Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mardi 11 septembre 2012

Le Trash de Libération

Les deux dernières unes de Libé sont trash, la première est carrément vulgaire:
Casse-toi, riche con : non, j'apprécie pas du tout, ce n'est pas ce que j'attends d'un quotidien national. Que Bernard Arnault soit un patron d'industrie, bon... Qu'on puisse ne pas comprendre qu'il veuille prendre la nationalité belge, et qu'on soit choqué, je le conçois aisément. Mais de là à l'insulter en reprenant une phrase vulgaire de notre ancien Monarque, non. Je n'accepte pas. La technique du bashing poussé à cet extrême, c'est indigne d'une presse qui fait un travail sérieux de journalisme. Et le côté populiste, de tirer sur les riches, ça ne me plait pas du tout, je n'aime pas qu'on exploite la haine, d'où qu'elle vienne.
LVMH, c'est une entreprise qui marche, qui emploie quand même pas mal de monde, et qui rapporte des impôts, faut pas l'oublier. Les méthodes de management ne sont pas les plus horribles qui soient, loin de là. A comparer, François Pinault, le groupe "concurrent" a des manières bien plus contestables.

Car Libération récidive dans le bashing, avec cette une:
Et il y a là un intrus de poids qui occupe une bonne partie de la couverture...Yves Saint Laurent, qui a été saigné à blanc par le groupe Pinault, que Tom Ford, qui en avait pris la direction, a failli mettre dans le mur, qui souffre encore de cette gestion mal pensée, mal ciblée...
Moi, je me rappelle de Saint Laurent au bord des larmes lorsqu'il se battait pour son atelier, des "petites mains" licenciées...je m'en rappelle, si Libé a oublié, que là, Pinault et Tom Ford ont manqué d'élégance singulière...La Maison Saint Laurent, ce n'était pas Gucci...Et cette maison de Hante-Couture a failli disparaître...
Donc, mettre en défi une publicité, surtout de cette marque-là, quand on se dit populaire, de surcroit, c'est carrément déplacé et de très mauvais goût pour moi...

Bref, le trash moisi d'une presse qui se dit "sérieuse", j'avoue que définitivement, j'ai beaucoup de peine...

17 commentaires:

  1. Heu ! Libé n'est pas un quotidien régional...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci! corrigé!
      Entre le boulot, la crève et la fatigue...aie...

      Supprimer
  2. Baptiste N.9/11/2012

    Cela me peine aussi, mais finalement ce n'est pas pour eux, c'est pour "nous". Ceux qui sont affiler a ce courant, ce journal, ces pensées... Cela donne du crédit a cette fameuse phrase , qui n'en méritait que très peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on ne l'a pas aimé quand Sarkozy l'a dite

      Supprimer
    2. Baptiste N.9/11/2012

      Il auraient été utile qu'ils se le rappels avant de commettre cette écueil. Cela me rappel la Une du journal L’équipe un certain jour de juin 2010 ...

      Supprimer
    3. pierre9/12/2012

      Quand Sarko l'avait sorti, c'était spontané.
      Dans le cas de Libé, c'est de la préméditation dans le but de faire un coup marketing.
      Je partage votre agacement sur cette publication, en dehors de toute opinion politique.
      On peut le penser, mais l'insulte publique ne doit pas devenir banale.

      Supprimer
    4. Baptiste N.9/12/2012

      Oui. Bien évidement au delà de toute opinion politique, c'est une affaire de respect, tout simplement.

      Supprimer
  3. Tiens ça me rappelle une discussion précédente sur l'utilité des blogs et sur la prépondérance des articles choisis par les éditorialistes sérieux et responsables ,articles "filtrés" bien sûr , au contenu léché et argumenté ! La belle preuve !
    Je suis d'accord avec vous , c'est à gerber !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste! c'est un très bon rapprochement:-)

      Supprimer
    2. Anonyme9/11/2012

      "articles choisis par les éditorialistes sérieux et responsables"

      Mais non; les critères du choix sont très variés; en l'occurrence, d'ailleurs, il ne s'agit pas du choix d'un article, mais du choix d'un "titre en une", dont le but est de faire vendre, et de faire parler du journal: de ce point de vue-là, c'est tout à fait réussi (de quoi parlons-nous ici en ce moment?), et dans la tradition classique de Libé, depuis ses origines, des titres-choc par jeux de mots ou détournements de phrases célèbres.

      EA

      Supprimer
    3. Vous avez lu l'article?
      Plein le dos de personnes qui ne lisent pas ce que j'écris.

      Supprimer
    4. @EA , Vous avez raison sur le fond mais sur la forme on a le droit aussi de trouver ça à gerber ou très racoleur .
      Je ne lis plus libération depuis un bon moment pour toutes ces raisons ( entre autres) et je n'y suis plus abonné.
      Mon seul "journal-papier" est le monde diplomatique que j'achète régulièrement .
      Pas de titres tonitruants , pas de stigmatisations gratuites mais des articles de fond toujours très passionnants .

      Vous me répondrez sans doute que c'est pour cette raison que peu de gens le lisent? C'est vrai ils préfèrent Minute ou Détective car on nous inculque tous les jours un mépris profond pour tout ce qui est "intellectuel" . Mieux vaut rester au ras des pâquerettes , ce sont tous ces journaux "sérieux" qui nous le disent et surtout qui nous le montrent .

      J'ai fait aussi des articles aux titres "chocs" et ce ne sont pas ceux dont je suis le plus fier car indéniablement vous attirez à vous tous les esprits binaires ( d'un côté comme de l'autre) . Et dans ce cas à quoi ça sert?

      Supprimer
  4. Je partage l'avis de Libération, pour le reste...
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais cela ne donne pas le droit d'insulter la personne.

      Supprimer
  5. Anonyme9/12/2012

    L'agressivité témoigne toujours d'une faiblesse.

    On peut se demander si l'agressivité de ce titre trash et son succès ne relèvent pas de notre sentiment d'impuissance face à ce phénomène nouveau, lié à la mondialisation, qui permet à beaucoup de contribuables (et c'est encore plus vrai pour les entreprises multinationales) d'échapper à l'impôt ("optimiser", comme ils disent) en choisissant librement leur pays de résidence (ou de leur siège social), c'est-à-dire qui retire aux États la maîtrise de leur fiscalité.

    Hollande annonce que, dans un souci de justice fiscale, il va augmenter les impôts des plus riches? Dès le lendemain, Arnault leur indique comment y échapper: il nous démontre ainsi que la justice fiscale n'est plus à notre portée; du coup, Libé enrage (et il n'est pas le seul) et "perd ses nerfs".

    EA

    EA

    RépondreSupprimer
  6. pierre9/12/2012

    Ah, pour une fois je vous rejoins.
    Je suis entièrement d'accord pour dire que l'insulte en public n'est pas une bonne chose.
    J'ai été surpris de lire des gens qui qualifiaient cet acte d'intelligent.
    D'autant plus qu'il était spontané pour Sarko, et prémédité pour Libé.
    Ce n'est pas le même contexte.
    Libé dit que c'est de l'humour, mais comment ne pas le voir comme une attaque?
    Du coup, ils vont plus faire dans la caricature quand les lecteurs attendent de l'info.

    RépondreSupprimer
  7. A l'échelle du monde, oui, Libé est un quotidien "régional" !

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer