Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mardi 25 juin 2013

Billet anti-crise de journée occupée

Demain, quand vous me lirez, car j'écris ce billet la veille, je serai occupée, très occupée.
Comme j'ai du lâcher mon blog en novembre un moment pour cause d'emploi du temps très chargé et que je vous ai promis de ne pas recommencer, enfin si je peux, je prépare donc ce billet pour ce jour de mardi.

Je n'ai pas été très gentille ces derniers temps, avec l'actualité. Il faut savoir que si on la commente sans aucun recul, soit on se suicide, soit on va chercher chez la junk de la famille(on en a toujours une ou un qui planque ses lexomils ou son whisky garantie bouffeurs de neurones) sa camisole chimique. Ou alors, comme une abstinente que je suis, on en rit un peu, beaucoup. C'est toujours mieux de relativiser, ça aide.

Enfin, comme je n'ai guère été tendre avec nous-même, je vais donner des pistes et des trucs afin de se dire que la vie, même avec une France en crise, avec 5 millions de chômeurs, une consommation en berne, des usines qui ferment, une bourse qui va toujours mal, cette vie n'est pas si mal.

-astuce numéro une: écouter un album qui donne la pêche, ou la radio des blogueurs, en bas de mon blog, à droite. La musique adoucit les moeurs et fait du bien à la tête. Tiens, j'ai revu cet excellent documentaire sur France 0 au sujet du Cirque du Soleil et de la tournée consacrée à Michael Jackson. Mais vous êtes libre de votre choix. J'aime bien Guershwin aussi, ou ce cher Satch, tout autant que Georges Michael, Chopin. Enfin, trouvez votre musique fétiche.

-astuce numéro 2: faire du sport, de la gym, se promener, bouger ses fesses, en fait. Cela fait circuler le sang, stimule les endorphines, ensuite avec une bonne douche, ça fait du bien, ça aère la tête.

-astuce numéro 3: dites à vos proches que vous les aimez, c'est gratuit et ça paie plus qu'une inscription aux réseaux sociaux.
Autre variante: saluez vos amis des réseaux sociaux et dites-leur aussi que vous les appréciez.

-astuce numéro 4: ne vous prenez pas la tête avec vos soucis, de toute manière, que vous vous rongiez les sangs ou pas, ça ne va rien changer à votre vie. Autant positiver, on n'a qu'une vie, et soit on en profite, soit on tourne en rond comme un hamster dans sa roue, et puis, des fois, on vire réac, et on finit mal, pire on termine en votant FN... La déchéance...ok, je plaisante quoi que...

-astuce numéro 5: mettez-vous aux vide-greniers, allez dans les marchés, ça fait bosser des gens qui sont loin d'être des feignants, chinez, traquez les occasions, en plus vous recyclez. Ne cédez pas aux envies du machin high tech à la mode. Soyez responsables quand vous consommez, et au moins, si vous ne devenez pas riches, vous serez moins pauvre.

-astuce numéro 6: mettez-vous à la cuisine et remballez les surgelés plein de viande de cheval, faites-vous des omelettes avec des tomates fraiches, des poivrons, des oignons et des herbes, au lieu de décongeler un hachis parmentier avec 8% de viande et le reste dont on sait pas ce que c'est. Mangez des oranges, c'est bon pour le moral n'oubliez pas de boire de l'eau, aussi, on ne le sait pas, mais avant on en buvait, du temps d'avant les sodas, bières, et autres...n'oubliez pas les produits laitiers, les bons fromages qui puent, la vraie charcuterie de qualité. En plus, on fait tourner l'économie locale aussi.

-astuce numéro 7: regardez le ciel et la nature, c'est beau et c'est gratuit. Si vous habitez en ville, pensez aux parc, aux jardins, il y en a toujours dans les parages, même en prenant le bus.

-astuce numéro 8: privilégiez la qualité de vie au salaire élevé, si vous avez le choix. Si vous n'avez pas un gros salaire, dites-vous que certains s'empoisonnent en travaillant trop et perdent leur famille, avec l'obsession de la richesse. Dites-vous simplement qu'il y a toujours plus riche mais aussi plus malheureux que vous.

-astuce numéro 9: de temps en temps, lâchez les actualités, la télé et le web pour un bon bouquin

Voilà, en espérant vous avoir distrait un peu et changé les idées.
Et vous, c'est quoi, vos trucs anti-déprime et anti-crise?

Je tague Nicolas , Juan , Bab, afin de savoir quels sont leurs astuces afin de garder la pêche et le moral

4 commentaires:

  1. Oh moi je n'ai que deux "astuces" que j'ai toujours appliquées avec la plus grande rigueur ou plutôt deux phrases que je me répète chaque fois que je sens le spleen monter , celle qu'un papy philosophe avait prononcée:
    "Dans la vie , j'ai toujours eu comme ambition de ne jamais céder à la tentation d'être riche , et bien je peux dire que j'ai grandement réussi!"
    et puis celle de ma grand-mère
    "pas riche mais propre" ( au propre comme au figuré si je puis dire)
    Et bien je crois que ce sont ces deux phrases qui ont enjolivé ma vie .
    La musique, les petites fleurs, l'air iodé ( un peu pollué quand même) , l'activité ( pas trop non plus), etc... c'est ce que je pratique tous les jours .
    Mais il reste malgré tout des moments où l'absence de nos cher(e)s disparu(e)s pèse plus fort que toutes ces belles volontés.

    Très bonne journée Rosa (un peu agitée d'après ce que j'ai cru comprendre?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'était assez épique, oui :-)
      That's life, comme on dit. Bonne fin de soirée à toi!
      et sympa les astuces:-)

      Supprimer
  2. Merci, pour les conseils très avisés ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Mon grand-père disait souvent "Pas riche, mais benaise !" en patois local, il prenait la vie tout doucement, il était heureux ainsi. Il m'a apporté beaucoup, à voir le bon côté des choses.

    Oui, certains jours moi aussi, des absences, une surtout, me pèsent. Alors, selon les humeurs, j'écoute de la musique (de préférence antérieure au XIXe siècle, voire au XVIIIe), ou je vais en ville voir du monde, discuter pendant une heure ou deux devant un verre de blanc qui ne baisse guère avec le patron et les habitués d'un très vieux bar que je connais, ou encore je prends la voiture en direction de Notre Dame des Landes (maintenant qu'il n'y a plus d'hommes en bleu, c'est plus facile) et de sa nature sauvage.

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer