Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

dimanche 1 décembre 2013

Un cunnilingus plus violent que des meurtres : vers quelle société allons-nous?


La comédienne Evan Rachel Wood est en colère: dans son dernier film, une scène d'amour a été censurée. Un cunnilingus a été jugé trop choquant pour être visionné.Or, le film comporte des scènes de violence, avec des meurtres, ce qui est classique dans les films d'action.
D'ailleurs, donnez-moi des œuvres cinématographiques dans ce style où la débauche de morts n'existe pas.  Cela en est même énervant. Certains films sont même basés sur une équipe embarquée dans une aventure qui se retrouve mortelle pour la plupart des protagonistes : la liste est facile à faire. Je vous laisse y penser.

Méchants, gentils, sont tués dans la joie et la bonne humeur, quand ce n'est pas carrément le genre du film catastrophe qui vous suggère des millions de morts à chaque opus. Je déteste ce genre-là. Le dernier que je n'ai pas vu jusqu'au bout, le fameux 2012, vous montrent des pans entier de l'humanité rayés de la carte. Je ne vois pas l'intérêt. C'est stupide et violent, sans réellement aucun message, à part un vague alibi écologiste qui ne trompe personne au fond.

Un manque d'empathie, c'est aussi ça qui me gène. Comment arriver à trouver banal de voir sur écran des gens assassinés, même pour une "bonne cause"...ça me dépasse. Comment ne pas être touché par une personne qu'on montre périr dans des tortures atroces, même si c'est du cinéma?

Tiens, on gueule aussi contre les jeux vidéos qui mettent en scène le joueur devant survivre contre des ennemis en les abattant. Effectivement, je ne peux pas faire ce genre de jeux, sauf s'il a une dimension fantastique, les ennemis ne ressemblent pas à des être humains, on sait que ce sont des fantasmes. Quelqu'un qui joue à Call of Duty, je ne le comprends pas.

Alors que, chaque fois qu'il y aurait une scène de sexe, on en entend parler bien plus...Ou on veut censurer.

Je suis étonnée que tant de gens veulent censurer la pornographie sur Internet. Le pire est que je n'aime pas du tout tout ce qui est montré crûment en gros plan. J'ai horreur du porno. Mais de là à vouloir interdire sous prétexte de choquer, simplement ce qui est suggéré ou érotique, là, je ne suis pas d'accord.

Que dit l'actrice au sujet de sa scène coupée?

«Après avoir vu le nouveau montage de Charlie Countryman, je voudrais partager ma déception envers la MPAA , qui a jugé nécessaire de censurer encore une fois la sexualité féminine, s'énerve-t-elle sur son compte twitter. La scène dans laquelle les deux personnages principaux font l’amour a été modifiée. Quelqu’un a jugé que voir un homme donner du plaisir à une femme avec un cunnilingus allait gêner les spectateurs. Les scènes dans lesquelles on voit des gens se prendre une balle dans la tête, elles, restent intactes et non-modifiées.»

Selon l'ancienne petite-amie de Marilyn Manson, ce choix est un « symptôme d’une société qui veut faire honte aux femmes parce qu’elles apprécient avoir des rapports sexuels. Si les rôles avaient été inversés, je doute que la scène ait été coupée, note-t-elle. Il serait temps de grandir ! »

Je crois qu'elle se trompe sur un point : que ce soit une fellation ou un cunnilingus suggéré, c'est de toute manière la chasse au niveau de la diffusion.

Et depuis le temps qu'on essaie de nous faire rentrer dans la tête que la fellation serait une pratique dégradante pour la femme, alors que c'est du choix de chacun et de l'envie de chacun, montrer un cunnilingus, cela voudrait surtout dire que la réciproque ne serait pas vraie et poser un souci sur l'appréciation morale du sexe oral, ce dont on doit se foutre d'ailleurs, parce que c'est de l'ordre de l'intimité des gens concernés. Seulement, si on fait passer une scène de sexe, de cunnilingus, suggérée,  à l'écran, comment justifier d'interdire la fellation suggérée dans une scène d'amour, scènes d'ailleurs proportionnellement en voie de disparition tandis que le nombre de morts est en surenchère au cinéma.

Notre société a quand même des côtés surréalistes par moment : tolérer la violence pure et de l'autre côté juger la sexualité comme une forme de violence.
Alors que tout ce qui a rapport à la sexualité est quand même soigneusement tenu à l'écart des enfants, avec des avertissements, et des sites web spécifiques, ce qui n'est pas le cas des meurtres, qui s'étalent sans vergogne à la une des quotidiens et des journaux télévisés...à la vue de n'importe enfant en bas âge...si les parents ne sont pas vigilants.
Un cunnilingus plus dangereux que des meurtres? On va où, là?

crédit image Libération


4 commentaires:

  1. Ces choses-là, on sait comment ça commence. Le grand drame, c'est que ça finit souvent par la "petite mort"

    RépondreSupprimer
  2. Et comme disait Charles Trenet "c'est si bon, ces petites sensations, ça vaut mieux qu'un million, tellement tellement c'est bon" ;-)

    RépondreSupprimer
  3. On montre la mort parce qu'on s'interesse plus à la mort qu'à toute autre phénoméne tout simplement ...... Parce que la mort on ne la comprend pas ...... Et oui ! Qu'on le veuille ou non , la mort on n'y comprend rien ....... La mort , les vivants ne la connaissent que par la mort des autres ...... La mort , on ne pense qu'à ça finalement , alors on la montre sans cesse parce qu'elle nous suit partout ........ Des millions , des milliards d'humains ignoreront toujours tout de l'amour , mais tous mouront un jour ..... ou l'autre ...... La mort est une obsession , alors on la montre , on en parle ...... L'amour nous échappe toujours ..... La mort on ne lui échappe pas ..... Alors pourquoi la mort violente ? ..... Parce que toute mort est violente pour nous , violente , inadmissible , horrible ....... L'amour n'est que de la fumée . Pourquoi censurer les scénes d'amour ? ...... Parce que les montrer en révélerait fatalement le côté absurde , superficiel , faux ...... En les censurant on peut continuer à y croire , à les fantasmer ..... Montrer l'amour c'est le condamner au néant puisque c'est montrer qu'il n'y a rien à voir que quelques gestes mécaniques .... et puis rien ..... Le néant ..... L'amour ment toujours ..... La mort ne ment jamais ......

    RépondreSupprimer
  4. Waouw, si c'est que vous pensez de l'amour, et bien je vous plains de tout coeur.
    "Craindre l'amour c'est craindre la vie, et ceux qui craignent la vie sont déjà aux trois-quarts crevés." (B. Russel)

    RépondreSupprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer