Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

vendredi 14 septembre 2012

Rappel sur les Barbaries

C'est horrible, ce qui est arrivé à cet ambassadeur en Libye...Oui. Promené mort comme un pantin, on a touché à son intégrité.
Mais on ne peut imputer cette barbarie à une religion, comme on l'entend déjà chez les islamophobes qui se frottent les mains.
Rappelez-vous la prise de la Bastille:

Voyant les manifestants approcher, de Launay tente de parlementer et accepte même de faire reculer les canons installés au sommet des remparts, mais il laisse imprudemment les émeutiers pénétrer dans les cours avancées. D’où part le premier coup de feu ? Sans doute de la forteresse, où de Launay, affolé, « perd la tête avant qu’on la lui coupe ». C’est alors que tout bascule. La nouvelle se répand : « La Bastille assassine les Parisiens ! ». La foule énervée brise les chaînes des ponts-levis et se rue dans la cour de la prison. « À nous la Bastille ! » Les gardes françaises, qui fraternisent avec le peuple, braquent leurs canons contre les grosses tours. Une bataille s’engage entre les assiégés et les assaillants, qui vont rapidement recevoir le renfort d’hommes accourant de tous les faubourgs de la capitale après que la nouvelle des événements s’est répandue. Après quatre heures de combat, au cours duquel les assaillants perdent une centaine d’hommes, de Launay capitule, et se rend le premier, avec la promesse de garder la vie sauve. Vain espoir…

La rue Saint-Antoine, aux mains du peuple victorieux, veut du sang. Traîné jusqu’à l’Hôtel de Ville, de Launay, accusé d’avoir fait tirer sur le peuple, est massacré en chemin. Un boucher « sachant bien apprêter les viandes », le décapite, plante sa tête au bout d’une fourche et promène son sanglant trophée jusqu’à l’Hôtel de Ville. « Il était cinq heures et demie. Un cri monte de la Grève. Un grand bruit, d’abord lointain, éclate, avance, se rapproche, avec la rapidité et le fracas de la tempête. La Bastille est prise ! »À Bailly, qui sera bientôt élu maire de la capitale, les insurgés offrent, au milieu d’un bouquet d’œillets, le cœur du malheureux de Launay, chantant par plaisanterie : « Il n’est pas de bonne fête quand le cœur n’y est pas ! ». Cette journée du 14 juillet 1789 a vu le premier massacre révolutionnaire.  
Source: ici

Et ces actes sont légions: pendant la Révolution Russe, la Révolution Culturelle, les guerres de Religion, effectivement mais pas que...
Que cela ait été atroce, c'est un fait, mais qu'est-ce qui a poussé des gens à ces extrémités? Il y a souvent la misère, le désespoir, les victimes de ces fièvres meurtrières populaires étant érigées en symbole de ce qu'il faut détruire pour recouvrer sa liberté, son droit à la dignité.
Encore une fois, je ne cautionne pas, j'explique.
Je ne crois pas que les sans-culottes soient mieux ou moins bien que la foule libyenne, ou d'autres qui incendient des fast food à Tripoli(Liban), attaquent des ambassades au Soudan, manifestent en Indonésie...
Désespérez un homme, il s'alliera au Diable et le Diable n'a aucune religion, la Barbarie non plus. 

liens vers ce sujet chez Juan: http://sarkofrance.wordpress.com/2012/09/14/le-11-septembre-un-ambassadeur-tue/
Chez El Camino: pas complètement d'accord mais à lire: http://www.gogocamino.com/2012/09/supprimons-les-religions.html

23 commentaires:

  1. Mangiavillano pierre9/14/2012

    Ce qu'il fallait démontrer !
    Les fous de Dieu de n'importe quelle confession en profitent toujours pour embraser le désespoir des autres face à la bonne conscience des indifférents qui s'en lavent les mains et s'en viennent après, pleurnicher leur hypocrisie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme9/14/2012

      Je suis content de te retrouver Mon ami Pierre.
      Malek

      Supprimer
  2. Anonyme9/14/2012

    Salut ma jolie
    On ne sait toujours si le corps du diplomate a été promené comme un trophée ou si il a été trainé pour l'évacué du feu . Quoiqu'il en soit L'ambassade ne comportait de danger Au contraire L'ambassadeur avait la confiance des Lybiens Cet acte reste barbare car il n'y avait pas lieu d'être. Les révolutions ont toujours leur part de sauvagerie mais toujours dirigée vers les gouvernants Là c'est carrément un assassinat

    Laboulette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut ma belle,
      Oui, c'est barbare, comme l'assassinat du gouverneur de la Bastille. Ici, nous sommes dans un contexte mondial assimilant les américains à des gouvernants mondiaux.

      Supprimer
    2. Dommage que certains se croient obligés pour n'importe quel fait terrible de faire intervenir la religion, alors qu'il s'agit de politique.

      Les religions ne sont pas mes copines, mais les croyants sont des citoyens comme les autres. La loi de 1905 ne dit pas autre chose.

      Je suis allé lire El Camino : pourquoi se croit-il obligé d'utiliser des termes insultants et à peine français, même si le fond est assez (seulement) exact ? Quant à certains intervenants chez lui... pitoyables. La haine s'écoule à gros bouillons pestilentiels. Beurk.

      Supprimer
    3. C'est la moisisphère qui s'incruste...sinon, je pensais que son avis, différent, sur le sujet méritait d'être cité.

      Supprimer
  3. Anonyme9/14/2012

    Toutes les religions condamnent les violences, cependant une minorité de religieux issus de ces religions prennent en otage le message de paix de leur foi pour exprimer leur haine et leur violence. En vérité ils ne représentent qu'eux même et leurs démons intérieurs. La Paix - Shalom - Salam

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Rosaelle . J'espère que vous n'avez pas trop chaud avec tout ce qu'on vous a fourni chez Juan de vêtements pour l'hiver ?

    De tous temps les hommes se sont fait la guerre au nom de la religion . même les tribus animistes se massacraient allègrement .

    L'athéisme est une religion comme les autres . Je ne sais plus qui chantait "athée oh grâce à Dieu" ( Mouloudji je crois)

    Il ne faut pas confondre religion et spiritualité . je connais beaucoup de "croyants" qui ne savent pas en quoi et qui ne vont pas à l'église catholique ni ailleurs non plus .

    Mais plus les religions sont fortes , plus les femmes sont maintenues dans leur condition , c'est à peu près ce qu'écrivait Hervé Bazin.

    Car ce sont toujours les hommes qui décident de tout , ce qui est bien , ce qui est mal ,au soi-disant nom d'une puissance supérieure qui nous aurait dit que c'est comme ça et pas autrement .

    Ne nous dit-on pas dans la religion catholique que nous devons "obéir" à Dieu sous peine de malédiction ?
    N'a t-il donc pas d'épouse et comment et avec qui a-t-il fait un fils pour l'envoyer sur terre pour réparer tous les péchés des hommes?

    Les religions n'ont été inventées que par les hommes , pour les hommes.
    Tout non-croyant ne sera à leurs yeux qu'un impie qu'il faudra éliminer d'une manière ou d'une autre .
    Que de crimes , que de salamalecs faits au nom de la religion , de Dieu ou d'Allah ou de je ne sais qui ( je ne les connais pas toutes ).
    Mais que de crimes perpétrés aussi au nom d'une religion universelle qui s'appelle le fric donc le pouvoir !
    Si comme on nous dit "Dieu a fait les hommes à son image ", je ne suis pas pressé d'aller au paradis.
    Bonne soirée Rosa ...bien au chaud .Lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Bonne soirée:-)

      Supprimer
    2. Coup de grisou, je serai plus nuancé concernant les athéismes (au pluriel).

      Les croyants, c'est "chacun pour soi et Dieu pour tous". Pour un athée, c'est "un pour tous, tous pour un", la croyance étant non une foi, mais un choix individuel. Car tous les dirigeants, notons-le, sont des croyants. Pas d'athées chez eux. Ils croient au moins à l'argent.

      Supprimer
    3. Babelouest , je ne critique pas l'athéisme mais l'excès d'athéisme dont certains en ont fait une contre-religion donc une religion .
      Il n'y a d'ailleurs pas que ça . Il y a aussi tous les intégrismes de toutes sortes , notamment politiques . Les sectes font aussi bien évidemment partie de ces dérives dangereuses.
      Ceux qui nous serinent par exemple à longueur de journée "la france aux français" font aussi partie de cette catégorie de gens pour qui tout passe par le prisme de ce dieu nationaliste .
      Le danger ce n'est pas telle ou telle religion . On y "adhère" ou pas , le danger c'est le pouvoir de lavage de cerveau qu'elles peuvent avoir et donc les conséquences sur le comportement humain .
      Et bien évidemment plus elles sont puissantes et plus elles sont dangereuses.
      L'athéisme poussé à l'extrême l'est tout autant .
      Je l'écrivais chez Juan "je connais autour de moi des gens croyants mais qui ne savent pas en quoi ...je fais partie de ceux-là" . Ils n'ont pas mis de nom sur CES fois qu'ils ( ou elles) ont en eux .
      Car ce n'est pas toujours le raisonnement ou l'analyse froide des comportements qui nous fait penser aux autres mais aussi tout simplement parce qu'on peut avoir la foi que les choses peuvent changer et que les hommes ne sont pas tous des salauds.
      Après tout nous disons à peu près la même chose puisque nous parlons de "croyance"

      Supprimer
    4. joseph9/15/2012

      je suis assez d'accord avec l'intégrisme des athées.
      De nombreux communistes fustigent les religions tandis qu'ils croeint dur comme fer à leur idéologie, de la même manière, qu'on peut croire en Dieu.

      Supprimer
    5. Baptiste N.9/15/2012

      Pour ma part, j'irai même plus loin en disant simplement, que tout Homme a la foi. Il ne s'agit pas nécessairement d'une entité déifique, le simple fait de vivre comporte le fait de croire.
      Car sans croyance, il n'y a pas de vie ! Même ceux qui ne croient pas, semble malgré eux, croire en leur absence de croyance. Éternellement Sartre(S), voir : "choisir de ne pas choisir, c'est en encore choisir."

      Pour le "S" oui car ils sont plusieurs, l’intéresser comprendra :p

      Supprimer
    6. Anonyme9/15/2012


      De Woody Allen:

      "Si Dieu existe, j'espère qu'il a une bonne excuse"

      "La question est: existe-t-il un Paradis après la mort, et y trouve-t-on facilement un plombier?"

      EA

      Supprimer
    7. @ EA
      Un paradis après la mort est un non-sens. Soit on s'y retrouve avec des personnes qu'on n'a pas appréciées sur terre, et la cohabitation risque d'être difficile. Soit on oublie tout au cours du passage, y compris sa propre personnalité, et où est l'intérêt ? Et quid du contact avec ceux qui ne sont pas encore morts, voire pas encore nés ? Voir s'accomplir des erreurs par ceux qui restent, y compris des proches, ne peut guère apporter le bonheur. Ou alors tout est coupé.

      Le plus simple n'est-il pas que tout s'arrête ?

      Supprimer
    8. Baptiste N.9/16/2012

      Ce n'est pas seulement le plus simple, c'est (pardonner mon totalitarisme) ainsi. Si tout commence, il faut que tout finisse. A chaque instant nous faisons, l’expérience de la mort, ne serais ce qu'à l'échelle de nos cellules, face à l’infinité des possibles, que par nos choix nous dépassons.

      Bref, j'aime "vraiment beaucoup" votre intervention. Vous (vous) posez des questions, j'aime cela.

      Supprimer
  5. Baptise, oui, bien sûr, chaque humain croit en quelque chose. Ne serait-ce qu'en l'humain lui-même. Sinon, sa vie même s'arrête.

    En revanche, certains choisissent de ne pas croire en ce que les médias, les prêcheurs, les politiciens (c'est pareil, non ?) voudraient qu'ils croient. Ce sont les libres penseurs. Forcément isolés, car ne pouvant faire du prosélytisme sans imposer à d'autres ce qu'ils ne veulent pas subir des autres. Forcément indépendants, puisque leur horizon moral n'est pas celui des autres. Pas forcément solitaires, s'ils sont en même temps altruistes, et acceptent des autres qu'ils pensent de façon différente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Baptiste N.9/16/2012

      Oui, certes oui. Bon je suis d'accord sur l'idée, sur tout d'ailleurs. J'ajouterai qu'on ne peut échapper à une quelconques conditions, déterminante.
      Que l'on est toujours le produits de quelque chose qui nous précède, et que chaque idée, n'est pas notre idée, qu'importe l'innovation qu'elles semblent comportés, nous sommes donc moins parents d'une idée, que cette dernier ne l'est de nos apparentés.

      Mais, je ré-interprète vos propos néanmoins, ils existent des gens qui penses en marge de ce qui est communément appeler "Doxa", ce que je vois.
      Mais le plus difficile dans tout cela, n'est pas tant de penser différemment, mais de savoir si ça l'est.

      Bref, encore, ici, quelques pistes, maigres toutefois.

      Supprimer
  6. Pour répondre à Joseph : je ne pense pas que prendre pour exemple d'athées des communistes soit vraiment adéquat.

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme9/16/2012

    Je ne pense pas qu'on puisse "expliquer" ce lynchage après seulement quelques jours. Il faut laisser le temps à l'enquête (autorités nationales, américaines, journalistiques, etc) et s'interdire tout raisonnement prématuré, à mon humble avis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut aussi, oui.
      Je n'ai jamais dit qu'on ne se trompait jamais.
      C'est juste que je l'ai ressenti comme cela, connaissant bien la géopolitique et la culture de cet endroit. Après, on verra.

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer