Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

samedi 3 novembre 2012

Valls n'aime-t-il pas les mouvements régionaux ?

Encore une mesure assez incroyable, alors qu'on est censé être dans un nouveau régime, Manuel Valls remet Aurore Martin aux autorités espagnoles.

Cette femme appartient à un parti légal en France, Batasuna, mais illégal en Espagne, elle serait suspectée d'avoir participé à des actions terroristes. Des simples réunions...

Guéant avait déjà dit qu'il ne la protégerait pas. Oui, mais là Guéant, il n'est plus là et Manuel Valls fait le job en remettant Aurore Martin, qui risque 12 ans de prison, à l'Espagne...

Voici ce qu'en dit la Cimade sur Romandie.com:

Une représentante de la Cimade (ONG d'aide aux immigrés), Laurence Hardouin, a rappelé que le président François Hollande élu en mai avait demandé en juillet 2011 la clémence pour Aurore Martin au ministre de l'Intérieur de l'époque, Claude Guéant.

Que pense-t-il aujourd'hui de son ministre de l'Intérieur Manuel Valls?, a-t-elle demandé.


L'article explique qu'un simple contrôle routier a fait démarrer une machine, sans que Valls y soit pour quelque chose...

Les refus d'extradition vers des pays souverains, il y en a déjà eu, et des ressortissants étrangers, aussi:

Le 5 mai 2010: un iranien vers les USA.
6 mars 2009: un tchétchène vers la Russie
4 juillet 2012: un ex-physicien algérien vers l'Algérie
17 septembre 2011: une militante basque vers l'Espagne

Le dernier cas est intéressant car la militante a pu bénéficier d'un procès qui a tranché en sa faveur.
Qu'est-ce qui est différent ici?


Franchement, cette histoire n'est pas à mettre au crédit de la France et c'est bien dommage.

Comment se placer en médiateur maintenant, entre l'Espagne et les mouvements indépendantistes? Surtout que dans un cadre européen, la région basque a encore plus le droit d'exister, et culturellement, et régionalement.
 
    

5 commentaires:

  1. Le mandat d'arrêt européen n'est pas une décision de Valls.Son exécution est administrative et non politique (lire l'article du monde qui explique très bien cela)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai dit dans l'article en citant Romandie News.
      Cela, c'est la forme, Romain.
      Après, il y a le fond.
      Ceci dit, quand des réfugiés n'arrivent plus dans notre pays à obtenir ce statut, cela fait un sacré moment qu'on se réfugie derrière des procédures administratives.
      Tu sais, les expulsions, c'est aussi administratif.
      Après, que peut-on faire pour faire passer l'humain au-dessus de l'administratif?
      La gauche ne doit-elle pas marquer plus sa différence?

      Supprimer
    2. Valls a pris une non-décision. Il a laissé faire en fermant les yeux. A partir du moment où Aurore Martin n'a commis aucun délit en France, ni selon le droit français, il est coupable, lui, de justement n'avoir rien fait maintenant, et d'avoir laissé en cours un dossier inique qui aurait dû être fermé depuis son arrivée à l'Intérieur. Même reproche à Taubira, le mandat aurait dû tomber de lui-même dès son arrivée à la Chancellerie.

      Supprimer
  2. Anonyme11/04/2012

    Ce mandat européen avait déjà été débouté par la Cour d'Appel de Pau car il émane d'une juridiction d'exception dénoncée par la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour son recours à la torture.

    Quand la police française se met au service de telles entités étrangères, moi ça m'évoque de très mauvais souvenirs... Pas vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez d'accord avec bab au-dessus

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer