Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

samedi 31 août 2013

Syrie: la contagion démocratique aux USA

Bem, vla Obama qui va faire comme Cameron, demander le vote du Congrès, avec le Tea Party en embuscade qui déteste tout ce que fait Barak...et les manifestations dans les rues qui s'amplifient contre l'intervention: le slogan, Not our fight!

Cela repousse à au moins 10 jours la décision des USA.
Un vrai coup de tonnerre, c'est la première fois qu'un président Américain fait ainsi. Il efface ainsi une de ses prérogatives, du jamais vu!

Retrait après un baroud d'honneur? Sérieux démocratique?

Bon maintenant, on fait quoi? Que va faire Hollande? On y va tout seul? Chiche?
Je plaisante.

Borloo demande un vote du Parlement. Bon, c'est Borloo aussi.

En attendant...ça se massacre toujours en Syrie.
Lorsque il était question d'une attaque imminente, les rebelles avaient de nouveau quitté la table des négociations, sûrs de leur fait, en tout cas, c'est comme cela que cela se présente.
Et si on négociait vraiment? Avec des interlocuteurs de  bonne foi? Si on laissait un peu les inspecteurs de l'ONU faire leur travail?

Que de questions que doivent se poser la diplomatie française...je voudrais pas être dans la tête de Hollande ce soir...

9 commentaires:

  1. "Contagion" et "démocratie" ça ne va pas ensemble Rosa!

    Disons que quand on ne sait pas quoi faire on s'en remet toujours au "peuple" ou à ses représentants. Le reste du temps on décide allègrement pour lui. Rappelle-toi Sarkozy et sa conception du vote Non au référendum.
    La situation en Syrie est un vrai casse-tête et jusqu'à maintenant personne n'en détient la clef.
    Faut-il y aller et pour faire quoi ? Faire semblant de "punir" avec ces fameuses "frappes chirurgicales" qui ne donneront rien ou tueront peut-être des otages qu'Assad aura placé là tellement il aura été averti à l'avance?
    Ou ne rien faire comme pendant ces derniers mois ?
    Le "gazage" est quelque chose d'ignoble mais le massacre avec bombes et armes lourdes l'est tout autant . Y-a-t-il des guerres "propres" et d'autres qui ne le seraient pas?
    La souffrance est-elle pire lorsqu'on a les poumons brûlés ou la moitié du corps arraché ? Je n'en sais rien je n'ai jamais essayé, heureusement, mais ce que je sais ce sont des humains qu'on massacre..dans les deux camps et ce sont les innocents qui trinquent à cause de l'envie de pouvoir de dictateurs laïcs ou religieux.
    Faut-il y aller ou pas? "Punir" un dictateur laïc pour laisser le pouvoir à un dictateur religieux?
    Effectivement je n'aimerais pas être à la place de Hollande en ce moment .
    Mais peut-être demandera-t-il l'avis lui aussi de l'assemblée qui s'empressera de lui dire qu'il ne faut pas y aller parce que le grand frère américain n'est pas chaud et le petit frère anglais non plus.
    Ainsi "l'honneur" sera sauf..tout le monde se sera débiné ...démocratiquement.
    Et les gendarmes du monde déserteront des zônes de non-droit international ..tiens ça me rappelle quelque chose, à plus petite échelle évidemment.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois sincèrement qu'on est arrivé à une spirale infernale et qu'on ne peut rien faire, sinon envenimer le problème.
      Et ce sont toujours les mêmes qui paient.
      L'ingérence humanitaire et militaire ont atteint les limites de l'absurde.
      La Libye, devenue une base des terroristes pour semer le chaos en Afrique, est un des problèmes que nous avons créé.
      Je le répète, la seule solution est une réelle négociation entre l'opposition démocratique et Assad. Personne ne s'en soucie vraiment.
      Intervenir? C'est effectivement l'envie qu'on aurait.
      Tiens, en Palestine, pourquoi n'intervenons-nous jamais? Pourquoi laissons-nous négocier (oh imposer ses vues unilatéralement) Israël en se demandant pourquoi cela ne marche pas?
      A-t-on la réelle certitude que le gaz sarin a bien été utilisé par Assad? Que ferions-nous si ce sont les rebelles?
      Qui a créé le concept de gendarme du Monde? Qui a laissé des zones de non-droit s'instaurer?

      Supprimer
    2. Ah oui, et le titre est ironique.
      Je crois sincèrement qu'Obama a fait le bon choix en demandant l'avis du Congrès et qu'on devrait soumettre en France afin de savoir réellement ce que nos députés pensent le choix de l'intervention.
      Car, une fois décidée, tout le monde valide par patriotisme. Déjà, certains s'emballent.
      Je demanderais aussi un référendum car si on tue ou libère dans une guerre, on le fait en notre nom, ce n'est pas anodin. L'armée française représente tous les Français dans ce cas-là. On a une responsabilité à assumer.
      Facile de se raccrocher derrière les actes du^Président pour leur reprocher ensuite, car c'est ce qui se passe en général: l'union sacrée ne le reste pas longtemps quand la guerre ne se fait pas sur notre sol.

      Supprimer
    3. errare:
      soumettre au Parlement la décision de l'intervention.
      se raccrocher derrière les actes du président pour les lui reprocher ensuite.
      désolée pour les fautes dues à la fatigue.

      Supprimer
  2. Des "interlocuteurs de bonne foi", ce n'est pas ce qui manque, dans une guerre de religion...Mais quand la foi n'est pas la même, l'accord est impossible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste mais on a le devoir d'essayer aussi, je crois, non?

      Supprimer
  3. Et dire qu'il n'y a pas si longtemps, en 2008, le "tyran Bachar" était l'invité d'honneur du 14 juillet.
    http://www.lalibre.be/actu/international/le-tapis-rouge-a-paris-pour-assad-l-encombrant-passe-5226eeb33570934083d2e5e4

    RépondreSupprimer
  4. Petite rectification, Barack Obama ne renonce pas à l'une de ses prérogatives, il applique le droit américain.

    Le War Powers Act 1973 lui interdit en effet d'utiliser la force armée sans l'autorisation du Congrès, sauf si l'engagement est de courte durée (moins de deux mois). Puisqu'il semble irréalisable de régler le conflit syrien en deux mois, il a besoin de ce vote. Comme Bush en a eu besoin pour partir en Irak.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ces éclaircissements! tout élément intéressant est le bienvenu!

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer