Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

lundi 4 août 2014

Réfuter les Hoax israéliens en 11 points : debunked!

Vous allez voir que c'est édifiant, sur les mensonges israéliens,  et toutes les affirmations sont étayées par des faits et des liens dignes de confiance.

Je précise que l'auteur de l'article est surement pas un suppôt du Hamas, c'est même le contraire et c'est un rédacteur du Huffington Post en Angleterre.

Ceci est résumé:

1)La Bande de Gaza n'est pas occupée par Israël:

  FAUX:
Israël maintient une occupation de fait, sur toutes les zones sensées être souveraines et continue même de contrôler les registres des naissances! 48 % des terres cultivables sont confisquées...

2)Israël veut un cessez-le-feu mais non le Hamas:

FAUX:
Le Hamas demande la fin du blocus et la libération de prisonniers repris suite à l'échange du soldat Shalit, ainsi qu'un contrôle international sur le port de Gaza, proposé par Kerry, ce qui est refusé par Israël.

3)Seul le Hamas vise délibérément des civils:

FAUX:
C'est même étayé via Navy Pillay, haut commissaire, des enquêtes de l'ONU. C'est même une tactique israélienne, datant du Liban, en 2006, la doctrine Dahiya : on vise le plus possible en faisant le plus de dégâts, même avec des civils.

4)Seul le Hamas est une organisation qui fait des crimes de guerre:

FAUX:
C'est constaté via Human Rights Watch et Amnesty International . Les Israéliens visent délibérément des civils.

5)Hamas se sert des civils de Gaza comme de boucliers humains:

FAUX:
Les journalistes étrangers n'ont jamais rien constaté de tel.
 En revanche, un organisme des Nations Unies, en 2013, a accusé , selon Reuters, Israël, de se servir de jeunes enfants palestiniens comme boucliers humains! et de les torturer!

6)Le conflit actuel a commencé avec un tir de roquettes du Hamas

FAUX:
Hamas n'aurait pas tiré depuis 2012, selon The Times of Israël. Israël, juste avant l'attaque sur Gaza, avait arrêté 800 personnes et tués 9 civils, détruits 1300 bâtiments en Cisjordanie, bien avant les premiers tirs de roquette, qui ripostaient à une frappe aérienne GRATUITE israélienne.

7) Hamas n’a jamais cessé de tirer des roquettes sur Israël

FAUX:
Ce n'est pas le Hamas mais d'autres organisations qui tiraient et le nombre de roquettes tirées étaient les plus basses constatées depuis 2001. Le Hamas faisait même la chasse aux tirs, selon les accords de 2012, que Israël a fini, comme l'Egypte de ne plus appliquer donc acte...

8) Hamas a provoqué Israël en kidnappant et en tuant trois jeunes israéliens

FAUX:
Tous les indices accusent un groupe criminel, selon les uns, marginal, selon les autres, ainsi que le fait qu'Israël savait dès le début qu'ils étaient morts pour des raisons non élucidées.

9) Le pouvoir de Hamas, pas le blocus israélien, est à blâmer pour la crise humanitaire dans la bande de Gaza

FAUX:
 C'est les USA qui l'affirment et un groupe israélien qui le dénonce, entre autres, la pauvreté à Gaza est entretenue sciemment par l'état israélien.  

10) Le gouvernement israélien, contrairement à Hamas, veut une solution à deux Etats

FAUX:
Netanyahou refuse un état souverain en Palestine. Il veut le contrôle sur tout le territoire à l'ouest du Jourdain ( Times of Israël)

11) Tous les analystes sérieux sont d’accord que Hamas et non Israël a commencé le conflit actuel

FAUX:
Israël ne veut pas d'un gouvernement d'union nationale et la violence israélienne vient de la réconciliation des deux parties. Ce sont deux analystes qui le disent dans des médias Américains, dont un juif inscrit dans un lobby américain.

Sources:
En Français
L'original en Anglais   

CE QU'IL FALLAIT DEMONTRER: CQFD. 


1 commentaire:

  1. Leçon d'histoire : https://www.youtube.com/watch?v=hR0G_UEzvNQ

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer