Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

lundi 21 novembre 2016

Combat de coqs. chronique désabusée des Présidentielles

C'est l'impression que me donne cette présidentielle qui s'annonce.
Chacun a son champion et fourbie ses armes.
Le FN veut essayer de piller les électeurs éventuels de Sarkozy sur son corps encore chaud.
Les partisans de Fillon exultent. Ceux de Juppé parlent de discuter du projet des candidats.
Mais dans le fond, des absents de taille: la France, l'intérêt général, le mieux-être de tous.
Darmanin ce matin, le directeur de campagne de Sarkozy, disait que les gens de la "droite populaire" ne se seraient pas déplacés hier. Il s'est mis à parler de social...mais le social, on en parle, sitôt qu'on est élu, on s'en fout et les gens modestes continuent à vivoter.

Ce matin, je tombe sur un article qui commente un sondage d'un "institut", oui, on voit tous qu'ils se gourent, ces sondages, qu'ils cherchent à nous manipuler, ces instituts mais ledit blogueur rentre dans le comptage des voix de la primaire classés selon leur appartenance politique.
C'est bien le souci: un électeur n'appartient à personne.
Marre de voir les militants recenser les gens en terme de futurs soldats engagés dans la campagne pour leur champion. Le vocabulaire guerrier ici saute à la gueule.

Hier, j'ai été agressée par des mecs se disant de gauche, et opposants à Hollande, bizarrement, qui m'ont harcelée pour essayer de nous faire mettre sur le dos la victoire d'un tel, tout en soulignant qu'on n'était pour rien dans la chute d'un autre, Sarkozy.
Comment peut-on dénoncer Hollande et Valls d'un côté, en essayant d'enfoncer ceux qui ne votent pas pour eux...
J'en suis à me poser des questions sur mon soutien à Montebourg aux primaires de gauche.
Du coup, hier matin, je voulais juste éliminer Sarkozy pour essayer que mon pays, et non mon parti, la France et son avenir, mes enfants et leurs enfants aient de l'espoir.
Grâce à cette agressivité, j'ai décidé de voter dimanche prochain, encore. Éliminer le pire, essayer.

Je n'ai ni chef ni champion. Je n'obéis qu'à ma conscience. De toute manière, ce système est pourri et on s'est pris 4 ans de tromperie, après 5 ans d'outrages, donc on survivra.

Mais cette espèce de manière de transformer l'avenir de la France en combat de coqs, de petits coqs, de coquelets, de la part de certains de gauche, comme de droite, de croire que les électeurs leur appartiennent, c'est à vraiment se dire que pour le moment personne ne parle au nom de l'intérêt supérieur de la France, ni ne veut œuvrer pour une vie meilleure de tout le monde.
Je sais que le coq, c'est l’emblème de la France, mais le coq , pas les coquelets.
Car les deux pieds dans la merde, c'est le peuple Français qui les a. Et encore, je suis gentille.

Oui, on nous dit que l'un a un programme et un projet horrible, l'autre en face aussi.
Ce qui est rassurant, ironiquement, c'est qu'on n'a jamais vu un politique mettre en œuvre le programme pour lequel il a été élu.
Hollande, par exemple, il voulait faire le quinquennat de la jeunesse...sous son quinquennat, effectivement, la jeunesse en a pris pour son grade.

Cette campagne présidentielle promet. Le niveau est donné. Très bas pour le moment, on espère que certains vont se ressaisir.

Parier sur la médiocrité de l'adversaire, pour gagner, c'est faire peu de cas de la France et de son avenir:



4 commentaires:

  1. "Parier sur la médiocrité de l'adversaire, pour gagner, c'est faire peu de cas de la France et de son avenir"

    Voilà. Je trouve ce Fabien Léger bien… léger. Déjà, j'ai du mal à considérer Hollande comme de gauche, et Macron c'est encore pire. Ensuite, vu le bilan, sinon le vrai bilan mais ce qui en est perçu, le premier n'a aucune chance, et le second bien peu, même avec l'appui du patronnat, des centristes et de la droite "complexée". En plus, rien ne garantit qu'un des deux passera le premier tour.

    Je crois qu'on aura un choix entre MLP et Fillon, entre kakistocratie et médiocratie. J'espère me tromper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le souci, c'est que les projets proposés ne vont pas dans le sens de relever la France...cela devient un euphémisme...

      Supprimer
  2. à ZapPow

    Les sondologues se sont encore mis le doigt dans l'œil. Et profond ! Puisque c'est le troisième loin derrière dans les sondages qui arrive en tête. Laissons donc les prévisions de côté. À nous de bosser pour faire émerger nos idées pataugeuses plutôt que le retour à l'ordre moral et la précarité.

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer