe viennent directement de l'Ancien Testament en rappelant ce même incident, avec la même ouverture à l'interprétation. Aucun hadith réel ( ce qui s'apparente en fait à l’Évangile chez les musulmans) n'a condamné l'homosexualité.Ce n'est que récemment, sous la pression, que des dérives se sont faites dans certains états du monde, et je dis bien certains.
Je vous ai mis des liens qui corroborent mes dires.

Ce billet est long, veuillez m'en excuser. Pour les trolls nationalistes, de toute manière, ils n'arrivent ni à tout lire ni à tout comprendre et je n'écris pas pour eux.
Je dirais donc en guise de conclusion que plus on a peur d'une chose, moins on arrive à réellement la comprendre et encore moins voir si elle est dangereuse. Le vote FN n'est pas seulement du à une peur irrationnelle de l'Islam, à qui il manque juste des cornes et une couleur rouge aux pauvres croyants de cette religion, dans la tête de certains. De toute manière, notre pays est assez ancien pour rester ce qu'il est , même si nous devenions bouddhistes. Le vote FN est un vote con, vous dirait Cycee et Seb Musset, un vote de ceux qui ne se remettent pas en question. L'existence de ce parti et sa relative santé ne protègent de rien du tout. On voit bien les dégâts que ces idées drainent. Le vote FN est un parti qui se veut contestataire et se cherche désespérément des ennemis à pourfendre pour exister. Il a même kidnappé les ennemis de certains partis de gauche afin de se renforcer: le grand capital, les riches, l'oligarchie. C'est d'ailleurs à mourir de rire. En fait, si le FN ne s'était cantonné qu'à stigmatiser l'Islam, il n'aurait pas eu récemment autant de vote, ce qui aboutit à un paradoxe: L'islamophobie ne suffit pas en France pour faire vivre un parti, ce qui est plutôt positif.

D'ailleurs, si on revient à l'origine de ce mot, islamophobie, celui-ci est attesté en français dès 1910, dans des ouvrages sur la période coloniale: j'ai mis les liens, je vous invite à aller lire. C'est curieux de voir comment, en fait, l'islamophobie a été dans le passé sciemment été entretenue par certains administrateurs afin de semer la zizanie dans les peuples indigènes, vouloir ainsi convertir de force au catholicisme et garder leur pouvoir: on voit que ça a très bien marché en Afrique...
En espérant vous avoir appris quelque chose de différent, je vous souhaite un très bon week-end :-)

Ah, et une dernière conclusion: et si le vote FN n'était rien d'autre qu'un vote opportuniste? Ses dirigeants le sont déjà, faut dire...


Liens sur la montée de l'islam en France (anglais)

L'Islam devient la religion dominante en France en supplantant le catholicisme
Même sujet de l'agence catholique internationale
Carte du Pew Forum

Les contributions de ma blogroll:
 
Nicolas sur le vote Fn
Cycee sur le vote con
Seb Musset sur les raisons de ce vote
  Bab sur le terrorisme
Eve R-sistons sur la violence du judéo-christianisme

Lire sur  Aslan Media

Lire sur l'homosexualité dans l'Islam:

Eglise unie Saint Pierre( l'Islam se fonde sur la Bible tout autant que sur le Coran)

Malek Chebel
Islam and homosexuality
Rue 89

L'invention française de l'islamophobie:

http://islamophobie.hypotheses.org/193
Le blog du vieux singe 

11 commentaires:

  1. Interview de Dalil Boubakeur, Recteur de la Mosquée de Paris et ancien président du Conseil français du culte musulman (CFCM):

    " (...) L'administration doit réaliser que l'islam n'est pas une religion comme une autre, à traiter sous l'angle de la loi de 1905. Le ministre Valls n'a pas pris en compte la dimension sociétale de l'islam.

    (...) On nous reproche toujours le silence et l'abstention devant des problèmes comme l'affaire Merah. Il est donc absolument nécessaire et vital que les musulmans se déterminent nettement par rapport aux problèmes liés à l'intégrisme, à la politisation des mouvements islamistes en France et aux menées terroristes. Il faut rompre avec le silence des communautés qui demeurent impavides, comme si nous étions complices. "

    Interview complète:

    http://tinyurl.com/nyg6cx6

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais le souci est qu'il y a des gens comme Majid Messaoud, Malek Chebel, Tariq Obrouk etc...qui condamnent tout ça, mais on ne les écoute pas. Et c'est faux, il n'y a eu ni silence, ni abstention, ça veut dire en plus, cette histoire d'abstention. Je crois qu'il na pas digéré le fait de ne plus être président du CFCM.
      Boubaker n'est pas un pape, mais il se veut un porte-parole, et il est clairement arriviste, il aimerait profiter de la situation afin de gagner en pouvoir. Donc, il dit très souvent n'importe quoi afin que des crétins l'écoutent, comme il abonde dans leur sens. Attention, je n'ai pas dit que vous êtes un crétin.
      Boubaker est aussi crédible que Prasquier au sujet de la communauté juive, c'est dire.
      Si je l'ai cité, c'est que j'ai réussi à trouver un truc qu'il disait qui n'était pas dicté par son envie de briller en société...

      Supprimer
  2. Article long mais très intéressant !

    CE problème-là (de l'acceptation de l'autre) n'est pas que le problème de la France, mais un problème que l'on retrouve partout.
    Accepter de voir des gens d'autres cultures, ayant des habitudes de vie (et / ou de mœurs) est vue de façon « intolérable » : ce serait accepter que le pays où l’on vit est prêt à accueillir une autre forme de culture que la sienne…
    Réaction primaire, mais commune à bien des peuples et pays !

    C’est par l’apprentissage – lent – de la tolérance qu’on acceptera l’autre, et que l’on ne s’inquiètera pas de s culture va empiéter la nôtre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord et je crains seulement de plus en plus le rejet, de ceux qu'on rejette ici, dans leur pays d'origine. La France a de + et + une très mauvaise réputation d'intolérance, ce dont certains profitent.
      En Afrique, nous avons perdu des marchés à cause de cela, hélas...

      Supprimer
  3. Billet très intéressant! Tout est dit je pense :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, enfin, l'essentiel! Il y en aurait des choses à développer, encore! bonne journée!

      Supprimer
  4. La censure serait-elle de retour dès qu'il est questin d'islam (il s'agissait d'une citation, sans commentaires, de Dalil Boubakeur, cité dans l'article) ?
    Pour qui travaillez-vous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrêtez votre parano, ou je vous recensure automatiquement!
      Oh, j'ai aussi une vie, moi!

      Supprimer
  5. "ou je vous recensure automatiquement"

    Pas de problème.

    RépondreSupprimer
  6. Boubakeur a raison de dire que "l'islam n'est pas une religion comme les autres", mais pas pour le motif qu'il avance: toutes les religions sont "sociétales", en ce sens qu'elles sont porteuses de valeurs dont doivent dépendre le mode de vie et l'organisation de la société.

    Indépendamment des différentes subdivisions de l'islam (sunnites, chiites, alavites, etc.), et tout comme la religion juive, l'islam n'a pas l'équivalent du Pape dans la religion catholique: une autorité centrale qui tranche sur les dogmes et les commandements, et à laquelle chacun doit se soumettre -ou, sinon, doit faire scission ou être excommunié; l'islam est interprété par chaque courant à sa façon ("les attentats-suicides sont contraires à l'islam" "les attentats-suicides sont légitimes").

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et, au passage,un coup de chapeau au courant islamiste mutazilite, malheureusement disparu depuis le XIIIè siècle, qui s'était développé sur la logique et le rationalisme, inspirés de la philosophie grecque et de la raison, qu'il cherche à combiner avec le Coran, pour prouver leur compatibilité obligée.

      Pour les mutazilites:

      -si tout ce qui est dans le Coran est vrai, puisque dicté par Allah à Mahomet, Allah n'a pas nécessairement TOUT dit à Mahomet; Allah est trop vaste pour être contenu dans un seul livre, et il peut exister des vérités divines en dehors du Coran;

      - Allah ne saurait être absurde: s'il y a contradiction entre la raison et les données de la science d'une part, et un passage du Coran d'autre part, c'est que nous interprétons mal ce passage du Coran.

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer