Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mardi 15 octobre 2013

La culture des êtres humains jetables

Ainsi va notre société et ce début de siècle. Il en est ainsi des choses comme des gens.

Témoin le fait qu'on a tout le mal du monde à trouver un réparateur pour un téléviseur, une machine à laver, etc...tant et si bien qu'on pousse à racheter et jeter.

Témoin le marketing d'une firme comme Apple, qui vous sort un nouveau modèle tous les ans, afin de vous faire racheter et jeter.

Témoin les divorces, les gens seuls, les inconstants qu'on a tous croisé une fois dans sa vie, qui sont insatisfaits et vivent leur vie affective comme un repas au Macdonald.

Témoin les vendeurs, les distributeurs, les cartels qui vendent hors de prix, en prenant les consommateurs en otage aussi, car celui-ci n'a guère le choix que de s'endetter pour une voiture, une maison et maintenant pour un frigidaire...et les sociétés de crédit qui usent leurs pauvres usagers comme on presse un citron, puis on le jette au surendettement, à la rue, dans une surenchère stupide, il y aura toujours un pauvre à plumer, c'est interchangeable, comme un kleenex.

Témoin aussi l'ouvrier, l'employé qu'on licencie, de toute manière le jeter au chômage, c'est pas grave, il y en a plein quand on,délocalise, des travailleurs à prendre, puis jeter, le monde est vaste,

Pendant ce temps, on oublie qu'il y a des principes, des manières de vivre qu'on a tort de vouloir jeter aux oubliettes.

Je crois que les choses évolueront différemment dans quelques temps. Sans doute cela se fera non sans mal, non sans heurts.
Mais cela va changer, les gens deviennent plus lucide, moins matérialistes, car en fait, la seule chose qu'on ne peut jeter, c'est ce qui n'est pas matériel.

3 commentaires:

  1. Une question qui n'en est pas une : l'humain jetable : oui ; mais le travail pour seul but de "fourguer" des jetons/argent à une table de jeu économique et ainsi nourrir une famille ; le travail-klleenex qui ne sert à rien sauf à "passer au travers des êtres" _ ils souffrent et meurt parfois juste en dilettante. Ils sont illusions comme leur activité, sans même se rendre compte de sa vraie valeur : se sur- ajouter aux autres en un tour, une totalité, qui devient ainsi zérotée en une moyenne quelconque _ statistiquement comprise mais absurde, purement mathématique. Je compte pour quelqu'un, quelque part, donc je suis.
    IL y en a que cela rassure de ne pas crever comme des chiens ... en plus.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis beaucoup moins optimiste sur l'avenir que vous:

    http://www.marianne.net/Mort-aux-vieux-_a225475.html

    RépondreSupprimer
  3. Bien sûr, l'être humain qui n'est pas l'un de ces esclavagistes modernes, est par définition jetable puisque identique au précédent et au suivant. Sauf que ce n'est pas vrai. Il y a de la part des stupides (oui, vraiment stupides) maîtres du monde un incroyable gaspillage de talents multiples, dont ils n'utilisent que quelques fractions à l'image de leur cerveau obtus.

    Il n'y a jamais eu autant de richesses extraites, mais la proportion de ces richesses extraites ou humaines n'a jamais été autant jetée en un gaspillage monstrueux. Les "élites" ne sont en fait que des êtres petits, frustrés, dont le seul souci est d'accumuler du Pouvoir à l'état brut. Ce sont eux qui devraient intégrer les asiles psychiatriques, plutôt que de nuire à tous inutilement, y compris à eux-mêmes sans doute.

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer