Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

jeudi 4 juillet 2013

Sarkozy ose tout, même démissionner du Conseil Constitutionnel

On l'a vu, les comptes de campagne de l'UMP sont définitivement rejetés. Bon, je ne vais pas m'étendre dessus bien longtemps: je trouve cela dommage par rapport aux militants de ce parti, qui se sont démenés durant cette campagne, et c'est quand même un des grands partis de France, même si je trouve qu'il est tombé bien bas, depuis quelques temps. Je crois donc que les militants UMP devraient demander des comptes à leurs dirigeants, pas qu'on lance des souscriptions afin de régler les trous dans la caisse. Comment se fait-il qu'on ait rejeté les comptes de campagnes de la Présidentielle, et répondre de manière exacte à tous ces petites gens qui ont collé des affiches, organisé les meeting, nous casser les pieds sur Internet, c'était de bonne guerre, qui ont mouillé leur chemise pour amener leur candidat au deuxième tour...

Et le voilà qui démissionne!
Nicolas Sarkozy, membre à vie du Conseil Constitutionnel, ce qui se doit d'être un honneur, démissionne.
Et bien, j'espère qu'il ne va pas tenter sa chance en 2017! Je trouve cela franchement déplacé. D'accord, beaucoup se demandaient ce qu'il y foutait. Mais c'est un camouflet vis-à-vis du Peuple Français et de ses institutions.

Il y a aussi d'autres choses qui sont troubles dans l'attitude de Sarkozy: il aime se promener partout dans la planète et être payé au plus offrant pour des conférences qui ne vont pas faire de lui le prochain Nobel en économie. On sait qu'il est environné par des Affaires de toute sorte.On n'a toujours pas élucidé son rôle au sujet des différentes Affaires Khadafi, si oui ou non, il aurait reçu de l'argent de l'ex-dictateur, et pourquoi est-il vraiment allé en Libye...

Nicolas Sarkozy, décidément, est aussi franc qu'un âne qui recule dans son comportement.
En fait, il ne peut pas démissionner du Conseil Constitutionnel, il ne retrouvera pas sa liberté de parole, contrairement à ce qui est prétendu, il aura juste le droit de sécher les sessions de travail.
Et bien entendu, il va continuer à être payé... à rien foutre...
A la santé des cons qui paient! A moins qu'on fasse comme avec Chirac, et qu'on ne lui verse ses émoluments. A bon entendeur...

7 commentaires:

  1. Si vous dîtes vrai, et je vous crois car vous êtes très bien informée, les bras m'en tombent

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas s'il peut démissionner définitivement (j'ai ce débat avec Nicolas Jégou sur son blog ), mais il peut se mettre en congé (en ne touchant plus les indemnités correspondantes à sa fonction) s'il veut retrouver sa liberté de parole et d'action politiques, comme l'a fait Giscard de 1981 à 2004.

    RépondreSupprimer
  3. Il semble bien que la remarque d'Élie Arié est confirmée. NS ne peut pas réellement démissionner, mais effectivement se mettre en congé. En revanche, il serait très malséant qu'il revienne de congé plus tard, après avoir dit ce qu'il voulait dire. Ce serait trop facile.

    Cependant, je doute qu'il soit très assidu, de toute façon, aux délibérations du Palais Royal.

    RépondreSupprimer
  4. Il ne peut démissionner car cette fonction est a vie. Le droit de réserve il le doit. Ce n'est pas prévus dans la constitution de démission. C juste un effet d'annonce sur le moment et tourne en boucle sur télé et radio. Il peut demander a ne pas siéger. Déjà il ne siéger plus depuis les affaires.

    RépondreSupprimer
  5. l'appel aux dons va couter à l'état,qui fait une réduction de 66% en crédit d'impot sur le montant versé.Celà me met en colère !! la France a assez donné aux politiques véreux
    Hélène Karyotis

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer