Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mercredi 30 juillet 2014

Intellectuels et manuels



 J'ai une formation universitaire: c'est à dire que lorsqu'on traitait un sujet, on avait toujours le devoir de lire plusieurs livres, croiser les sources différentes et en faire une synthèse.
Lorsque nous étudions l'époque antique grecque, nous savions qu'une grosse partie des recherches sur la Grèce du début du XXème siècle racontaient des grosses conneries.
Ainsi, les fouilles sur Troie de Schliemann étaient une insulte à l'archéologie, car il n'est toujours  pas sûr que Troie ait existé, et à l'endroit que Schliemann avait choisi pour ses fouilles, et que la cité présentée comme la Troie antique ne correspondait à rien.

 Doit-on s'arrêter sur le premier livre à la mode, et n'avoir aucun recul sur le sujet qu'il traite, en se croyant devenu érudit sur la question?

J'ai rencontré nombre de personnes pratiquant des  métiers dits "manuels" auu cours de ma vie.
J'y ai constaté que  ces gens, non seulement savaient se servir de leur mains mais surtout de leur tête, bien mieux que les pseudos intellectuels que l'on rencontre également, ceux qui s'extasient devant BHL, Fienkelkraut ou les chroniqueurs à la mode, qui pondent des livres à la mode, sur la politique, sur le monde, de manière orientée, de manière mensongère.
Combien ne se rendent pas compte que ceux qui sont artisans lisent aussi, se cultivent, et sont bien plus érudits que ceux dont ce serait le métier.
Un peu comme la marionnette du Muppet Show, il ne suffit pas de se dire "Intellectuel!" pour en être, c'est quasiment le contraire.
Car une personne qui bosse depuis ses 15 ans en apprentissage a aussi été à l'école de la vie et garde un bon sens et une faculté de raisonnement guidé par sa raison, les fadaises débitées par un docte débile de la télévision qui pond un bouquin, lui, il les avale pas, en général.
La langue de bois du politique, elle glisse sur lui, elle glisse sur elle.

C'est ce qui est assez amusant, en fait, car les vrais universitaires qui vous apprennent à réfléchir rejoignent ceux qui n'ont pas fait de longues études, mais qui, autodidactes, ont appris eux-même à ne pas prendre des vessies pour des lanternes.
Au milieu, il y a les ignorants, pas forcément sots, pas forcément fats.
Il y a ceux  qui se contentent de lire ce qu'on leur dit de lire, ceux qui se contentent de penser ce qu'on leur dit de penser et se croient plus intelligents que les autres.
"Intellectuel!"

2 commentaires:

  1. VAL (Véritable Artisane Libre)30 juillet 2014 à 11:10

    bonjour Rosa Elle, j'ai découvert ton blog grâce à Rém* et j'apprécie tes écrits. Quant au billet d'aujourd'hui, je partage tout à fait ton point de vue d'autant que je suis issue d'une famille ouvrière et manuelle et la seule à avoir fait des études ! Alors je n'ai aucun a priori, j'écoute et effectivement l'école de la vie est la plupart du temps bien meilleure conseillère que les bouquins ! Bonne continuation et au plaisir de te lire.

    RépondreSupprimer
  2. On notera d'ailleurs les catastrophes que sont le plus souvent "les fils de", qui n'ont jamais galéré de leur vie. Ils n'ont aussi rien appris. Ce sont aussi bien trop souvent ceux que l'on retrouve dans les hautes sphères des ministères, avec les dégâts que l'on peut imaginer. Je pense que, depuis quelques dizaines d'années, ce facteur a beaucoup joué pour affaiblir notre pays.

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer