Utopie

L'utopie n'est pas un luxe, c'est une nécessité.

Translate

samedi 7 juillet 2012

Les oubliés des vacances

Au moment où certains sont en plein dedans, où d'autres y pensent et les préparent comme le dit si bien Renaud dans la Doudou , il y a tous ceux qui ne peuvent pas et qui restent chez eux. Ceux qui ne vivent pas dans une zone touristique ou qui sont en plein dans un trou paumé désert, au milieu de la crasse de la ville ou des champs brûlés, avec rien pour sortir.
Tous les ans, les associations essayent de nous y faire penser un peu, certains bénéficient des actions pour leur enfant, qui le sortent de cette misère un peu.

Puis il y a les autres: 
Encore pire pour eux. 
Ceux qui sont sans abri, sans domicile fixe, les cassés, les marginaux. Ceux qui n'ont pas d'abri pour dormir, parce qu'il fait bon. Ceux qui sont chassés de certaines villes l'été parce qu'ils font tache.

Ne pensons pas seulement à eux quand il faut acheter le CD des enfoirés.
Souvent, l'hiver, quand il gèle et qu'on a bien chaud, je pense toujours à ceux qui sont dehors.
Je pense toujours aussi à eux quand tout le monde pense à partir au soleil.
Et il me vient en mémoire la chanson d'Aznavour.
La vérité, c'est que les riches ne me dérangent pas, la vérité c'est que des gens crèvent dehors la bouche ouverte sous le regard méprisant des bien-pensants, c'est ça qui me dérange dans notre belle République.
Donc pensons un peu à eux aussi. Si ça ne change pas le monde, ça y contribue.

13 commentaires:

  1. Au fond, la vraie misère, c'est d'acheter le disque des enfoirés et, surtout, de se croire tenu de l'écouter.

    (Sinon, voilà deux fois en quelques jours que vous écrivez “tâche” quand vous voulez dire “tache” : faites un peu attention, bon sang de bois ! je ne serai pas toujours derrière vous…)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ok, j'ai encore fait ça...oh, ben faut que je me relise plus alors.
      Merci

      Supprimer
  2. Vous pensez, c'est bien. Mais que faites-vous concrètement ? A part, bien sûr, acheter ces pitoyables disques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perdu,je n'en ai jamais acheté mais pour autant je ne dénigre pas ceux qui le font.
      Je participe toujours aux associations: paniers dans les supermarchés, achat de petits trucs dans la rue etc...
      Et vous?

      Supprimer
    2. Oh moi je me contente de pallier à la vacuité des services sociaux. Mon métier me mettant au contact de personnes dans des situations catastrophiques qui ne sont aucunement aidées par ces dits services, je paie chambres d’hôtel et repas le temps que mon petit réseau trouve une solution. Sinon je participe à des oeuvres paroissiales qui distribuent repas, vêtements et hébergement.

      Supprimer
    3. Ah oui, j'allais oublier. J'aide aussi des jeunes gens déscolarisés à reprendre le chemin du collège ou du lycée.

      Supprimer
    4. Oui, aider des gens quand on le peut c'est bien. On le fait aussi, si on en a l'occasion mais pas à ce point-là.
      Ceci vous honore

      Supprimer
    5. Ah, nous aussi on donne pour les paniers, dans les supermarchés ! Mais que des conserves à base de porc, bien entendu.

      Supprimer
    6. Quoi?
      C'est pas bien de ne pas garder son cochon pour soi, cochon qui s'en dédit!
      Vous n'avez pas pu vous empêcher :-)
      Je vous pardonne pour cette fois

      Supprimer
    7. Le plus terrible c'est que c'est vrai…

      Supprimer
    8. franchement, on choisit les couches, lait maternisé et produits de toilettes pour bébés, parce qu'il en manque souvent plutôt que du cassoulet.
      A cheval donné on ne regarde pas les dents, disait ma grand-mère, grande active dans sa paroisse aussi

      Supprimer
  3. "Oui, aider des gens quand on le peut c'est bien. On le fait aussi, si on en a l'occasion mais pas à ce point-là.
    Ceci vous honore
    "

    Merci. Cependant, je ne peux m'empêcher de penser que votre réaction reflète le mal qui ronge ce pays. On ne cesse de se gargariser de la solidarité républicaine et on s'aperçoit en définitive que peu de gens font quelque chose pour leur prochain. Après tout, pourquoi le feraient-ils puisque l'Etat leur pompe une masse de fric considérable au nom de cette solidarité ? Qui soit dit en passant n'est guère qu'une caricature, la solidarité est avant tout un élan spontané vers l'autre. Alors oui, on y pense, on fait à l'occasion puis on rentre chez soi en ayant l'âme au repos puisqu'on a donné quelques bricoles qui iront vers on ne sait qui.
    Je n'attends pas que tout le monde fasse comme moi, après tout lorsque j'ai endossé l'uniforme c'était avant tout pour servir. Mais l'Etat avec sa solidarité forcée, son acharnement à déchristianiser ce pays, sans parler de la spoliation de l'Eglise et des congrégations a plus fait pour aggraver la situation des déshérités qu'autre chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord sur la déchristianisation et les constats, c'est bien pour cela que je pose des questions dans ce blog.
      Mais pas sur les causes.
      Je pense qu'on confond trop aide et assistanat dans ce pays.
      Et l’État n'est pas le seul responsable.
      Cordialement

      Supprimer


Tout ce qui est positif pour la discussion et les idées est encouragé, tout ce qui est stérile et inutilement méchant ne sera pas publié

Contributeurs

Citoyen Reporter

Palestine Libre Nouvelles

Rappel de la loi

Pour rappel : la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).

La balise magique des liens en commentaires


Un bon truc afin de mettre des liens cliquables dans les commentaires: Vous mettez votre "lien" là où c'est indiqué et vous ajouté le texte qui l'illustre à la place de MOTS
http://www.commentcamarche.net/contents/496-les-liens-hypertextes

Pour me laisser un message par mail

About Me

Sites de référence

Compteur visites depuis le1/5/2012, mis en place le 10/6/2012

Compteur Global

scoop it

Nombre total de pages vues

Notre Devise Originelle

Notre Devise Originelle
A méditer