Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

dimanche 16 juin 2013

Comme @jegoun, critiquons le Pape pour sauver les trolls de l'extinction

Ah, certains s'embêteraient tant sans nous, obligés de nous troller afin de paraitre spirituels...c'est quand même énorme...
Nicolas a très bien expliqué le phénomène.

Je vais quand même mettre ma petite contribution:
Des députés sont allés au Vatican recevoir la bonne parole, et on les a exhortés à abroger des lois si elles n'étaient pas catholiquement correctes, vu que le Pape n'a fait aucun discours afin de désavouer les propos de Barbarin et Jean XXIII qui ne veulent pas du mariage pour tous, qui ne dit mot consent, et ainsi ce fait divers renforce la croisade des CIVITAS et autres joyeux drilles contre cette loi républicaine votée, exacerbant les agressions homophobes et le climat de haine....

J'ai pourtant, en tant que défenderesse de la liberté de croire, dit du bien de ce nouveau Pape, à de nombreuses reprises, ici et sur Twitter.

Mais le fait d'avoir appuyé là où cela fait mal a provoqué une attaque de trolls...faisant comme ce que François le pape a fait : juger la République et vouloir influer sur ses institutions, mais ne supportant pas le jugement en retour...

En fait, je suis toujours stupéfaite qu'on soit capable de juger et condamner la pensée complexe de l'autre sur quelques mots compris de travers, parce qu'on aurait l'outrecuidance de critiquer un homme, un simple homme, ni saint ni père pour au  73% de la population mondiale, un chef d'une religion comme les autres pour certains, un gourou qui a réussi pour d'autres. Clairement, pour moi, c'est juste un homme parmi les hommes, ni mieux ni moins bien, d'origine argentine, ayant vécu une dictature, se retrouvant à la tête d'un mini-état, coopté arbitrairement par les siens, oligarque, survivance féodale d'un autre genre, toléré comme un accident de l'histoire, qui possède une banque et une bibliothèque....bof...

En tant que passionnée par les religions, il m'intéresse comme sujet d'étude, c'est vrai.  En tant que croyante, respectant les textes religieux et aimant m'y plonger, je n'ai aucun besoin de son avis ou de sa permission de réfléchir quand je lis l’Évangile,  et que j'y trouve ma vérité, en usant de mon libre-arbitre.

A-t-on le droit de le critiquer? Bien sûr que oui, d'autant plus qu'il est censé représenter un système qui pour moi, comme pour d'autres, dénaturent le message philosophique humain que les Écritures défendent pourtant. Il est donc responsable des abus de l’Église catholique.
Nous sommes en République.

Pourtant, quand j'ai critiqué certains musulmans comme Chalgoumi, Blancho, Tariq Ramadan, les soutiens de la manif pour tous, je n'ai pas eu d'attaques ou d'agressions trollesques...

Étonnant, non?




8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Chacun son tour, oh! ne prive pas les copines!

      Supprimer
  2. Ah, si les parlementaires avaient le sens de l'humour...
    À peine revenus du Vatican, ils twitteraient au pape "Message reçu cinq sur cinq: oui, rien n'empêche que des lois votées puissent être abrogées!" et ils déposeraient une proposition de loi abrogeant toute forme d'aide à toutes les écoles religieuses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chiche!
      je trouve aussi :-)

      Supprimer
    2. Je viens d'en faire un billet sur mon blog (que seul le Pape vous interdit de mettre sur votre blog'n roll, soit dit en passant...)

      Supprimer
    3. C'est à dire que je ne mets sur ma blogroll, soit des petits blogs qui sont minuscules en terme d'audience, mais qui sont intéressants, soit des blogs avec qui je fais un échange de liens.
      Et vous n'avez pas de blogroll :(

      Supprimer
    4. mettez une blogroll, mon blog et je me ferai un devoir de vous y mettre, sans souci

      Supprimer
    5. Je ne sais pas mettre un blogroll, c'est Marianne qui m'a fabriqué mon blog.
      Bon, tant pis.

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer