Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mardi 21 janvier 2014

Et si on discutait de l'humour raciste anti-noir ?


Souvent il y a deux poids, deux mesures.

Récemment, nous avons vu que l'humour est soupçonné de racisme. L'est-il vraiment?
Faut dire que si on regarde les comiques s'en prendre aux Africains de couleur, d'ethnie négroïde, ceux qui ont un souci, c'est que tu as beau vouloir te fondre dans le décor, quand tu es black, à Paris ou en France, tu ne peux pas, vu que ta tête ou ta peau, tu peux pas la changer, si on regarde comment les humoristes peuvent traiter les blacks, si tu sors de ta condition d'Européen caucasien, je ne suis pas sûre franchement que toutes les blagues soient de bon goût et que des racistes ne s'en délectent pas.

Voir et bien regarder Michel Leeb, dans l'Africain*, en coupant le son, avec la gestuelle, qui montre clairement une caricature de singe pour peindre comment se comporte un black, est édifiant.

Après, c'est sûr qu'on se dit, enfin, certains se disent que ce n'est que de l'humour et qu'il faut pas exagérer, qu'il y a une sensibilité trop grande des Antillais, par exemple...Je ne suis pas franchement convaincue que de caricaturer en singe un "Africain" fasse avancer quoi que ce soit dans une réflexion intelligente d'ouverture ou de dénonciation d'un travers.

*Je ne cautionne pas  les annotations de la vidéo du lien cité. 

Mais bon, on va dire que ce sketch, d'un humour post-colonialiste, appartiendrait à son époque, révolu, et qu'on ne reverra pas de sitôt ce genre d'humour plus que litigieux.
Ben, c'est faux. Complètement faux.

On va regarder un autre exemple, plus récent: Patrick Timsit.

"En France, il y a 25 % de racistes. 25 %, c'est beaucoup ! Je tiens à le préciser: ..je n'ai pas les moyens de me priver de 25 % de mon public. Je n'ai rien contre les racistes. J'ai d'ailleurs un excellent ami raciste. Tout n'est pas faux dans leur propos.. ..concernant l'inégalité des races. vous prenez un Blanc, ..vous les mettez dans le métro à la station Châtelet. Vous leur donnez rendez-vous à Charles de Gaulle-Etoile. Eh bien, ..le Noir arrivera systématiquement. ..20 mn après le Blanc. Le Noir est plus lent. Plus lent pour presenter ses papiers d'identite.. ..au petit contrôle d'étape. Plus lent pour prouver qu‘il n'a pas volé le métro. ..dans lequel il circulait! Les Africains, c'est pas des gens comme nous ! Allez dans un quartier africain à Paris et vous le constaterez ! Ils connaissent leurs voisins ! Ils s'entraident ! Ils mangent les uns chez les autres ! C'est pas nos coutumes, ça. C'est pas notre mode de vie ! Attention ! Faut pas voir le mal partout."

Voilà un humoriste, que j'aime bien, d'ailleurs, mais qui dit clairement que l'inégalité des races existe, que les Africains, lesquels, on ne sait  pas, ce qui est gênant, d'ailleurs, parce que l'Afrique ne se résume pas à des "Noirs", ce sont des pays différents, des ethnies différentes, des gens qui ne se ressemblent pas tous au point de n'avoir comme caractéristique que le fait d'être "Noir". Ils ont des cultures différentes, des religions différentes, le continent est vaste, et comme Leeb, on résume ça ici à une couleur de peau, et un Continent....


Tous les Africains seraient donc sur le même modèle...Tous seraient "lents", ils auraient d'ailleurs colonisé des quartiers de Paris, en faisant preuve d'un autre "mode de vie".
Ok, c'est vrai que cela caricature les racistes, aussi, en reprenant leur manière de penser, cela dénoncerait donc les tentations nauséabondes. Mais est-ce qu'un "Africain" trouverait ça forcément drôle ?
Est-ce que nous, petit Français de base, sans "origines", nous mettons à la place de nos compatriotes de couleur, qu'on adore caricaturer pour faire rire, enfin essayer?
Est-ce qu'un raciste ne va pas juste voir le premier degré en se délectant du fait qu'on se fiche de la gueule des "nègres"?

Prenons un autre exemple, de Nicolas Bedos, que j'aime bien aussi, mais qu'il convient néanmoins de regarder d'un oeil critique. Sur Marianne, il a fait une chronique en 2013, afin d'expliquer ses vacances aux Antilles. Il explique que là-bas, les "indigènes" se la coulent douce et cela l'énerve tellement qu'il finit sa chronique par "Enculé de nègre!".
J'ose pas imaginer la volée de bois vert qu'un "enculé de Juif" lancé à la cantonade récolterait dans l'opinion publique....Juif et pas un adjectif aussi abject que "nègre", aussi argotique et connoté...

Ben, là, à ce niveau, on trouve beaucoup de gens qui trouvent que ces Antillais, ils sont trop sensibles, ils exagèrent, ils voient le mal partout. Si c'est de l'humour, on a le droit d'insulter ?
Je n'ai pas réussi à avoir le détail de toute la chronique, alors est-ce qu'il y aurait un message caché subliminal, afin de dénoncer un truc? Faut dire que la chronique est réservée aux abonnés, mais j'ai déjà consulté des chroniques de Bedos en libre accès avant...
En tous les cas, cette chronique a blessé des gens de là-bas, qui sont nos concitoyens, mais il semblerait que cela ne pèse pas lourd, ce sentiment d'offense, d'infériorisation, face aux dénégations de nos médias parisiens...
On a quand même de quoi s'interroger.

Le plus dégueulasse est à venir, encore très récemment, juste après l'épisode de la "banane" de Taubira.
Sur l'émission de France 2, consacrée à la découverte de "nouveaux talents", avec un jury, on a donné la "figure imposée" suivante:

Faut-il rendre leurs terres aux esclaves?

Le souci est que, déjà, qu'est-ce qui a passé dans la tête du jury, même si on y voit un Bigard, chantre de l'humour lourd et graveleux, pour associer humour  et esclavagisme? Il y a quand même un gros hiatus...
Et rendre les terres à qui? en Guyane?  Aux Caraïbes? Aux indiens?
On n'explique rien, on balance, on lourde un sujet comme on largue une bombe.

Cela fait quand même allusion à une proposition de Taubira afin de rendre plus juste le partage des terres aux Antilles, car ces terres volées aux Caribéens d'origine, massacrés, sont toujours majoritairement possédés par des descendants de colons ex-propriétaires d'esclaves, esclaves qui ne possédaient d'ailleurs même pas leur propre vie, dans ce temps-là.

Cela donne donc un sketch affligeant, stupide, qui accumule les lieux communs en se vautrant dans la facilité:

En cause, les propos suivants : "Je suis d'accord, l'esclavage, c'est choquant, mais qu'est-ce qui était pire pour les noirs, l'esclavage ou Saga Africa ?", ou encore : "Elle (Christiane Taubira, ndlr) a dit qu'il fallait rendre la terre aux esclaves. C'est complètement con, qui c'est qui va ramasser nos poubelles, après ?".
L’organisation s’est immédiatement fendue d’un communiqué envoyé au directeur de France Télévisions. "Evidemment, Aymeric Lompret pourra toujours dire qu'il fallait entendre ce sketch au second degré et qu'il se moque non pas des descendants d'esclaves, mais de ceux qui se moquent des descendants d'esclaves. Mais est-il certain que tout le monde ait ri pour les raisons qu'il présuppose ? », peut-on lire. Le CRAN soupçonne que le sketch a « fait rire les racistes, les renforçant dans leurs stéréotypes ».

Là-aussi, on voit que le CRAN n'est aucunement pris au sérieux, qu'on le trouve, cet organisme, susceptible, fouille-merde, et casse-pied.
On ne peut que s'interroger quand même sur le fait que cet organisme clairement communautaire, et organisé en lobby, dérange, mais que le CRIF, lui, est respecté, au point que tous nos hommes politiques fréquentent leurs diners, et qu'on écoute leurs protestations contre la judéophobie au point que notre Ministre de l'Intérieur interdise à un Noir de faire un spectacle jugé antisémite, et de bien scander son nom de famille, ce M'bala Bala qui fait de l'humour salé et de mauvais goût, véhiculant des stéréotypes, qui fait rire des racistes...tiens donc...ce black au nom à la consonance pas française du tout...

Encore une fois, c'est curieux. Car on a reproché maintes fois à Dieudonné le fait d'être devenu parano et d'adhérer à des thèses sulfureuses alors qu'on a vu quand même qu'on ne respecte pas franchement, en France, la dignité des Français d'origine Africaine, que l'on caricature de manière grossière et franchement litigieuse, sans qu'il y ait vraiment de prise de conscience.
Ici, je n'ai pas à défendre ou soutenir cet humoriste, non, pas du tout.
C'est juste une analyse afin qu'on se rende compte que le deux poids deux mesures est vraiment dangereux, et qu'on risque même de voir monter le racisme anti-noir dans les prochains mois, car que vont comprendre les racistes? Qu'on a le droit de taper sur les Noirs, tant qu'ils sont soupçonnés, pas convaincus, de judéophobie. Le soupçon suffira.
Car il est très difficile d'obtenir une condamnation en France pour racisme anti-noir, très très difficile, ben oui, faut dire que ces gens-là, on les trouve très susceptibles...

Il y a donc un moment où il va falloir s'interroger sur le racisme dans l'humour, et surtout contre les blacks, dont on a l'impression franchement que là, c'est permis, si l'on veut vraiment comprendre les mécanismes qui poussent certains de nos compatriotes dans l'exclusion et l'adhésion aux théories fumeuses du complot judéo-machin chouette.

20 commentaires:

  1. Ce billet que je n'ai pas osé écrire. C'est dit.

    RépondreSupprimer
  2. "Je suis d'accord, l'esclavage, c'est choquant, mais qu'est-ce qui était pire pour les noirs, l'esclavage ou Saga Africa ?", ou encore : "Elle (Christiane Taubira, ndlr) a dit qu'il fallait rendre la terre aux esclaves. C'est complètement con, qui c'est qui va ramasser nos poubelles, après ?".

    Ce qui me semble le plus extraordinaire, c'est qu'on ne prenne PAS ces mots pour ce qu'ils sont: de l'humour, de l'ironie ordinaires, même pas originaux. Le coup des noirs qui ramassent les poubelles, ça a été fait cent fois. Pourquoi ça bloque la cent-unième ? Le type qui dit ça ne se moque ABSOLUMENT pas des noirs qui ramassent les poubelles. En aucune façon il ne prétend que les ramasseurs de poubelles sont tous ou majoritairement noirs, ou que les noirs ne sont bons qu'à ramasser les poubelles. Il se moque... des racistes, en fait. C'est grave de ne pas le comprendre. Très grave, même, parce que ça sous entend qu'il ne faut rien dire sur les noirs parce qu'ils sont trop cons pour comprendre quand on plaisante ou pas, et qu'avec ces grands enfants, il ne faut pas faire d'ironie ni de second degré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut dire que vous croyez que les Centrafricains sont cannibales! Je me suis bien marrée!
      Heureusement que j'ai le sens de l'humour, moi!
      Ils ont volé votre recette? Pirate! J'avais pas vu cette pub-là...
      Vous êtes douée comme mythomane...et vous connaissez pas franchement les centenaires, chez vous, ce sont toutes des débiles...La seule chose qu'une vieille dame de cet âge aurait retenu, c'est que l’évêque et l'Imam étaient d'accord...
      plus c'est gros, plus ça passe, faut dire!

      Supprimer
  3. Guillaume1/21/2014

    Le sketch de Timsit, sur l'extrait que tu donnes, c'est du second degré. Dés qu on fait du second degré, quelque soit le sujet, on court le risque de ne pas être compris.
    Je vois difficilement comment un raciste cependant y trouverait son compte, quand la premiere partie traite des controles au facies (alors qu on sait bien que la police ne fait rien contre les immigrés, selon les racistes), la seconde partie, sorti de la litanie du quartier colonisé (mais est ce vraiment faux ? Je peux te trouver des "ghettos" francais au quebec, et c'est bien naturel de regrouper avec ceux qui nous ressemblent), est une critique de nos societes occidentales si individualistes...
    Au final, c'est pas les noirs qui sont moqués... Et je vois pas pourquoi ils se vexeraient - sur cet extrait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes pas noir, c'est sûr.
      Mais vous réagissez exactement comme je le disais: quand même, sont susceptibles...

      Supprimer
  4. Je vous signale que le sketch le plus "hard" que j'ai entendu ces derniers temps à propos des noirs est un sketch de… Dieudonné ! N'importe quel blanc aurait fait le même, il serait en taule.

    (J'ai la flemme de rechercher le lien, mais on le trouve très facilement sur Youtube. Ça s'appelle Les Pygmées, je crois bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben, non, Michel Leeb n'a jamais été inquiété.
      On aime que l'humour reste communautaire, enfin ça dépend.

      Supprimer
  5. Tenez, finalement, je suis allé le chercher. C'est là :

    http://www.youtube.com/watch?v=aZYne4WddIU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je le connais, il dénonce les tensions qui existent réellement entre les ethnies Africaines, et le fait que certains soient racistes envers les pygmées.
      Mais bon, là, il reste dans son "univers". Cela ne dérange pas les biens pensants.

      Supprimer
    2. Merci, tous, pour vos commentaires!
      Comme quoi la lecture n'est pas la même si on s'attaque à la communauté Juive ou la communauté d'origine Africaine, cette démonstration est faite ici. J'apprécie la spontanéité de certains commentaires pour cela.
      Cela montre aussi qu'on a du mal à se mettre à la place des autres.
      Ensuite, faut-il relativiser parce que c'est de l'humour, où est la limite?
      Si on relativise sur cet humour, pourquoi est-on incapable de le faire sur tout?
      Et ne doit-on pas aussi accepter qu'on puisse blesser des gens?

      Supprimer
    3. Baptiste N.1/22/2014

      Un avis, autre.

      Je suis partisan du fait que l'on ne puisse rire de tout.
      Et que bien d'ailleurs comme le disait Spinoza (j'ai souvenir de l'avoir déjà utilisé dans un commentaire posté sur votre blog), qu'il ne faut pas rire mais comprendre.

      Comprendre, parce que le rire cache le doute, la crainte et les peurs. Il est naturel de rire, chez l'Homme ; c'est d'ailleurs un mécanisme de défense.
      Et que donc à mon sens, il faut trouvé les raisons qui nous pousse à avoir peur, pour les dépassées, et ne pas "bêtement" les transposées à celles et ceux à qui l'on attribue l'origine de celles-ci, en en faisant bien facilement les responsables par fainéantise et mauvaise foi.

      Pour autant, si il devait être "possible de rire" (de tout), alors, il devrait être logique que l'on ne puisse pas être offusqué par l'un ou l'autre des "objets" que l'humour amènerait à être supposément drôle.

      Ce qui fait d'ailleurs la force de l’humoriste, soi-dis en passant c'est que ce qu'il dit traverse les lieux communs ; archétypes universelles. C'est un peu la science du commun, exprimé avec plus ou moins de zèles suivant la finesse de l'esprit qui l'évoque.


      Pour autant ; il est évident qu'en dehors de cette constatation (voir article ci-dessus), l'on rigole avec beaucoup plus de légitimité de certaines catégories de personnes, au détriment d'autres...
      Comme, il est toujours plus facile de ne pas se décentré, en se disant que c'est le voisin qui est responsable...

      M'enfin..

      Supprimer
    4. Tout à fait, Baptiste, je suis contente que tu aies compris, des fois je me dis que ce que j'écris est trop compliqué, et qu'on comprend de travers, d'autres fois, je me dis qu'on ne veut pas comprendre car cela ne nous arrange pas. L'auto-critique est pas évidente pour tout le monde.

      Supprimer
    5. Baptiste N.1/22/2014

      Trop compliqué, non. C'est juste que plus l'on cherche à être compris, plus l'on prend le risque d'être compris, de travers.

      Parce que la compréhension est quelque chose de propre à tout un chacun, puisque la sensibilité de chacun face aux émotions que la vie nous propose sont aussi nombreux qu'il existe de personnes pour les percevoir ...
      Parce que dès lors que l'on cherche à s'exprimer au monde, l'on est aussitôt renvoyé à sa propre singularité...
      (Ex : Que comprends tu de mon commentaire ? Loin de moi, tout ce que je veux te dire ;))


      Mais tout à la fois, j’émettrais une critique ("positive") quand au fait, que la connivence dans la compréhension est là encore (comme ici dans l'incompréhension que tu soulèves : "je me dis qu'on ne veut pas comprendre car cela ne nous arrange pas") affaire d’intérêt.

      Autrement, ce n'est pas parce qu'il semble n'y avoir que des commentaires "contraires" à ce que tu perçois, que d'une part tu perçoit mal (que celui qui te soutiens cela, balaye devant sa porte) ; d'autre part ce n'est pas parce qu'il semble ne pas avoir de commentateur de mèche avec toi que l'ensemble de tes lecteurs pensent comme eux.

      Amitiés.

      Supprimer
    6. Je sais, c'est logique! Ceux qui ont réagi de manière virulente sont quelque part mal à l'aise. La plupart comprennent très bien, c'est pour cela que je sais que mes lecteurs sont en général intelligents, et ont du recul. Mais un commentaire positif, ça fait toujours plaisir!
      Ce billet a été relayé largement sur Twitter, d'ailleurs, preuve s'il en est qu'il a été jugé intéressant.
      Le fait même qu'on ait essayé ensuite d'en faire une blogowar, montre qu'il a touché son but.

      Supprimer
    7. Baptiste N.1/22/2014

      J'attends toujours ce genre de "billet" ! Parce qu'il crée des "réactions" et y a toujours à boire et à manger ; c'est nourrissant.

      :)

      P.S : l'intelligence est une valeur très subjective ... et finalement assez volatil !!! ;p

      Supprimer
  6. Anonyme1/22/2014

    Voir dans le sketch de Timsit la justification que l'inégalité des races existe est tout simplement aberrant !!! Que vous ne voyez pas ou ne voulez pas voir que ce qu'il dénonce là et simplement les conditions que certains infligent à d'autres par des contrôles aux facies me sidère .
    vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, vous trouvez que les contrôles au faciès, c'est drôle? C'est un sujet d'humour?
      Vous êtes vraiment raciste en fait, de ne pas voir quand l'autre peut être blessé, c'est pas grave, hein?
      Vous comme Timsit, que j'aime beaucoup, vous n'avez jamais subi un contrôle au faciès.
      En fait, on se demande pourquoi les policiers ont un numéro de matricule...maintenant.
      Ben oui, vous trouvez ça tellement drôle!

      En fait, on peut rire avec les gens, mais pas des gens, c'est la différence. Quand l'humour est méchant, il n'élève personne, il ne soigne rien.
      En même temps, c'est normal que vous pensiez que tous les Africains sont comme Usain Bold, un caribbéen! (j'ai vu votre commentaire et comme c'est le blog d'un ami là où vous l'avez mis, je préfère me foutre de votre gueule ici)
      C'est pitoyable, c'est bien pour cela qu'on ne nous supporte pas, à l'étranger.
      Seulement, c'est les Africains, si susceptibles, qui ont le pétrole, l'uranium etc...Le jour où ils vendront tout aux Chinois, je vais finir par me dire qu'ils auront bien eu raison!

      Supprimer
  7. "Tous les Africains seraient donc sur le même modèle" et donc tous les noirs sont africains de nos jours?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Romain, je crois que vous ne connaissez rien à ce milieu. C'est dommage.
      Il se trouve que justement, tous les hommes et femmes que vous qualifiez de noirs se sentent de près ou de loin d'origine Africaine. Vous devriez aller voir les courants du Panafricanisme, vous comprendrez un peu mieux.
      Mais être fier de ses racines, c'est quand même important et cela n'enlève rien au fait d'être Européen, Français etc...vous qui êtes d'abord Lyonnais, vous devriez comprendre pourtant.

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer