Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

jeudi 13 septembre 2012

Frapper fort

Elle n'a vraiment l'air de rien, Cécile Duflot mais elle a raison. J'ai écouté ce qu'elle avait à dire sur le logement dans sa présentation de son projet à l'Assemblée Nationale: et bien, c'est pas mal du tout.
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle veut frapper fort: faire passer de 20 à 25% la part de logement sociaux dans les communes et quintupler l'amende quand il s'agit de communes riches qui ne respectent pas les quotas...
J'approuve à 100%.
Duflot prospecte aussi l'idée allemande qui est de taxer lourdement les logements laissés vacants de manière à contrecarrer une baisse des prix des logements locatifs. C'est un grand classique des agents immobiliers et des spéculateurs, on fait exprès de ne pas louer afin de maintenir des loyers élevés.

J'ai bien aimé quand elle a évoqué l'Abbé Pierre, on sentait qu'elle avait réellement été émue et que le problème du logement lui tient réellement à cœur.
Il est vrai que des gens se privent de manger afin de pouvoir payer leur loyer. Il est vrai que le budget logement grève tout le budget. Quand on consacre plus du tiers de son salaire pour juste dormir et avoir chaud, on ne consomme pas ailleurs, c'est stérile et sans doute effectivement un problème majeur qui demande une mobilisation générale.

Puis il y a les mesures annoncées pour rendre un logement moins énergivore, plus économe. Bien sûr que cela coûtera cher aux propriétaires: mais investir pour avoir un bien plus écologique augmente la valeur dudit bien de bien plus que ce qu'aura dépensé le propriétaire.

Et il faut considérer une chose: le statut de propriétaire hérité de la Révolution Française. Car une des devises retenues en ce temps-là était Liberté, Égalité, Propriété.

 On n'arrive donc pas à voir un propriétaire de plusieurs logements comme ce qu'il est pourtant: un rentier qui vit de ses loyers, ou un  entrepreneur faisant fructifier son bien, il serait donc normal de le taxer en conséquence, et de voir s'il arrive à honorer son contrat vis-à-vis de son client.
 Ce n'est pas un notable ni un pauvre propriétaire qui vit modestement. Il a autant sinon plus d'obligations à respecter vis-à-vis du locataire, il dépend de celui-ci pour ses fins de mois et non le contraire.
Car celui qui loue son ou ses biens a toujours un statut supérieur dans la société vis-à-vis du locataire. Il serait temps que cela change en appliquant le code du commerce réellement, pour commencer.
On ne parle pas de la mamie qui loue son seul bien pour arrondir sa retraite.
Là, je parle aussi du gars qui a une place en HLM mais qui a acheté ou hérité d'une maison de campagne qu'il loue aux vacanciers. De la personne qui a acheté un bien, puis s'est servi de ce bien pour obtenir une garantie bancaire pour acquérir un autre bien etc...

Nous avons obtenu que le logement soit un droit. Maintenant, cela doit être appliqué. Et j'espère bien que Duflot va frapper fort et que tout ceci n'est qu'un début.

7 commentaires:

  1. Baptiste N.9/13/2012

    J'aime beaucoup votre approche du problème. Si elle est directement tirée d'un discours d'un politique c'est encore mieux. Reste a voir à l'application.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette approche est personnelle, je l'ai depuis longtemps.
      On dirait que les propriétaires se comportent en général mais pas toujours car il y a des personnes bien qui sont propriétaires, heureusement, mais les autres se comportent comme des nobles, ayant leurs titres de propriétés, alors qu'ils font commerce avec leurs biens.
      Il devrait y avoir un rapprochement avec les normes hôtelières.
      Effectivement, j'ai espoir que Duflot arrive à quelque chose, elle est vraiment investie

      Supprimer
  2. Duflot, un esprit frappeur ? Du vent, à l'extrême rigueur, oui !

    RépondreSupprimer
  3. Il est vrai qu'auparavant ...Les gens étaient solidaires et vivaient dans le même lieu...qui entrainait .Solidarité..partages des Biens pour le Bien de tous ceux qui étaient sous le même TOIT ..IL est vrai que maintenant ..ËTRE MODERNE c'est demander à l'ETAT d'appliquer la solidarité PAR LA SANCTION OU CONFISCATION pour le partage de tous les Autres
    Que par vois de Conséquence,

    Les citoyens se DESOLIDARISENT de LEURS DROITS HUMAINS VIS A VIS DE LEURS FAMILLES , AMIS ,de leurs voisins
    et de leurs sens de laResponsabilité...
    Plus on réclamera à L'état D'imposer des droits et plus nos sociétés deviennent vils, plaintives et EGOISTES

    dans les pays encore dit sous développer ..Le partage des richesses se font par le coeur;.car c'est leurs survie qui est en jeu
    Nous c'est notre plaisir ..qui est en jeu....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Baptiste N.9/14/2012

      Bonjour. Souvent je suis tenté de penser comme vous. Mais en faite, comme pour tout, il me semble qu'il y a toujours eu des injustices, des "IN"humanités.
      Peut être que vos souvenirs comportent de belles choses, marquent de partages, d'affections et en cela ils comportent un espoir.

      Tout comme vous je reste convaincu qu’aujourd’hui encore ces souvenirs peuvent naître, et qu'au pire ils ont, comme avant, leurs places ici.

      Autrement, piste de réflexion, peut être qu'après la survie viens la vie, tout bonnement !?

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer