Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

mardi 5 novembre 2013

L'humanisme est-il encore de gauche ?

Le titre est volontairement provocateur.
Pour moi, l'humanisme est une valeur universelle en politique. Elle est fondatrice de la droite, mais elle est normalement une valeur incontournable de la gauche.

Les différences, normalement, ne se situent pas dans ce schéma entre la droite et la gauche sur les humanistes d'un côté et les non humanistes de l'autre.

La gauche estime que le pouvoir vient de la base de la société, et que ceux dont on doit faire l'étalon, la référence, sont les plus faibles, ceux qui sont les plus nombreux, la société se doit de les protéger et d'être à leur services. On doit donc essayer de gommer les inégalités le plus possible. Le système est donc basé idéologiquement sur une pyramide inversée, la base décide et influe sur la politique.
Là est la théorie. La gauche est donc forcément humaniste, puisque l'humain le plus faible est censé faire l'indice de référence, les humains les plus privilégiés doivent partager leurs chances et un peu, beaucoup de leur richesses avec ceux qui ont besoin.

En revanche, à droite, le système politique est pyramidal, mais dans le bon sens. La droite considère que le mérite et les qualités individuelles font logiquement avancer les meilleurs au sommet, selon le principe de méritocratie. Comme si les gens naissaient avec des qualités exceptionnelles et que leur condition d'origine n'était pas un frein. Néanmoins, on peut détecter et donner un coup de pouce à de jeunes poulains afin d'enrichir les gouvernances de leurs talents neuf un peu plus tôt qu'en laissant faire la sélection qui, de naturelle, devient sociale.
Cependant, c'est à la classe dominante de veiller sur les plus pauvres qui dépendent d'elle pour la direction de la société et pour leur subsistance. On est humain, en fin de compte.

La droite estime que la source du pouvoir est aux dirigeants, à la cime de la pyramide, la gauche pense théoriquement que la source vient d'en bas, du plus grand nombre, du socle de la pyramide.

En prenant comme étalon le plus faible, le plus discriminé, la gauche est forcément humaniste.

En se sentant investi d'une mission de protection envers les plus faibles, la droite l'est aussi mais avec un complexe de supériorité évident.

Cela, c'est sur le papier.

Dans les actes, en 2014, bientôt, que reste-t-il de l'internationale Socialiste de la gauche majoritaire ? Qui décide vraiment? Qui a le pouvoir?
La gauche est-elle encore humaniste, dans ses actes?
L'humanisme est-il encore de gauche?
L'humanisme est-il encore une notion politique?
Quelle politique bâtissons-nous dans une société qui oublie l'humanisme?

5 commentaires:

  1. L'humaniste devrait être partout de droite de gauche du centre etc etc... Certain veulent se l'approprier. Ils y a des politiques de droite qui ont fait de l'humanisme, de gauche aussi. Il y a un seul et unique qui met l'humaniste de coté, c ceux qui sont sur le commandement et le pouvoir de l'argent. C comme la sécurité de tous les domaines, aviation nucléaire routes etc...: le pouvoir argent qui commande. Cela n'est pas bon voila ou on arrive a mettre de coté ce qui est humain. Maintenant plus que jamais, l'argent, l'argent est roi. Dans toutes les discutions sociétal, en réunion ça commence bien pour l'humanisme et dès que l'on parle sou sou, l'humanisme passe a la trappe. A quant la révolte ou la considération.

    RépondreSupprimer
  2. Chacun sa définition de l'humanisme en effet . l'humanisme de droite est plutôt une certaine "tolérance" mais pas envers tout le monde, seulement ceux qui peuvent servir à quelque chose , c'est à dire à leur système économique. Les autres n'étant considérés que comme de simples parasites ( au mieux)ou des ennemis ( au pire) . D'où leur sempiternelle obsession de "l'autre", de l'immigré notamment ou du Rom en particulier qui viendrait contaminer notre si belle civilisation.
    Ils veulent bien quand même dans un sursaut "d'humanité" accepter de faire en sorte que les plus pauvres ne crèvent pas, mais c'est juste pour éviter les problèmes liés aux actions désespérées.L'humanisme de droite est donc "utile" c'est de l'humanisme de façade, tout au moins au niveau des dirigeants. Il y a bien entendu, et heureusement des gens qui se disent de droite mais qui n'ont pas les mêmes critères.
    L'humanisme de gauche est théoriquement basé sur la volonté de tirer tous les individus vers le haut afin de les rendre plus intelligents, plus apte à l'esprit critique, moins enclins à devenir des moutons . D'où l'importance à gauche de l'art, de la culture ,de l'éducation , de la prévention, etc...

    Malheureusement la gauche a aussi tendance a vouloir faire le bonheur des gens sans leur consentement. Elle a tendance à en rajouter sur la responsabilité des "autres" elle aussi tout en oubliant ( volontairement ou pas) que l'individu a son libre-arbitre ( jusqu'à un certain point).
    Ainsi Ses équations sont-elles difficiles à résoudre surtout quand elles sont contaminées par l'humanisme de droite, celui qui consiste à ne penser qu'en chiffres et en statistiques, en rentabilité et en bénéfices .
    Le monde des affaires est tout sauf humaniste car il n'avantage que certains, les autres étant autant de pigeons à plumer .
    L'humanisme est pour moi une philosophie, celle qui s'intéresse aux fondamentaux de l'être humain mais en n'oubliant jamais qu'il fait partie d'un tout, d'une planète dont tous les paramètres doivent compter . Ce qui veut dire aussi que l'écologie doit donc aussi avoir toute sa place, à côté bien sûr du traitement social, de la défense des animaux et du vivant, de tout ce qui peut nous amener à la transcendance, de tout ce qui peut nous rendre plus altruistes et plus désintéressés.
    Je pense qu'il y a là aussi du pain sur la planche. Bonne journée Rosa.J'ai bien aimé ce sujet . On en tartinerait des pages si on en avait le temps.

    RépondreSupprimer
  3. Rosaelle, la gauche n'est pas du tout au pouvoir. Le parti solférineux n'est en rien de gauche. Le Front de Gauche est bien, lui, humaniste. Dans ses motivations, dans ses buts,dans ceux qu'il vise. Il tente bien de tout faire pour que les plus défavorisés le soient moins, en piochant dans la manne accumulée par les plus favorisés. C'est donc vraiment une seconde option, à côté de la pyramide pointe en haut, la pyramide pointe en bas.

    Une troisième option existe : plus de pyramide du tout, tous égaux en droits, en devoirs, et en fait dans leur vie. Certains n'apprécient pas du tout, parce qu'ils tiennent beaucoup à l'inégalité. Mais cette option existe bel et bien.

    RépondreSupprimer
  4. « la gauche pense théoriquement que la source vient d'en bas »

    Et on confie la responsabilité du pouvoir et du pays à des gens qui pensent que les sources viennent d'en bas ? Tout est dit, je le crains.

    RépondreSupprimer
  5. Non pas entièrement ainsi, au sommet de la pyramide on na pas les meilleurs même dans nos démocraties. Exemple en Russie le haut de la pyramide se son les anciens du KGB et la mafia russe avec un président qui est le relais entre ses deux esprits criminels.et donc un président criminel ! J’ai pris l’exemple russe pour montré ou il ne faut surtout pas se dirigé pour construire une société !
    La France et une démocratie de classe et clientéliste comme presque toutes les démocraties actuelles. Le pouvoir et détenu pars la bourgeoisie et les grands écoles de la république. En France les plus protégé se sont les plus riches et se n’est pas une vision de l’esprit mais une réalité. La France na pas les meilleurs au sommet de la pyramide, au contraire, qui sont les meilleurs ? Pour moi les meilleurs se sont les travailleurs les artistes les poètes les créateurs etc. et certainement pas les financiers ! Même à gauche ils accablent d’impôts et de taxe les citoyens et ensuite ils redistribuent selon des critères subjectifs et des arbitrages du pouvoir ; le pire des exemples a était Nicolas Sarkozy, mais tous les pouvoirs en Europe ont ses mêmes critères. La vrais démocratie et un pouvoir horizontale et il a existé sur terre nous avons des témoignages, même si ils sont incomplet des historiens romain et des militaires ont rencontré des peuples ou le pouvoir était dans le peuple. Quand Caton l’ancien arriva en Asturies et Cantabrie il rencontra deux peuples avec un pouvoir féminisé ou il y avait des prophétesses un conseil des anciens et un peuple qui voté ses représentent. Même si aujourd’hui ont cherche à détruire le prestige de ses sociétés matrilinéaire elles ont existé et était de loin plus juste et égalitaire que nos démocratie actuel, qui ont un comportement patriarcale et basé sur la force et la richesse financière le pouvoir central la puissance de la grand cité et le clientélisme !

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer