Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

dimanche 16 novembre 2014

Polémiques et légèreté


C'est vrai que c'est qu'une chanteuse, Zaz, même si elle fait des jolies apparitions aux Restos du Coeur et autres chansons humanistes...euh...vous avez dit humanistes? Depuis un sacré moment, les Restos, les chansons engagées sur le SIDA et autres, on a l'impression que les artistes ne font ça que pour se montrer et faire leur pub, comme cela, des pros de l'humanitaire, comme Zazie, tiens, comme Nolwenn Leroy, sinon on s'en ficherait pas mal et on les oublierait sans souci.
Bon, je m'en fiche pas mal de la charity business mais c'est vrai que Zaz n'est qu'une chanteuse et qu'elle ne connaît rien à l'histoire et aux grandes tragédies de la seconde guerre mondiale.
On est engagé quand ça rapporte, nom de Zeus, c'est bien ce que soutient notre Biolay national, tiens, lui, si il veut disparaître, je veux bien, aussi. Il ne me manquera pas.

Assaillie d'un doute, je suis brusquement.
Et si Twitter était un moyen tout aussi pratique pour qu'on parle de lui?
Et oui, Biolay est sur Twitter, fait un tweet afin de défendre Zaz, qui ne lui a rien demandé, d'ailleurs, et ça marche...Je me retrouve en train de faire un billet sur ça...

Ah, mais vous ne savez pas ce qui s'est passé?
Zaz a qualifié le Paris occupé de ville légère, oui, ben, c'est comme si elle avait dit que notre ville s'était prostituée à l'Allemand car du coup, ça a gueulé...Libé n'a pas digéré la "forme de légèreté" sous l'occupation...Ben quoi, au moins, elle avoue la collaboration de certains, non?
Quoi qu'il est vrai que Sacha Guitry en est mort, d'avoir été jeté en prison injustement à la Libération pour une collaboration qu'il n'a pas fait, sorti de cette taule où le léger Tout Paris l'a laissé croupir, il n'a fait que décrépir.

La légèreté...Faudrait peut-être qu'on le soit plus.
Je conseille quand même à beaucoup de relire Milan Kundera et son "insoutenable légèreté de l'être".

D'ailleurs, je ne comprend même pas que cela crée une polémique.
Zaz n'est qu'une chanteuse, c'est vrai. Elle a un beau brin de voix. Mais bon, aller chercher de la profondeur chez cette jeune femme, d'ailleurs est-ce que c'est ce qu'on lui demande vraiment?

Sous l'Occupation, un gars s'est enfui du STO et n'est jamais rentré dans la Résistance. Il est monté à Paris et y est resté un moment, caché plus ou moins. Il s'appelait Georges Brassens.

Il y a trop de gens qui croient qu'ils auraient eu le courage de rentrer dans la Résistance si ils avaient vécu à ce moment-là et jugent beaucoup.

Donc qu'on laisse les chanteurs faire des disques, qu'on les achète ou non et qu'ils arrêtent de se pavaner dans les concerts des Resto s'ils n'ont pas vocation à être réellement engagés et restent comme on les a faits: légers.
La légèreté, c'est bien aussi.

4 commentaires:

  1. , Quelle histoire ! A croire que les médias n'ont pas autre chose à traiter. Et voilà la sympathique Zaz assimilée à Zemmour. Pfff ! Elle a seulement voulu dire qu'on a besoin d'un peu plus de positif, de gaieté, d'amour,voire " légèreté "pour traverser cette dure période de m...., sans quoi on va tous crever tristes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement!
      Voilà ce qu'il faut retenir, je suis bien d'accord ;)

      Supprimer
  2. Que voilà un jugement péremptoire et sans appel !
    "Zaz n'est qu'une chanteuse, c'est vrai. Elle a un beau brin de voix. Mais bon, aller chercher de la profondeur chez cette jeune femme, d'ailleurs est-ce que c'est ce qu'on lui demande vraiment? ", quel mépris sous-jacent.
    http://www.youtube.com/watch?v=0Ks2SpFO4Lc
    Si la venue d'un(e) artiste peut amener à parler encore des restos du coeur, pourquoi pas ? Sans oublier que, peut-être cela à fait plaisir à ceux qui y travaillent ou en sont les bénéficiaires.
    Cela signifie simplement que l'Etat et la société (c'est à dire nous) n'est pas capable, dans nos pays riches, de permettre aux moins nantis de vivre dignement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est de l'humour, vois-tu et très souvent, tu en es dépourvue, c'est de l'ironie face à la défense de Biolay.
      Ensuite, tu le penses comme tu veux, mais j'en ai ras-le bol de la charity business.
      J'en ai vu peu, qui ont décidé de donner un pourcentage de leurs royalties à chaque disque, sans que cela se sache vraiment.
      On a peu de Bob Geldoff ici, par exemple.
      Cet étalage de célébrités discréditent justement les restos.

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer