Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

lundi 7 avril 2014

Pimp mon gouvernement

Manuel Valls occupe le devant de la scène: il a un pouvoir fort d'attraction pour beaucoup, c'est vrai.
Il est là afin de distraire.


La tentation est forte : cet homme serait une bénédiction pour les humoristes, comme avant Sarkozy. Cet homme serait du pain béni pour les médias.



On est dans la phase Pimp mon Gouvernement:

on se retrouve avec la même bagnole qu'avant, avec un moteur un peu boosté, pimpé, customisé, de tuning, mais qui risque d'être alourdie, Valls , c'est du tuming, avec de grosses roues surdimensionnées, des ailerons qui la rendent lourde, certains rêvent devant , alors que c'est la route qu'il faudrait changer, la direction, le co-pilote, voire même le pilote. L'accessoire à la mode, Valls, cela ne fait pas tout.

Pour l'instant, on n'est pas encore au moment du discours de politique générale de Valls, demain. On connait l'homme, on connait son image, mais il n'est qu'un rouage de la politique, il n'en est pas le moteur.

La politique, c'est une notion qui est tridimensionnelle, au moins.
Elle est nationale, elle est internationale, elle est géostratégique.
Valls ne changera pas la France, tout au plus peut-il aller dans son sens ou la laisser aller.
Valls ne peut rien face au monde et aux forces qui le régissent, tant économiques qu'au niveau des idéaux et des visions politiques différentes qui ont émergées , dans un monde multipolaire, où nous ne sommes plus qu'une singularité, n'en déplaise à Laurent Fabius.

Je ne sais pas si Valls va échouer, comment il va échouer, au fond, il n'est pas seul, au gouvernement, et l'animal politique, passé de Rocard à Ségolène, de DSK à Hollande, a encore moins de principes et de morale politique que Sarkozy, c'est dire. Valls ne dit rien, lui, en ce moment.

Je ne ferai pas de Valls Bashing, je serai vigilante, comme d'autres.

En attendant, Lafarge s'unit à un groupe suisse pour devenir un monstre mondial, dans le domaine des ciments et du bâtiment, sans que personne ne voie les conséquences: en créant une situation de dominance, on donne tous les droits à un futur conglomérat du Tiers Monde, qui risque de tuer le bébé dans quelques temps, comme Mittal l'a fait avec la sidérurgie française.

Dormez, braves gens, on a pimpé votre gouvernement.


5 commentaires:

  1. " et l'animal ...a encore moins de principes et de morale politique que Sarkozy, c'est dire."

    "Je ne ferai pas de Valls Bashing"

    ben voyons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout à fait, ce sont des faits.
      Ensuite, ça n'empêche pas un miracle, s'il arrive à sentir le vent et aller dans le bon sens.
      Voyons! L'angélisme, ça va deux minutes en politique.

      Supprimer
    2. S'il arrive à servir la France, avec ses absences de principes,Tonton l'a bien fait, lui, avec brio.
      Chirac l'a fait en tant que premier ministre. Alors pourquoi pas lui?
      Les hommes politiques ne sont pas des saints, à gauche comme à droite.

      Supprimer
  2. J'aime bien la métaphore de la bagnole : on a la même qu'avant, sur la même route, et on a juste changé le chauffeur.

    RépondreSupprimer
  3. Je comprends mal qu'il reste encore des militants "socialistes" convaincus de l'excellence d'un pareil gouvernement (le plus haut niveau compris). S'agit-il de rails profonds, qui empêchent comme des œillères de voir autre chose qu'un avenir brumeux là, juste devant ? Car bien sûr, ce n'est pas par intérêt. Donc, je m'interroge sur le sursaut de Captainhaka, blogueur équilibré et serein. Il ne s'agit plus de dire : nous allons droit dans le mur ; il commence déjà à tomber sur les épaules et le dos à la suite du choc.

    Au secours !

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer