Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

jeudi 27 février 2014

La cigarette électronique fait bien baisser le tabac mais reste méconnue.

Hier, c'était mis partout dans les médias:
Un recul d'environ 4 milliards de cigarettes vendues, une hausse modérée du tabac à rouler (2,6%) et des baisses de 7,6% constatées en général.
C'est vrai: dans ma famille proche, deux se sont mis à la e-cig sans qu'on se concerte.
L'une a stoppé le tabac, comme moi et l'autre a baissé sans arrêter.

Dans les forums, contrairement à ce qui a été annoncé, 1% n'a pas arrêté le tabac, non, on observe que 75% des vapoteurs ont totalement arrêté .

Les effets constatés sur 10 ans sont une irritation modérée des yeux et de la gorge. Une partie des médecins commence à réellement indiquer ce produit comme un moindre mal, une substitution au tabac. D'ailleurs, la vapeur se désagrège quand on vape, et on ne pollue pas l'entourage.

Je confirme qu'on ne se transforme pas en machine à tuer, suite à l'usage de la cigarette électronique, en prenant sa voiture, qu'on ne devient pas agressif et violent, et qu'on ne tombe pas dans un coma vapotique. Ceci afin de dire que si on traitait ceux qui boivent de l'alcool comme les fumeurs ou les vapoteurs, qu'est-ce que ce serait...On ne verrait plus d'élu cuver son vin en séance, faut dire...Il parait que les bars des Assemblées sont bien fournis en alcool...
A quand verrons-nous une virago hystérique hurler sur un buveur de whisky à une terrasse de café...sans doute jamais, la virago picole aussi, faut dire...humour...mais qui se gêne et ne boit pas de verre en présence des enfants ? Bonne question...
Afin de clarifier les choses, je suis pour qu'on laisse picoler en paix quand ça ne gêne personne.


Alors, non, la cigarette électronique n'est pas un usage anodin, on le sait tous, et on ne la proposera pas comme un bonbon, c'est stupide de se mettre à la vape si on n'est pas un ancien fumeur, non, ce n'est pas un processus de sevrage, mais plutôt une substitution bien moins dangereuse, d'autant plus qu'on développe une aversion des odeurs du tabac, et du tabac en général. On ne veut pas qu'on rembourse la e-cig. On veut qu'on nous laisse vapoter tranquille.
Ce serait bien d'arrêter de faire passer les vapoteurs pour des apprentis sorciers, nous avons en moyenne entre 30 et 55 ans, sommes responsables et conscients des risques, sommes en général ceux que les politiques convoitent pour leurs votes.
La vape, pour ceux qui aiment, car certains fumeurs n'adhèrent pas, est une habitude agréable, ludique et qui est susceptible de créer emplois et dynamique économique, sauf si on fait tout pour la brimer .


J'annonce donc officiellement avoir adhéré à l'AIDUCE.


32 commentaires:

  1. Je fais partie des gros fumeurs (35ans de tabagisme forcené!) auxquels la vape a permis de quitter définitivement la clope! mon fils et un ami -pas convaincu au départ- ont eux aussi essayé et eux aussi ont lâché la clope! pourquoi tant d'acharnement contre la vape? principe de précaution nous rabâche-t-on! impossible d'y croire quand on sait qu'aucune des 114 études sur le sujet actuellement publiées n' est jamais évoquée! HEUREUSEMENT qu' AIDUCE est à nos côtés pour que nous puissions espérer nous faire entendre bientôt!

    RépondreSupprimer
  2. Hier alors que les médias en ligne annoncent un net recul de la consommation de tabac la Commission Européenne vote un texte qui pourrait bien reléguer aux oubliettes les totottes électriques sous leurs formes actuelles, comprendre Ecig ;-)... Lorsqu'on mène une enquête on cherche d'abord à qui profite le crime.
    Comprendre qui pourra...

    RépondreSupprimer
  3. J'AI BIENTOT 44 ANS JE FUMAIS DEPUIS L'AGE DE 15 ANS (1 paquet par jrs) ET LA CA FAIT PLUS D'1 AN QUE JE VAPOTES J'AI TOUJOURS DU MAL A ME RENDRE COMPTE QUE JE NE FUMES PLUS DU TOUT DEPUIS ET CA GRACE A LA CIGARETTE ELECTRONIQUE QUI POUR MOI N'A EU AUCUNS EFFETS NOCIFS ET BIEN AU CONTRAIRE....JE ME SENS BIEN EN TOUT POINT DE VU MEME MON CARACTERE C'EST AMELIORE ET MON COMPTE BANCAIRE AUSSI !!....TOUT LES AMIS QUE J'AI INITIE A LA VAP' ME REMERCIE ET ONT ETE/SONT BLUFFES PAR LA E-CIG....ENFIN TOUT CA POUR DIRE QUE CERTAINS SE PERMETTENT DE PARLER DANS LE VIDE DE CE QU'ILS ONT LU OU ENTENDU A TORD ET SANS CONNAITRE LES EFFETS REELLES QU'APPORTE LA E-CIG....ALLER J'ARRETES SINON J'ECRIS UN ROMAN....lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est le vapotage qui vous fait écrire en majuscules à peu près illisibles ? Effet secondaire inquiétant…

      Supprimer
    2. Non, c'est son clavier. Laissez tranquille mes commentatrices, dis donc, vous!

      Supprimer
    3. Didier vous avez raison faut que je me corriges c'est une mauvaise habitude qui date....Mais aucun effet secondaire car je l'ai toujours fait mais vous voyez comme je veux froissé personne LA VAPE CA A DU BON !...... Merci Rosa;

      Supprimer
  4. Gros fumeur pendant plus de 30 ans, je vape depuis la mi mars 2013 et complètement arrêté de fumer en avril 2013. Je ne suis pas devenu un extra-terrestre, je n'ai pas pris de poids, j'ai par contre retrouver beaucoup de souffle, je ne tousse plus comme un marteau piqueur à chaque instant et le soir quand je me couche, ma respiration à la Dark Vador a complètement disparue. Oui le fait de vaper me fait du bien et je suis maintenant en train de diminuer mon taux de nicotine de mes liquides sans pour autant devenir plus nerveux et insomniaque. Voilà pour ce qui est mon avis personnel, bonne journée à toutes et à tous.

    RépondreSupprimer
  5. LENI
    Je vape depuis 2 mois et c'est fantastique!

    Plus troublant que mon cas perso celui de mon papa : 75 ans dont 60 de tabagisme ( 2 paquets de Chameaux/jour) .Il s'est mis à la vape pour faire comme moi ! Plus une seule clope au bout de 15 jours, dégoûté du tabac, son emphysème ne s'en porte que mieux et lui aussi....Freiner la vape correspond pour moi à de la non-assistance à personnes en danger....Et ça c''est UN CRIME !!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Gros fumeur depuis 40 ans, j'ai la ferme intention de continuer jusqu'au cancer terminal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait quand même froid dans le dos ta réaction !
      Libre à chacun de faire ce qu'il souhaite...

      Supprimer
    2. Faut pas faire attention à Didier Goux, c'est le troll officiel de ce blog.

      Supprimer
    3. Chacun fait ce qu'il veut, et donc s'il a envie de fumer, c'est aussi sa décision.
      Il faut ajouter qu'il a un humour assez personnel, faut dire.

      Supprimer
    4. L'idée n'est pas forcément mauvaise mais moi j'ai choisis de vérifier s'il était possible d'avoir un cancer Hi-tech et si le résultat est de ne pas avoir de cancer du tout probablement que mes proches en seront ravis. Il faut bien des cobayes, je suis porté volontaire pour les futurs générations! Mais vu comme ma santé et mon souffle s'améliore au fil des mois de vapes je crois que je vais vivre plus vieux que prévu initialement ;-)
      Ps: il y a un peu de second degré dans ce commentaire n'allez surtout pas croire que la cigarette électronique provoque des cancers, celle-ci ne contient aucun cancérigène et il n y a aucune combustion donc théoriquement...

      Supprimer
  7. Effectivement c'est un moindre mal, et même s'il y a des risques, la responsabilité des politiques est de soutenir le procédé le plus efficace et le plus anodin de lutter contre le tabagisme. Sinon, il risquerait d'être accusé d'orienter leurs actions en fonction des conséquences financières (taxes) et pour servir les lobbyings des firmes du tabac. Après, on est d'accord, il faut encadrer la cigarette électronique et veiller à ce qu'elle ne tombe pas dans les mains des plus jeunes.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjours, en septembre 2013 je fumais depuis 15ans 30L&M/jour, depuis cette même date j'ai totalement arrêter de fumer du jour au lendemain grâce à la cigarette électronique et c'est un réel bonheur. Jamais je n'aurais cru ça possible mais cet arrêt a été très facile et sans la moindre frustration. Je terminerai par remercier Rosa pour son article et lui souhaiter une bonne continuation ;-)

    RépondreSupprimer
  9. 1ère clope à 14 ans et fumeur pendant 33 ans, me voilà débarrassé de cette addiction grâce à la e-cig. Et ceci du jour au lendemain grâce à un taux de nicotine adapté à ma consommation. La e-cig m'a permis de ne ressentir aucun manque comme lors des X tentatives précédentes. Le nom de "e-cigarette" est sûrement mal choisi et prête à confusion avec la véritable cigarette. Pourtant, la production de vapeur n'a absolument rien à voir avec la combustion du tabac, hautement cancérigène. Comment les élus européens peuvent-ils ignorer cette nouvelle façon efficace de se débarrasser du tabac ? Qu'on nous laisse vaper en tant qu'adultes responsables et pleinement conscients de cette pratique. Ah oui... pour l'instant, la vape ne rapporte pas autant que les taxes générées par le tabac à nos hautes instances. Ceci expliquant peut-être cela ?

    RépondreSupprimer
  10. On peut comme la majorité des vapoteurs ici, 17 ans de "tueuses" avec une conso moyenne d'environ 1 paquet par jour, voir un peu plus le we. Cela fait 4 mois maintenant que je vapote et 4 mois que je n'ai plus retouché une cigarette, si une fois une m'a bien tenté j'y ai gouté et ai faillit vomir tellement le gout était infecte. A ce jour, mes cheveux sentent le shampoing, mes vetements la lessive et plus le tabac !!!!!
    Maintenant, la e-cig me permet de me passer totalement de la cigarette traditionnelle, sans aucun manque !!! Alors quoi, à vouloir nous brider de plus en plus, que souhaite ce gouvernement? Nous pousser à retourner vers la clope??!! Se serait quand meme comble !!! A moins que ce ne soit les milliers d'euros que l'état ne touche plus sur les clopes que les vapoteurs n'achetent plus .....!

    Sur ce bonne vap à tous !!!!!!

    RépondreSupprimer
  11. " sommes responsables et conscients des risques" : vous avez bien de la chance car, faute de recul, les risques sont totalement méconnus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est conscient qu' il peut y en avoir. Ça va mieux? Il y a 10 ans de recul, faut pas 10 ans pour se rendre compte si un produit est méchamment dangereux. Mais on accepte le fait qu'il puisse y en avoir. Nuance.

      Supprimer
    2. " faut pas 10 ans pour se rendre compte si un produit est méchamment dangereux"
      Bien sûr que si; ce n'est pas en 10 ans que le tabac produit ses effets, il faut bien plus de temps.

      Supprimer
    3. Ne pas confondre estimation des risques, recherches et études scientifiques effectuées et apparition de symptômes graves dus à l'usage d'un produit. L'amalgame pourrait nous faire passer une marche arrière sociétale qui nous ramènerait, qui sait ?, à l'ère de la calèche.
      Ensuite, la ecig n'est pas un produit du tabac, nous nous battons contre cet amalgame (là encore) inepte.
      La vape n'est "peut-être" pas anodine. Mais "peut-être" l'est-elle ? Si je suis votre raisonnement, qui mène à préjuger de conséquences éventuelles et du principe de précaution prôné, nous ne le saurons jamais. Quoique.... Nous sommes des gens adultes et responsables et les produits présents dans nos eliquides sont parfaitement connus (contrairement aux additifs et IMAO divers infiltrés dans la plus grande duplicité par les cigarettiers dans les produits du tabac). Nous insistons d'ailleurs pour un étiquetage et un conditionnement clairs et sécurisés. Le PG, la VG et les arômes alimentaires sont en vente libre. La nicotine (oui, c'est une substance psycho-active) est présente à différents taux clairement indiqués ou carrément absente. Ce n'est pas tant par précaution sanitaire (nous restons très vigilants cependant et adhérons à des Associations) que nous nous battons mais plutôt pour prévenir toutes les dérives commerciales et morales qui menacent ce qui reste encore un phénomène nouveau.
      Alors, comme pour les cigarettes et les produits du tabac, nous somme sûrs et certains des conséquences mortelles, on s'en tient là ? On arrête tout ? On coupe la tête à la vape car elle "peut" présenter des risques ? Je rappelle cependant qu'il est avéré (oui des études ont été faites, quand même) que la vape est des centaines de fois moins risquée que la "fume".

      Supprimer
  12. Fumeur depuis 24 ans et avec une consommation de 30/35 clopes par jours à la fin, je me suis mis à la vapote le 26.10.2013, en me disant "vas y teste tu risque rien". Effectivement au bout de trois jours, je ne fumais plus. Alors si en fait je prenais un risque, celui de ne plus sentir le tabac, ne plus être aigris car je tombe en panne de clopes le dimanche, ne plus me lever la nuit pour m'en griller une, ne plus avoir une haleine de chacal le matin au réveil... Bref je prenais le risque de me débarrasser de la clopes sans aucunes sautes d'humeurs, comme lors de tout mes autres essais. Voila, aujourd'hui je suis un vapoteur heureux, enfin je l'étais jusqu'à ce vote. Mais je me dis que dans une certaine mesure, une réglementation s'impose, depuis quelque temps on voit fleurir tout et n'importe quoi, alors oui, je suis pour une réglementation, mais pas pour une taxation à outrance pour remplir la caisses. Non à la main mise des buralistes!!!!

    RépondreSupprimer
  13. Je trouve ça très bien tous ces témoignages élogieux sur la e-cigarette qui a permis l'arrêt de la cigarette "tout court". Personnellement, ancien gros fumeur qui a arrêté ce poison violent il y a maintenant plus de 20 ans, je me porte beaucoup mieux. C'est vrai qu'au début je l'ai remplacée par ..du chocolat. Eh oui, une addiction en remplace souvent une autre. Mais au fil du temps je me suis rendu compte que cette addiction là avait aussi quelques désagréments et j'ai arrêté tout doucement ( ce n'est pas terminé).

    Je ne suis pas un spécialiste de la "vapote". De mon temps ça n'existait pas . Mais qui dit vapote dit vapeur qui peut donc s'infiltrer jusqu'aux fins fonds de vos bronchioles et y déposer avec le temps ses substances en suspension.

    Je n'ai pas tout compris mais il me semble que dans les e-cigarettes il y a aussi de la nicotine et autres produits à la fraise, à la menthe , etc...Ces produits ne disparaissent pas tout à coup comme par magie, ce sont quand même vos poumons qui les digèrent..ou pas.
    Si la cigarette électronique est un passage obligé pour se débarrasser du tabac et de la nicotine en particulier,je trouve ça plutôt réjouissant. Mais si ça devient le dernier objet à la mode qu'il faut posséder et dont on ne pourra plus se passer alors là j'ai des doutes. Surtout si, comme il est dit, ça donne des idées à beaucoup plus jeunes, d'autant plus qu'on insiste sur le fait que c'est anodin.
    Mais ce n'est qu'une question que je me pose . En aucun cas je ne condamne ceux qui ont "réussi" à se débarrasser de la cigarette, au contraire . Même si au départ je pense que leur prise de conscience et leur volonté d'arrêter a sans doute été aussi forte sinon plus que la vapote elle-même.
    Bon courage à tou(te)s.

    RépondreSupprimer
  14. Merci Rosa,
    Oui la vape est une chose nouvelle. Non la vape n'est pas un effet de mode. Oui, dans vape il y a vapeur. Oui dans ladite vapeur il y a des arômes alimentaires dont on ne sait s'il ne peuvent avoir, à long terme, un effet irritant pour les bronchioles. Pour le propylène glycol et la glycérine végétale, produits connus, analysés et utilisés (y compris dans les industries alimentaires et pharmaceutiques) depuis des lustres, aucune contrindication formelle n'a été relevée.
    Au fait, dans la vapeur, il y a aussi de l'eau.... Les poumons humains ne sont pas des branchies ! Fichtre, y aurait-t-il danger de noyade lorsque l'on vape ?
    Non, je ne considère pas la vape comme un médicament.
    Oui je "pensais" diminuer ma consommation de clopes (25 brunes/jour), avant tout pour des raisons de santé. Ce qui m'ennuyait, en fait, c'était arrêter de fumer. Addiction, peut-être. Plaisir pour les trois-quarts des cigarettes fumées sans aucun doute, nonobstant les effets pervers (odeurs persistantes des vêtements, haleine de chacal, souffle court....).
    Oui, j'ose l'écrire, j'aimais fumer. Ce que je n'aimais pas, c'était la cigarette.
    Alors oui, j'ai pris le risque : celui de me renseigner (en profondeur) sur la vape pour essayer ce nouvel engin révolutionnaire.
    Oui, j'aime vaper. C'est mon plaisir (au même titre que le chocolat et quelques autres choses aussi). J'assume parfaitement mes "addictions" : elles font partie intégrantes de ma personnalité. Aucun jugement moralisateur (tels que "une addiction est liberticide pour l'individu concerné") ne me perturbe car je suis moi et j'ai assez confiance en moi pour vouloir être l'unique responsable de mes pensées et de mes actes.
    Non mon but n'est pas d'arrêter la vape (j'aime trop) mais Oui, je suis pour une réglementation et une information intelligentes et responsables.
    Non mon but n'est pas d'arrêter la nicotine. Il se trouve que je diminue le taux, à mon rythme et... selon mes bons plaisir et vouloir.
    Oui, j'avais la volonté d'arrêter la cigarette. Non je n'avais pas envie de me priver du plaisir de fumer.
    Je suis sûrement un contre-exemple. J'ai fumé ma dernière cigarette (sans le savoir) avant de rentrer dans une boutique (vous savez, l'une de celles qui poussent à tous les coins de rue, comme les vendeurs de téléphones il y a quelques années !). Béotienne mais pas ignarde, je suis ressortie avec un équipement qui tenait à peu près la route. D'une heure à l'autre, je suis devenue une ancienne fumeuse. Ma romance nuageuse dure depuis 9 mois.
    Pour ces raisons et d'autres encore que je vous épargnerai, je suis debout, prête à me battre contre des fonctionnaires européens qui veulent m'infantiliser et m'imposer ce qu'ils décident, à ma place, être bon pour moi.

    RépondreSupprimer
  15. Je suis une ex grande consommatrice de menthols (40/jours pendant 30 ans). Mon passage à la vape s'est fait quasi sans y penser : ma dernière cigarette ayant fini dans le caniveau (pas bien : y'a des poubelles, je sais ! ) devant la boutique où j'ai acheté mon premier matériel... et ses petites soeurs sont restées dans leur boite à taper le filtre avec leur cousin le briquet.

    Le but primaire pour moi n'était pas d'arrêter de fumer mais de ne pas avoir à repeindre la maison l'an prochain : à chacun sa motivation.

    @ Didier Goux : si au moins on pouvait faire un enrobage d'une portion d'autoroute grâce au don de vos poumons, ça pourrait être une idée de recyclage sympa. Allez, chiche : vous prenez vos dispositions testamentaires dans ce sens. Ils vont être contents les gérants de la société que vous choisirez : potentiellement, ils pourraient faire des économies. De plus, on pourrait établir des records, faire des comparaisons sur la qualité en fonction des marques etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il adorerait l'idée sauf que c'est un égoïste patenté réactionnaire qui ne pense qu'à lui, te répondrait-il, enfin j'en suis quasi sûre!
      J'ai adoré l'idée cependant sauf que rouler sur un Goux a un côté curieux, quand même...

      Supprimer
  16. Même le pneumologue Bertrand Dautzenberg président de l'Office Français contre le Tabagisme vient de publier un livre en faveur de la cigarette électronique " L'e-cigarette pour en finir avec le tabac ?: Les réponses à toutes vos questions"

    http://books.google.fr/books?id=xnTYAgAAQBAJ&pg=PT4&lpg=PT4&dq=L%27E-cigarette+pour+en+finir+avec+le+tabac&source=bl&ots=TbOqSNzaBx&sig=7d4cRs66_rUEQYLjqaVF749ZXrk&hl=fr&sa=X&ei=ieIQU936LPPy7AaJ_oCYDQ&ved=0CFcQ6AEwBQ#v=onepage&q=L%27E-cigarette%20pour%20en%20finir%20avec%20le%20tabac&f=false

    RépondreSupprimer
  17. La cigarette électronique est tout simplement la meilleure solution pour arrêter de fumer, aujourd'hui les tabacologues se positionnent en sa faveur, tel que Monsieur Philippe Presles, ou encore Madame Agnes Philippe. J'espère vraiment que nos différents gouvernements vont réfléchir en pensant avant tout à la santé, et non au coté financier!

    RépondreSupprimer
  18. Blog sympa, merci pour le partage de l'information. Je viendrai à la recherche de mise à jour. Continuez votre bon travail.

    RépondreSupprimer
  19. selon les dernières études, les cigarettes électroniques sont :
    -95 % moins dangereuses que la cigarette classique;
    -la vapotage passif est une légende
    (les sources sont facilement trouvables sur google...)

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer