Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

lundi 30 décembre 2013

Les quenelles de la colère



J'avais un projet de billet de blog : essayer d'ouvrir les yeux aux soutiens indéfectibles de l'humoriste Dieudonné qui le défendent bec et ongles, en leur montrant cette interview de Serge Ayoub par le politique Dieudonné.
Je résume: Dieudonné pense que Ayoub est censuré et persécuté par le système, c'est là que ça me pose vraiment problème, le vaste complot judéo sionisto franc- maçon....tout comme lui, il serait victime. alors il doit avoir la parole, les ennemis de mes ennemis sont pas mes amis chez moi.
Qu' on ait interdit les bébés identitaires de cette ordure de Serge Ayoub, mais j' applaudis des deux mains! Les milices armées dangereuses n' ont rien à faire en République.
Si Valls avait sorti cette vidéo pour la dénoncer et porter plainte en justice, pour incitation à la haine, j' aurais trouvé ça normal car cette vidéo, ajoutée aux délires complotistes, aux soutiens d' antisémites racistes pour cause d'ennemis en commun, tout ça me laissait perplexe et franchement, cette vidéo m' a fichu la trouille sur le politique Dieudonné.



L' humoriste ? Il est bon ou mauvais, selon. Cette histoire de quenelle? Elle me gave aussi. Plus on en parle et plus on va en voir partout, tiens, même dans ce délire de la vidéo la plus lue de l' année de ce groupe norvégien, il y en a pleins.
Le groupe Ylvis


















 Ne me faites pas dire que j'approuve la quenelle, le nom est vulgaire, un mélange de selles et de membre en rut, perso j' en vois pas l'intérêt. Des deux côtés, on dénature l' expression originale qui est : tu donnes la main, ils te prennent le bras, ou certains vous la mettent bien profond. Dieudonné n' en est pas l'inventeur. Alors, oui, cette histoire de quenelle me gave. Chacun veut récupérer la chose, c'est chiant.
Caméra Café début années 2000



Tiens, Bedos traite Morano de salope et de conne dans un de ses derniers spectacles, c'est ni fin ni gentil, pourtant, ce genre de dérapages chez Bedos, c'est considéré comme une pure provocation d' un humoriste. Les manques de respects en tout genre ont tendance à me gonfler en ce moment. La guéguerre entre Haziza, Cohen et Dieudonné me gonfle. D'ailleurs, si les médias qui ostracisent Dieudonné ne s'en étaient pas fait l'écho, j'en n'aurai pas entendu parler. La guéguerre entre Morano et Bedos ne me fait pas rire non plus, bien moins que les tweets de Nadine tellement décalés, pour être polie, même si la personne privée a droit à mon respect.

Sur Facebook, je me suis faite contrer par les tenants intégristes des deux bords: un historien qui se dit spécialiste de la Shoah, qui voit de l'antisémitisme partout, et un fan déchainé de Dieudonné qui  est adepte de la théorie de la domination franc-maçonnique sioniste mondiale et sans doute de Soral...les deux m'engueulant, l'un m'accusant de laxisme, l'autre de diffamer Dieudonné.

Car là est le souci: on se trompe de procès. Je considère qu'on doit se battre contre les idées rampantes soraliennes antisémites, je ne suis pas pour qu'on instaure une politique de la censure des humoristes: on va pondre une loi qui permette à un fonctionnaire de lire les sketchs comiques avant de donner l'autorisation de les faire sur scène?
Sur les réseaux sociaux, on est déjà à dénoncer la chose, je m'en fait l'écho, je n'approuve pas, la nouvelle "stasi" de gauche, le maccarthysme de retour," l'inquisicrif ". Tout le contraire de ce qu'il devrait être.
 Ce qui est surréaliste, c'est d'entendre le FN défendre, avec des arguments justes mais une visée électoraliste évidente, opportuniste comme pas deux, Philippot se disant non antisioniste, avec brusquement le Moyen-Orient qui arrive comme un cheveu sur la soupe dans le débat et sans doute des points en plus dans les sondages, hélas...
Mais oui, on ne peut pas interdire tout, la liberté d'expression est sacrée, les dérives devant se traiter devant un tribunal.
Je me trouve donc globalement d'accord aussi avec Hervé Gattegno, qui refuse qu'on interdise Dieudonné au titre qu'on ne doit pas censurer cette liberté d'expression. Pourtant, il n'est pas tendre avec le comique.

Moi, c'est l'idéologue et le politique qui ne me plait pas du tout. Ce qu'il fait est dangereux, dès lors qu'il parle de sujets qu'il ne maîtrise pas, amalgamant antisionisme et antisémitisme, s'affichant avec Serge Ayoub et Soral etc...
C'est là le débat, le malaise, le fond du problème.Pourquoi n'arrive-t-on pas en France, à poser un vrai débat sur des idées de fonds?
Le "blog" Egalité et Réconciliation squatte E-Buzzing en tête du classement. Comment des gens viennent à voir des "nains" sionistes atlantistes maçonniques partout, croire que le 11 Septembre n'est pas arrivé, penser que le fait d'être juif fait de vous un traître qui risque de massacrer tout le monde, en rejoignant les théories délirantes de David Duke ? Comment penser tout ça quand on a deux sous de jugeottes? Comment penser que le lobby gay a arrosé Hollande afin de faire passer le mariage pour tous, et de ruiner la famille et ses valeurs? Car la Manif pour tous soutient Dieudonné tout en le conchiant...

Roumanoff dit : "on ne vous dit pas tout". On ne parle pas de tout, surtout. On n'expose pas les vrais problèmes. On a fait de Snowden un paria alors que ce type est un héros. Beaucoup à droite dans l'électorat, ainsi qu'à gauche, pensent que cette polémique Dieudonné, d'ailleurs j'en peux vraiment plus de voir sa tête à la télévision, ça devient pire que le bébé de Kate et William, ce truc, est là pour masquer l'incompétence politique de gestion des affaires courantes depuis des années: le chômage, la dette, la pauvreté etc...

Enfin, voilà. C'est mon coup de gueule de fin d'année. Si Dieudonné et sa popularité dérangent, mais qu'on trie entre l'humoriste et l'activiste, surtout qu'on explique en quoi ses fréquentations et ses délires sont dangereux, quand ils rejaillissent sur un discours incohérent. De vous à moi, avoir un ami nauséabond ne doit pas faire de vous un nauséabond, encore heureux, en principe. En principe. Chez Dieudonné, il est vrai que le doute est franchement permis.
Quand au comique, qu'on le laisse faire rire ou non. Mais qu'on arrête cette publicité médiatique, le gars provoque, les réactions fusent, et il fait salle comble...Au bout du compte, il en sort gagnant. Sans jamais s'expliquer quand il agit en idéologue ou en humoriste.

Liens sur le sujet:
La Langue de Bois, ce n'est pas pour moi
Partageons mon avis
Lediazec
Le Graoully Déchainé
Le Blog d'Amandine

Liens critiques sur la Dieudosphère:
http://lahorde.samizdat.net/2013/08/01/dieudonne-contre-culture-et-mediatisation/
http://www.vieuxsinge.fr/article-la-descente-aux-enfers-de-dieudonne-121281529.html
http://www.vieuxsinge.fr/article-dieudonne-et-la-cause-palestinienne-121277557.html
http://www.meltycampus.fr/dieudonne-le-chant-du-cygne-noir-a205342.html
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/915192-dieudonne-interviewe-serge-ayoub-faut-il-continuer-a-faire-comme-s-il-n-existait-pas.html

L'image d'en-tête est issue de ce dernier article




8 commentaires:

  1. "Mais qu'on arrête cette publicité médiatique, le gars provoque, les réactions fusent, et il fait salle comble..."

    Il faisait salle comble avant, et c'est bien là qu'est le problème. En parler lui fait de la pub, ne pas le faire c'est créer de lui un martyr de la censure.

    Je fais partie de ceux qui pensent qu'il ne faut surtout pas l'interdire mais en parler, en parler partout, comme vous le faites d'ailleurs très bien dans votre article. Il faut démystifier le personnage. Mettre ses fans en face des multiples contradictions. La dernière en date étant cette quenelle affichée sur un stade anglais par son pote Anelka. Un quenelle anti-système par un mec qui a gagné 50 Millions d'€ en 2013 ! Je le dis sur FB aux prolos et aux chômeurs inconditionnels de Dieudonné: c'est dans votre cul qu'il l'enfonce bien profond sa quenelle Anelka !

    Idem sur les propos anti-sémites: de bons blancs bien franchouillards affichent leurs convictions anti-système à côté de musulmans qu'ils ne peuvent pas saquer. On sent que le message s'embrouille parfois dans leur tête. Ils vous affirment que Dieudonné dit la vérité, mais quand vous leur demandez laquelle ils sont bien en peine de vous l'expliquer.

    Il faut discuter avec ces gars là, décrédibiliser le discours, faire tomber Dieudonné de son estrade, ridiculiser LEUR système. Il n'y a que comme ça qu'on arrivera à faire en sorte que cet humoriste soit uniquement apprécié pour ses sketchs et pas pour sa propagande qui nous ramène 80 ans en arrière.

    RépondreSupprimer
  2. Bonne approche. Sujet "brûlant" ! Pas facile d'essayer de garder les distances sans se faire tirer dessus des 2 bords !
    Mais il faut tenir, contre vents et marées. Des histoires comme celle-ci on en connaît des tas qui ont émaillé la petite et la grande histoire des débats de marketing politique. Dans des registres différents, nous avons eu Gainsbourg et son billet de 500 balles brûlé chez Mourousi, Le Pen et son "détail" sur la solution finale, etc, etc, etc...
    Celui-ci, de débat, de prise de bec, de passion et de "bêtise" n'est pas le premier et ne sera pas le dernier, parce qu'il fait partie de la stratégie de la diversion !
    Porte-toi bien ! Et merci pour le lien.

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien, moi, Dieudonné m'amuse très souvent, et je trouve scandaleux qu'on puisse seulement voir l'idée de le faire taire.

    Pourtant, il me semble que l'on pourrait difficilement me taxer de tendances antisémites…

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour votre billet... enfin on evite de tomber dans la denonciation de base ou dans l idolatrie... j ai bien ri au passage ou vous indiquez vous faire alpaguer par les extremistes des deux camps...
    M'enfin...
    @+

    RépondreSupprimer
  5. Dieudonné n'existe pas .
    Je suis athée de Dieudonné ........

    RépondreSupprimer
  6. Dieudonné.... j'en ai vu UN sketch..... bof... c'est tout !

    Quant à "la quenelle", je pense qu'avec la pub qu'on lui a faite elle va devenir pour un bon moment LE geste anti-système, succédant au bras d'honneur, en moins violent. Rien à voir, bien entendu, malgré un stupide matraquage, avec un geste dit "antisémite".

    RépondreSupprimer
  7. Commentaire supprimé par erreur à cause du smartphone:
    de Critiquerongeuse

    Vous vous attachez à démêler la complexité de ce dossier et, à mon sens, vous y parvenez bien, avec nuance et pertinence. Toutefois, quand vous dites, au sujet de la vidéo Dieudonné/Ayoub, que, "ajoutée aux délires complotistes, aux soutiens d'antisémites racistes pour cause d'ennemis en commun, tout ça [vous] laissait perplexe et franchement, [qu'elle vous avait] fichu la trouille sur le politique Dieudonné", vous exprimez un sentiment assez radical et cependant très juste. Il est aujourd'hui de bon ton (politiquement correct) de dire qu'il faut laisser l'institution judiciaire régler le problème Dieudonné., bien que manifestement elle n'y parvienne pas. Du coup, cet appel à la raison judiciaire paraît lancé par des esprits peu courageux ou déjà atteints, volens nolens, par la banalisation des thèses de l'extrême droite. Rappelons combien ils étaient peu nombreux à dénoncer comme Pierre de Brossolette les accords de Munich (il fallait donner sa chance à la paix, ne pas diaboliser Hitler, etc.). Attention à la victoire hégémonique (Gramsci) de l'extrême droite qui est en train de faire tourner les têtes avec le vent... Ecoutez ce salaud d'Ayoub inverser les pôles, renverser les responsabilités, et cet idiot de Dieudo nous dire que “fascisme” ne veut plus rien dire. Il arrive un moment où il ne faut pas craindre de s'opposer franchement et frontalement à la banalisation des thèses de l'extrême droite, quelles que soient les raisons ou les dérives qui ont pu amener ceux qui les soutiennent à le faire. Dieudonné, s'est fait sans doute "descendre" injustement lors de son sketch controversé, et son sentiment d'injustice mêlé à la rancoeur a pu le conduire là où il en est à présent, et je conçois même qu'il puisse encore faire rire, par ce qui lui reste de sa drôlerie du temps de son duo avec Elie Semoun ; mais peu importe, il faut désormais sans état d'âme faire barrage à cet homme comme à ceux qui lui ressemblent, avec qui il s'assemble ou dont il s'inspire. N'attendons pas qu'un retour des pires moments de notre histoire nous contraigne à nous saisir à notre tour de l'article 2 de la Déclaration de 89, comme ceux qui, préfets ou simples citoyens, prirent le maquis quand ils surent qu'il n'y avait plus rien à attendre des institutions, notamment judiciaires. N'attendons pas l'état d'exception. Il est du reste possible qu'il ait même déjà commencé. Puisque les préfets sont en droit de faire interdire les spectacles de Dieudonné, qu'ils le fassent. Elie Semoun disait il y a quelques années que son copain était aspiré dans une spirale de surenchères qu'il ne semblait pas pouvoir arrêter. Je crois que c'est le cas. Un comique peut s'arrêter, il le faut du reste avant que son public ne se lasse de lui. Mais avec Dieudonné, ce n'est pas la même chose. Sur scène il professe une parole politique qu'il invente au fil de ses représentations, et il est désormais davantage attendu par son public sur ce terrain que sur le plan comique. Il ne doit plus lui-même savoir où ni comment il s'arrêtera. Doit-on (s') attendre (à ce) qu'il déclare comme Coluche: J'arrête parce que ça ne me fait plus marrer ? Quant au sens de la quenelle, je crains que vous ne tombiez dans le panneau: elle ne signifie pas seulement cela que Dieudonné voudrait lui faire dire depuis quelques temps et dont vous rappelez justement le symbolisme fort ancien. Voir http://www.20minutes.fr/societe/1268329-20131230-dieudonne-origines-quenelle".

    RépondreSupprimer
  8. Critiquerongeuse répercute ce qui se dit sur lémédia. Je pense que ce qu'elle dit est à nuancer. Les amis de Dieudonné ne sont certainement pas tous de bonne foi. En revanche, à l'Intérieur on voit bien que celle-ci est vraiment absente. Le plus grand problème, ce n'est pas Dieudonné, c'est Valls.

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer